MOTOGP/F1 : HAMILTON S’EN PREND AU MOTOGP !

 

LA PISTE DE BARCELONE EST DEVENUE UN BILLARD

 

Amusant, alors qu’il ya quelques semaines Cal Crutchlow, l’avait initié au plaisir et aux sensations du roulage moto de compète, Lewis Hamilton s’en prend au MotoGP, en particulier à propos du circuit de Barcelone…

C’est que ce tracé était menacé de disparition au calendrier des GP moto s’il gardait ses trous et ses bosses dus… aux F1 !

Or d’une part, la Catalogne est le centre historique des sports mécaniques en Espagne.

Par ailleurs, Dorna est espagnole, la boîte parvient à faire quatre cartons en public sur quatre GP organisés en Espagne, et Dorna est une boîte madrilène, on connaît la furieuse amitié qui règne, et depuis un gros bout de temps entre les deux régions.

Bref, Dorna étant légitimement accusée de favoritisme ibérique, Barcelone, très critiqué par les pilotes, aurait sauté dans la minute.

 

LE NOUVEAU VIRAGE TREIZE ET L’ANCIENNE CHICANE

 

Hamilton dit donc que le re-surfaçage coûte des fortunes, ce qui est vrai, que le circuit perd du caractère, et que les zones de sortie de piste sont immenses à cause de la moto, ce qui est vrai.

Ce dernier point signifie que les repères habituels des pilotes de F1 ont été déplacés par endroits, on sait que la courbe où s’est tué Luis Salom a été refaite et que les stands ont été reculés.

Quant à la perte de caractère, je n’ai pas entendu les pilotes de F1 durant les quatre années que j’y ai passé me dire qu’ils adoraient les trous et les bosses…

Le fait est qu’une F1 n’est pas du tout faite pour le tout terrain…

Bref, Hamilton a perdu ses points de repère, ce qui ne l’a pas empêché de faire le meilleur résultat combiné lors des tests hivernaux sur le circuit catalan.

 

GROSSES MODIFS!

 

Et puis il ya un autre aspect important, officiellement la F1 était, et je dis bien  était le sport mécanique de référence, celui qui fait le plus de spectateurs, le plus de blé, le plus de bruit.

Or, puisque l’on parle de Barcelone, la différence entre le public moto et F1 est insignifiante, 500 spectateurs de moins pour le MotoGP.

Le total, pour chacune des disciplines, est au-dessus de 177 000 spectateurs sur le week end.

Mais les royalties payées à la Dorna sont très inférieures à celles exigées par les américains nouveaux propriétaires de la F1.

Donc le circuit de Barcelone gagne beaucoup plus d’argent avec la moto qu’avec la F1…

 

BASTON MOTOGP A BARCELONE,INCONNUE EN F1

 

Des raisons à cette égalité de fréquentation?

Ross Brawn, pour sa part, note qu’une F1 colle trente secondes au tour aux MotoGP mais que les motos donnent une vraie sensation de vitesse quand la F1 a l’air d’être à l’arrêt.

On ajoute encore des détails comme le fait que Sepang a arrêté la F1 et gardé le MotoGP, que le GP de France de F1 espère 65 000 spectateurs quand au Bugatti, la moto fait venir un public de plus de 200 000 spectateurs sur le week end.

Il reste les droits TV et les royalties sur les circuits, qui sont en effet plus élevés sur la F1, mais les audimat sont en baisse façon descente en flammes, les droits vont donc baisser, le dernier avatar étant que les amerlos qui possèdent la F1 veulent restreindre les droits financiers redistribués aux écuries…

Alors voilà, la moto créée ses courses électriques, Dorna finance généreusement les teams privés qui roulent en MotoGP, le spectacle moto est totalement reconnu par les pilotes auto comme le plus beau (Alonso, Vettel etc…) et ça peut énerver un Hamilton…

 

HAMILTON SE SENTIRAIT UN PEU SEUL?

 

Pour qui je le précise, j’ai une admiration sans bornes depuis que je l’ai vu remporter le kart de Bercy, alors qu’il devait avoir quatorze ans…

Mais pour avoir bossé dans la F1, à la grande époque Mansell-Prost-Senna, je reconnais aujourd’hui que quand je regarde un GP, je change de chaîne après le premier virage, les GP durent cent mètres en fait… jusqu’à la sortie du premier virage!

Sur ce point, au lieu d’enlever les nanas sur la grille de départs ces culs gelés d’amerlos devraient penser que c’est certes un sport de riches mais fait pour des publics populaires.

Mais ça leur échappe à nos amerloques qui ont un peu des œillères…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  Teams, Pirelli et Nicolas PALUDETTO et circuit de BARCELONA CATALUNYA

 

F1 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis