INDYCAR : PRÉSENTATION DE LA SAISON QUI DÉBUTE CE DIMANCHE À ST PETERSBURG

 

 

Ce week-end, c’est la manche d’ouverture de l’Indycar 2018,
à St Petersburg, en Floride.
Voici une revue des forces en présence.

 

Comme chaque année, on s’attend à un duel du Team de Roger Penske face au Chip Ganassi!

Vainqueur de trois des quatre derniers Championnats, le team Penske fera une nouvelle fois figure de favori. Le principal changement, c’est le passage de quatre à trois voitures, avec la pré-retraite d’Helio Castroneves, qui ne disputera que les 500 miles d’Indianapolis et n’est pas remplacé.

Champion sortant, le tout jeune Josef Newgarden est bien sûr candidat à sa propre succession. Néanmoins, le Champion 2016, le Français Simon Pagenaud, s’est montré très rapide lors des essais hivernaux et il compte bien récupérer son sceptre.

Quant à Will Power, le Champion 2014 et vice-champion 2017, il a fait preuve de maturité l’an dernier.

En face, au sein du Chip Ganassi, on a effectué de lourdes transformations!

Ainsi, l’équipe a réduit la voilure avec deux voitures, contre quatre en 2017. Quadruple Champion d’Indycar, Scott Dixon a toujours bien figuré. Même si on l’a senti plus fébrile, l’an dernier. Le Néo-Zélandais s’est souvent senti « seul » ces dernières saisons, face à l’armada Penske…

La venue d’Ed Jones, meilleur débutant de 2017, permettra-t-elle aux hommes du Chip Ganassi, d’enfin disposer de deux candidats permanents à la victoire ?

Le châssis Dallara a été profondément revu. Les petites équipes jouent traditionnellement les aiguillons. Assistera-t-on à une prise de pouvoir des « autres » ?

Foyt s’est montré très rapide cet hiver. L’équipe a recruté le doyen du plateau, Tony Kanaan et le benjamin, son compatriote Matheus Leist. Ce tandem Brésilien sera-t-il gagnant ?

Autre équipe avec des grandes ambitions: Rahal. Le très véloce Graham Rahal, fils du patron, possède désormais un équipier : Takuma Sato, vainqueur des dernières 500 miles d’Indianapolis.

Sam Schmidt s’est offert le Canadien Robert Wickens (dont Mercedes, son employeur en DTM, a financé le baquet), qui fera équipe avec son compatriote et ami, James Hinchcliffe.

Ecurie qui a révélé Newgarden, Carpenter compte beaucoup sur Spencer Pigot. Aux côtés de « 404 », Jordan King débutera à St Petersburg. Mais sur les ovales, Ed Carpenter, le patron, pilotera la voiture de l’ex-pilote de F2.

Enfin, Andretti possède une brochette de grands pilotes, avec le vétéran Ryan Hunter-Reay et Alexander Rossi, meilleur débutant 2016 – victorieux des 500 Miles – et leader de l’équipe, en 2017. Michael Andretti a fait appel au débutant Zach Veach, ancien champion d’Indy Lights, qui compte bien faire son trou…

L’année 2018 est marquée par le retour en force de la « D3 ». Grand animateur du début de saison 2017, le Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne) est désormais co-managé par Jimmy Vasser. Le débutant Zach Claman de Melo sera son équipier à St Petersburg, puis Pietro Fittipaldi prendra le relais au cours de la saison.

Célèbre écurie de F3 et de F2, Carlin se lance en Indy Lights avec Max Chilton et Charlie Kimball, deux ex-Ganassi qui furent autrefois des pilotes Carlin en Europe…

Juncos, qui a bâti sa structure Indycar sur les cendres de KV, s’attaque à une saison pleine. Rene Binder prendra le volant en Floride, puis Kyle Kaiser, champion d’Indy Lights 2017, pilotera sur ovales.

Enfin, Gabby Chaves, en pleine rédemption, s’occupera de Harding pour sa première saison complète.

Comme chaque année, il y aura de nombreux pilotes présents uniquement aux 500 miles d’Indianapolis, dont Danica Patrick (Carpenter) L’écurie Dreyer & Reinbold pourrait exceptionnellement disputer d’autres épreuves…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : GM

 

Qui succédera à Josef Newgarden ? Copyright : GM

 

     LA LISTE DES PILOTES 2018

Monoplaces à moteur Chevrolet

 

Josef Newgarden (Chevy) – Team Penske

Will Power (Chevy) – Team Penske

Simon Pagenaud (Chevy) – Team Penske

Tony Kanaan (Chevy) – AJ Foyt Racing

Matheus Leist (Chevy) – AJ Foyt Racing

Charlie Kimball (Chevy) – Carlin

Max Chilton (Chevy) – Carlin

Spencer Pigot (Chevy) – Ed Carpenter Racing

Ed Carpenter/Jordan King (Chevy) – Ed Carpenter Racing

Kyle Kaiser (Chevy) – Juncos Racing

Gabby Chaves (Chevy) – Harding Racing

 

Monoplaces a moteur Honda

 

Scott Dixon (Honda) – Chip Ganassi Racing

Ed Jones (Honda) – Chip Ganassi Racing

Ryan Hunter-Reay (Honda) – Andretti Autosport

Zach Veach (Honda) – Andretti Autosport

Marco Andretti (Honda) – Andretti Autosport

Alexander Rossi (Honda) – Andretti Autosport

Graham Rahal (Honda) – Rahal Letterman Lanigan Racing

Takuma Sato (Honda) – Rahal Letterman Lanigan Racing

James Hinchcliffe (Honda) – Schmidt Peterson Motorsports

Robert Wickens (Honda) – Schmidt Peterson Motorsports

Sebastien Bourdais (Honda) – Dale Coyne Racing

Pietro Fittipaldi (Honda) – Dale Coyne Racing

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE