VOLKSWAGEN VA ABANDONNER LA F3

 

 

 

Volkswagen annonce qu’en matière de sport,
il va « se consacrer aux formules basées sur les voitures de production. »
Au passage, il signifie son retrait de la F3, fin 2018, comme motoriste.

 

Volkswagen possède un longue histoire, comme motoriste en monoplace. Même s’il y a eu des éclipses.

En 1959, un concessionnaire VW de Floride, Hubert Brundage (que les fans d’endurance US connaissent comme « M. Brumos »), pilote à ses heures, a l’idée d’une monoplace à moteur VW. Le Turinois Enrico Nardi, fort connu pours ses volants, réalise un prototype et en 1963, la Formula Vee naît officiellement.

En 1970, avec la Super Vee, la monoplace passe au 1600, puis au moteur de Golf.

En 1979, Volkswagen décide de ne plus s’impliquer dans la Formula Vee/Super Vee. Désormais, le constructeur Allemand motorise des F3. Face aux Toyota et aux Alfa Romeo/Novamotor, le moteur VW de F3 a du mal à s’imposer dans les pelotons. Il est surtout utilisé en Championnat Allemand, où il permet à des pilotes de la trempe de Bernd Schneider, Michael Schumacher et Tom Kristensen de s’imposer.

Privilège Formula, l’ancêtre de l’école EuroFormula du circuit de La Chatre en France, employait à cette époque des F3 à moteurs VW. Volkswagen se retire de la F3 en 1994.

En 1996, la Formula König troque son 1000 de Panda pour un 1400 de Polo 16S. La série dure jusqu’en 2004. Néanmoins, le constructeur n’en est pas officiellement partenaire.

En 2007, Volkswagen revient comme motoriste de F3. Dans la foulée, une version dégonflée du bloc propulse la nouvelle ADAC Formel Masters. En 2013, ce bloc dégonflé est également utilisé en Formula Masters China.

En 2019, F3 et GP3 fusionneront. Actuellement, il y a trois fournisseurs de moteurs de F3 (Volkswagen, Mercedes et Threebond-Nissan) et un fournisseur unique en GP3 (Mecachrome)  Le Français Mecachrome tiendrait la corde, une impression renforcée par le retrait de Volkswagen !

Un signe de plus qu’en fait de fusion, la F3 serait dissoute dans le GP3…

Déjà, le constructeur n’avait pas pris le virage F4. La F4 ADAC, qui a succédé à l’ADAC Formel Masters, emploi un bloc Abarth. Quant à la Formula Masters China, elle cède sa place à la F3 Asian, motorisée par Alfa Romeo.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : VOLKSWAGEN

 

Michael Schumacher, en 1990, dans une F3 à moteur Volkswagen… Copyright : VOLKSWAGEN

F3 Monoplaces Volkswagen

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE