MXGP 2018 : MOTOCROSS MONDIAL EN PATAGONIE, LES CHAMPIONS PRENNENT TOUT

JONASS FAIT LE DOUBLÉ EN MX2

Magnifique terrain, sorte de supercross géant, qui forme de belles ornières mais où les trajos différentes sont possibles, on est à Neuquen  en Argentine, à la limite nord de la Patagonie mais le nom fait rêver bien sûr.

Jolies lumières, on est en hémisphère-sud, beau circuit, courses absolument sublimes et vainqueurs qui ne font pas de cadeaux.

En MX2 c’est simple, Jonass, le Champion du Monde 2017, gagne les deux manches, comme ça pas de problème.

Cela dit, Seewer, son adversaire de 2017,  est monté en MXGP, Jonass doit encore se battre un peu mais comme à l’époque d’Herlings, lui aussi monté en MXGP, il semble que l’on ait à faire à un missile.

Le seul Français placé est Rubini, dix septième.

CLÉMENT DESALLE

En MXGP, le Belge Desalle termine les deux manches troisième, mais devant on a eu une bagarre féroce.

Cairoli a gagné la première, devant Herlings, le garçon est un très bon finisher, mais il est parti trop tard à la poursuite du géant italien, on rappelle que Cairoli est huit fois champion du monde, sur ce coup-là, Herlings a été un peu jeune.

En deuxième manche, « same player shoots again »,  Cairoli part en tête, Herlings doit d’abord se débarrasser de trois pilotes, dont le Français Febvre, il est ensuite à neuf secondes  de Cairoli ce qui est énorme, mais l’Italien n’a peut-être plus la forme physique pour envoyer du lourd durant toute la manche, le circuit est crevant en plus, et Herlings le remonte…

Dans le dernier tour, c’est magnifique d’ailleurs, Herlings fait la jonction, passe Cairoli en coup de vent et s’éloigne à une vitesse désespérante, laissant l’Italien quasiment sur place.

Bref, on risque d’avoir une très belle saison.

D’autant plus que Tim Gajser, qui s’est lourdement blessé durant un cross de préparation en Italie, n’était pas au départ et une fois réparée sa blessure, double fracture de la mâchoire, il sera redoutable…

 

CAIROLI SUPERBE

Romain Febvre, lui aussi bon finisher, a été un gros moment avec Herlings mais il n’a pas suivi le rythme démentiel du Hollandais, il termine quatre et cinq, c’est beaucoup moins catastrophique qu’en 2017 mais ce n’est pas devant.

Et devant, il ya du client !

GAZ ROMAIN !

Prochain GP en Hollande, à Valkenswaard, le 18 mars.

Le même jour que le Qatar, pour les TV, coup de pot, le Qatar roule deux heures plus tard que le MXGP…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MXGP

Résultats et classements sur http://results.mxgp.com/mxgp/standings.aspx

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis