TECH3 ET KTM C’EST OFFICIEL, ZARCO C’EST DANS LE FLOU (ET C’EST VOULU…)

DEUX FAMILLES A RECOMPOSER…

Bon, durant les essais du Qatar, Hervé Poncharal avait tout lâché sauf le nom de KTM, le fait qu’il y aurait quatre motos d’usine par exemple, et seule KTM le fera en 2019…

Hervé avait précisé que ce serait un contrat de trois ans, qu’il avait demandé aux gens de son team ce qu’ils en pensent et que la réponse a été unanime.

C’est donc lui qui a pris les devants, comme il l’a fait dans la séparation avec Yamaha, pour donner des pistes très précises sur son futur associé autrichien.

HERVÉ PONCHARAL CHANGE DE VIE

KTM avait sans doute l’idée de révéler le deal lors de sa présentation de l’équipe KTM 2018, mais on imagine mal le team Tech3 sur scène en tee shirt Yamaha ou sous les couleurs KTM alors qu’il roule Yamaha encore cette année.

Donc, il ya eu un communiqué de KTM aujourd’hui.

« Depuis qu’elle est revenue en Championnat du Monde MotoGP en 2012, KTM a connu un énorme succès. D’abord dans le championnat Moto3, où KTM est devenu le constructeur le plus titré de la catégorie. Puis en MotoGP en 2017. Et aussi en Moto2 où les victoires sont rapidement arrivées. Avec sept classements dans le top 10 en MotoGP, KTM a connu une fructueuse saison alors que la marque était  « rookie » dans les deux catégories. KTM Motorsports s’efforcera de progresser encore davantage dans les trois catégories.

Pit Beirer (Directeur KTM Motorsport ): “Nous sommes très heureux de nous associer à Tech3 en MotoGP à partir de 2019. L’équipe a plusieurs années d’expérience et a obtenu beaucoup de bons résultats dans ce championnat. Leur structure professionnelle nous rendra encore plus forts. Le fait d’avoir quatre KTM RC16 sur la grille de départ est également un autre grand pas pour nous, tant pour le développement de notre MotoGP que pour l’extension de la structure de KTM dans le paddock »

Auparavant au Qatar, Poncharal avait bien précisé qu’il proposait officiellement à Johann Zarco de le suivre dans l’aventure autrichienne, mais que pour l’instant, rien n’a été décidé…

Et c’est logique…

Zarco veut une moto d’usine, c’est connu.

ZARCO ATTEND ET IL A RAISON

Donc KTM est une option, pas forcément la première qu’il ait en tête.

Car chez KTM il y aura de l’argent et une moto à développer mais peu d’espoirs de gagner des GP.

Alors, Zarco et son manager restent à l’écoute du paddock et de ses patrons.

Si Pedrosa n’est pas reconduit chez Honda (le manager Puig et lui ne peuvent pas se blairer, Pedrosa a viré Puig de son staff en 2014) il est évident que Zarco adorerait ce guidon, savoir si Marquez a envie de Zarco comme coéquipier est autre chose…

On sait que Suzuki veut aussi mettre quatre motos en piste, s’il ya une usine, Zarco pourrait partir de ce côté-là, même si Suzuki l’a trahi il ya deux ans.

Enfin, il semble que chez Yamaha on cherche à réparer les conneries énormes (signature de Vinales qui a rendu Rossi fou de rage, refus d’une moto d’usine à Tech3 qui a déclenché le divorce…)  la solution serait évidemment de créer un team satellite qui attendra l’arrivée de Rossi durant deux ans, le « dottore » a fait comprendre qu’il voulait continuer à rouler durant deux ans) et qui pourrait proposer une moto d’usine à Johann dès 2019.

Bref Tech3 sait où il va et zarco est volontairement dans le flou.

Sur ce, le premier GP a lieu dans une semaine et demie, au Qatar, enfin, on va cesser de ne parler que des coulisses pour regarder la pièce dont le scénario n’est pas encore écrit, un vrai happening géant…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP/TEAMS

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis