AURÉLIEN COMTE PILOTERA UNE PEUGEOT 308 DE DG SPORT COMPÉTITION EN WTCR

 

 

Christian-JUPSIN, le patron de DG-SPORT-COMPETITION ©-Manfred-GIET-

 

Dans un peu moins mois d’un mois, les 7 et 8 avril prochains à Marrakech au Maroc, sera donné le coup d’envoi du tout nouveau Championnat WTCR, le remplaçant du défunt Championnat Mondial pour Voitures de Tourisme, dénommé jusqu’alors WTCC.

Parmi les nombreux teams et marques engagés, on y retrouvera entre autre l’écurie Belge, la Verviétoise DG SPORT COMPETITION, qui y défendra le pavillon PEUGEOT sur la scène mondiale.

Et le premier représentant du Team cher à Christian JUPSIN, sera le pilote Français Aurélien COMTE, dont les performances réalisées en 2017, ne sont pas passées inaperçues, puisqu’en plus de plusieurs victoires en Série BENELUX TCR, il a aussi empoché le titre Européen au volant de la PEUGEOT 308 RACING CUP, qu’il partageait avec le Néerlandais, Kevin ABBRING.

Si l’an dernier, il s’agissait encore d’une PEUGEOT 308, version intérimaire, pour le tout nouveau Championnat qui s’annonce, il pilotera bien une PEUGEOT 308 ‘full’ TCR.

Aurélien nous confie :

« Ayant assuré le développement des deux autos, je suis bien placé pour confirmer que ma monture 2018 n’a rien à voir avec sa devancière. »

Et il précise :

« Moteur, châssis et aérodynamique sont complètement différents et le modèle 308 utilisé cette année marque une énorme progression. Certes, la Balance of Performance (BOP) contribuera à équilibrer les chances des différentes marques et modèles en lice et à ce sujet les prochains tests collectifs programmés à Barcelone, à la fin de ce mois, nous donneront une idée plus précise des forces en présence. »

Il ajoute :

« Me concernant, je suis tout à fait confiant des performances et qualités de la PEUGEOT 308 TCR, un modèle bien né et qui devrait donner du fil à retordre à ses rivales.»

 

WTCR-2018-Mato-HOMOLA

 

Le pilote Parisien de 29 ans, retrouvera le jeune espoir Slovaque de 23 ans, Mato HOMOLA, sur la seconde PEUGEOT 308 WTCR engagée par DG SPORT COMPETITION pour défendre ses couleurs.

Comme ce préparateur souhaite mettre tous les atouts dans son jeu et se donner les moyens de ses ambitions, il s’est adjoint les services d’un éminent connaisseur de la scène en la personne d’Éric NEVE qui aura pour mission de chapeauter tous les acteurs de cette belle aventure.

Le Franco-Belge jouit en effet d’une très longue expérience en la matière puisqu’il a été durant huit ans le Directeur Sportif du Département Compétition de Chevrolet Europe, un épisode où il a  été à la base de l’engagement de CHEVROLET en WTCC avec le Préparateur RML (Ray MALLOCK Ltd), une période au cours de laquelle les CHEVROLET CRUZ 1,6T, ont engrangé 84 victoires, 3 titres de Champion du Monde Pilotes et autant de titres Constructeurs en explosant véritablement les statistiques entre 2005 et 2013.

 

Avec-les-Chevrolet-Cruze-le-Directeur-Sportif-Chevrolet-Éric-Nève-à-dominé-le-WTCC-durant-des-années.-©-Manfred-GIET

 

Suite au retrait de CHEVROLET, Éric NEVE, bon pilote lui-même et qui a participé aux Coupes Clio Internationales, ainsi qu’aux 24 HEURES DE SPA, quitta le constructeur Américain pour s’occuper de la coordination des programmes sportifs du constructeur sous-traitant de MERCEDES-BENZ, HWA AG, engagé en DTM, GT et F3.

Un poste qu’Éric occupera jusqu’à la fin de 2013 avant de rejoindre comme consultant le Staff du WTCC jusque fin 2017.

 


Éric-NEVE-espère-renouveler-ses-succès-Chevrolet-chez-DG-SPORT-COMPETITION-©-Manfred-GIET-

 

Son expérience et sa compétence cumulées seront en tout cas les adjuvants parfaits  afin de mettre l’équipe DG SPORT COMPETITION sur les bons rails.

« La piste me manquait, tout simplement ! Mon job au sein de l’organigramme du Championnat Mondial m’a permis d’appréhender le travail du promoteur et des responsables de la FIA. J’ai été impliqué dans les grandes décisions stratégiques et réglementaires, mais il me manquait surtout l’adrénaline et les sensations que procure la compétition au sein d’une équipe. »

Et Éric Néve enchaîne pour justifier sa décision :

« Grâce à DG SPORT COMPETITION, je retrouve cette opportunité et j’entends bien aider cette structure au maximum dans un nouveau chapitre de son parcours. Ce nouveau contexte me rappelle 2005, lorsqu’avec Chevrolet nous étions les petits-poucets des paddocks WTCC. Nos voitures peinaient parfois face à la concurrence et notre organisation n’était pas irréprochable. Pourtant ces débuts laborieux ne nous ont pas empêchés de décrocher plus tard trois titres mondiaux consécutifs. »

Avant de conclure, Éric  s’exclame avec enthousiasme, lui qui a plus d’une corde à son arc :

« Loin de prétendre que DG SPORT Compétition va suivre la même trajectoire, même si je le souhaite évidemment. Mais je connais les qualités de la formation créée par Christian JUPSIN et Alain GEORGES et je sais ce que je peux leur apporter grâce à mon expérience. Pour briller à ce niveau, il importe de soigner tous les détails, de ne rien négliger et de rendre une copie parfaite en bord de piste afin que les pilotes puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. Je me réjouis en tout cas de revivre cette expérience et de ressortir… mon nœud papillon !

 

Éric Nève arborant le noeud pap jaune aux côtés de ses champions de pilote MENU-HUFF et MULLER-© Manfred GIET-

 

(Ndlr.: Éric NEVE arborait toujours un nœud papillon jaune lors d’une pole signée par un de ses pilotes Chevrolet le samedi, souvent synonyme de podium le lendemain)

Chez DG SPORT COMPETITION,tout est désormais prêt afin d’entamer cette nouvelle grande aventure pour laquelle AutoNewsInfo leur souhaite bonne chance.

 

 Manfred GIET

Photos: PUBLIRACING Agency, DG SPORT COMPETITION et PEUGEOT

 

WTCC

About Author

gilles