MOTOGP 2019 : YAMAHA VEUT GARDER ZARCO AVEC UNE MOTO D’USINE : QUELLE JOURNÉE !

TRES DEMANDÉ LE GARÇON!

Ah oui quelle journée!

Je dirais bien que l’on savait tout mais rien n’était officiel, facile à dire après la bagarre (même si c’est vrai…)  alors voilà, dans la foulée de le la signature officielle de Rossi avec Yamaha pour 2019 et 2020, il ya cette déclaration de Lin Jarvis, que l’on attendait depuis un paquet de temps.

En ce moment, pour rattraper il est vrai quelques bévues indignes d’une grande maison, Yamaha allume tous les feux en même temps.

Ce jeudi matin donc, à la veille du premier GP 2018 au Qatar, l’annonce de la signature de Rossi.

 

LIN JARVIS

LIN JARVIS

Quelques heures plus tard, la chaîne italienne Sky, celle qui diffuse le MotoGP en Italie, sort une autre bombe, également attendue mais désespérément sans aucune officialisation.

Lin Jarvis, le boss du stand Yamaha, un anglais qui a du rigoler une fois dans sa vie, on sait aussi qu’il parle car on le voit le faire dans le stand, mais aux journalistes très peu, il déclare donc peu mais ce coup là il déclare fort… que  Yamaha veut garder Zarco, que l’on veut lui confier une moto d’usine, que malheureusement les deux places en factory sont déjà prises, qu’il faut donc monter un nouveau team satellite de très haut de gamme auquel on confiera une troisième moto d’usine … pour Zarco en 2019 !

Yeeeeees !

Lin Jarvis est ensuite redevenu égal à lui-même, affirmant que Yamaha est en négociations secrètes pour monter ce team satellite en 2019 et que le nom sera révélé quand ce sera fait.

Bon, la règle est que toute nouvelle arrivée sur la grille du MotoGP doit passer par un team déjà existant.

Il ya donc aujourd’hui trois teams qui répondent volontiers présent à la recherche de Yamaha.

Le team Aspar (Angel Nieto team), le team Avintia, le team Estrella Galicia-VDS.

Ce dernier team est financé par la bière, belge et espagnole, il a beaucoup d’argent, il a des pilotes qui arrivent en MotoGP, Morbidelli et Luthi, et il en a totalement marre de rouler sur des meules Honda d’occase.

LE TEAM ESTRELLA GALICIA-VDS, UN GROS MORCEAU!

Ce serait donc parfait pour monter un team satellite Yamaha, on ajoute en plus que Franco Morbidelli est un ami très proche de Rossi, il est sportivement une création de la filière Rossi, et forcément lui aussi rêve déjà de moto d’usine !

Quand Rossi, en 2021, prendra le team satellite en mains, il sera ravi de retrouver Morbidelli et de lui confier la moto d’usine laissée par Zarco passé entretemps en team Factory…

En team factory que Rossi aura alors quitté.

Bon, sûr que Marc Van de Straten (VDS) adorera remplacer ses Honda peu performantes par des Yamaha satellites…

Pas sûr en revanche qu’il veuille donner les clés à Rossi dans deux ans…

FRANCO MORBIDELLI

Pas sûr qu’il accepte de se séparer d’un de ses deux pilotes en 2019  pour faire rouler Zarco sur la troisième moto d’usine de Yamaha…

D’où des négos très secrètes et probablement compliquées, mais on sait que dans le business, les possibilités d’arrangement sont innombrables !

Sûr qu’Avintia et Aspar seraient plus coulants mais ce n’est pas aussi haut de gamme que VDS.

Au fait, si ce point reste encore en discussion, il en est un qui ne devrait pas faire débat longtemps, à partir de quand cette année confiera t’on un moteur d’usine à Zarco ?

Les teams doivent faire valider deux types de moteur en début d’année, ensuite on peut changer de moteur mais seulement pour ceux qui ont été présentés.

Il peut y avoir un moteur usine pour Tech3…

ET MAINTENANT GAZ!

Qui on le rappelle reste le team satellite de Yamaha cette année 2018.

Et qui va faire une saison magnifique, qui commence ce vendredi…

« Vas savoir Charles » comme l’écrit souvent Gilles Gaignault, créateur d’Autonewsinfo.

Enfin, qu’il est bon d’être demandé, Zarco et Fellon vont commencer la saison avec des étoiles dans les yeux mais aussi des courses à gagner…

Vroom !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis