BRITISH F3 : WEBB CHEZ CHRIS DITTMANN

 

 

 

Le British F3 2018 démarrera le 31 mars, à Oulton Park.
Après un début d’intersaison laborieux,
la grille compte désormais une quinzaine d’inscrits.
Le dernier en date est Harry Webb, nouvelle recrue du Chris Dittmann Racing.

À l’origine, la F4 BRDC, puis le British F3 (BRDC) devait être une série pour petites équipes. Dans l’ancien British F3, la prise de pouvoir de Carlin, Double R et Fortec a fini par étouffer les autres concurrents. Or, aujourd’hui, on voit bien que Carlin et Double R (et dans une moindre mesure Fortec) prennent le contrôle du British F3. Là où MSV, le promoteur, a été malin, c’est que le nombre de voitures par équipes est limité à 3. D’ailleurs, Clément Novalak et Billy Monger semblent en lice pour la troisième Carlin.

Chris Dittmann fait parti de ses petites équipes, présente depuis le début et qui souffrent. En 2017, elle avait fait appel aux seconds couteaux Omar Ismail et Jeremy Wahome. Tristan Charpentier était plus véloce qu’eux, mais le Français s’est vite retrouvé à court de budget…

L’hiver fut long chez CDR, mais l’équipe a finalement un premier pilote pour 2018 : Harry Webb. Ce Britannique de 20 ans a débuté au volant d’un Ssangyong Musso pick-up, dans le cadre de la coupe monotype. Il a surtout disputé le Challenge Cup du British F4 2017. Vice-champion de la catégorie, il a frôlé le podium « scratch » par trois fois. Il devrait donc bien figurer.

Signalons par ailleurs que chez Double R, Dev Gore a été remplacé par Pavan Ravishankar, pourtant attendu chez Fortec.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BRITISH F3

Copyright : BRITISH F3

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE