JACKY VERNIER 1er VAINQUEUR DE L’ENDURO DU TOUQUET, EST MORT

 

 

1975…

Avec mes potes,  en fevrier dans notre vieille « deuche », on arrive à se glisser dans le flot insensé des autos qui bloquent totalement les accès au Touquet.

On gare la bagnole dans les dunes (Oh happy times !) et on assiste à un truc démentiel’ l’Enduro des Sables, qui va devenir culte, l’Enduro du Touquet, organisé pour la première fois, avec le soutien de son Maire, Léonce Desprez.

Épreuve à laquelle participait Gilles Gaignault au guidon, lui, d’une BPS de l’Écurie Casques Bayard-Marlboro

Des centaines de milliers de spectateurs s’étaient déplacés , il est vrai que la course américaine d’Elsinore, mise en film par Steve Mc Queen, avait inspiré Thierry Sabine, et donné envie de voir ce phénomène à un nombre incroyable de spectateurs.

On voit le vainqueur d’assez loin, qui ôte son dossard avant de monter sur le podium, la marque catalane « Ossa », importée en France par Marcel Seurat, devient un mythe, d’autant plus que ses modèles Enduro « Desert » et Pioneer sont aujourd’hui encore d’une beauté torride.

Jacky Vernier, premier vainqueur du Touquet, entre dans la légende par l’Enduro alors que son vrai fun était le Cross, il a d’ailleurs couru en Mondial…

Mais s’il est pilote officiel pour Ossa puis CZ, c’est toujours l’enduro qui le mettra en avant.

En 1976 par exemple il est Champion de France d’Enduro.

Je l’ai connu ensuite quand je suis entré à Moto Verte, il  y était déjà une vedette, j’ai le souvenir d’un garçon adorable, talentueux en diable et disponible.

Puis nous nous sommes perdus de vue, il était parti dans le Nord monter un magasin de motos, j’apprends ce soir qu’il est décédé, la famille de la moto tout terrain perd un grand frère, une idole, des fois la vie est dégueulasse.

Nous saluons sa famille, des potes et sa légende.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Philippe Cornut/Le guide vert

 

Moto Tout terrain

About Author

jeanlouis