MAX DEFOURNY REPART POUR UNE QUATRIÈME SAISON EN FORMULE RENAULT 2.0

 

 

 

Alors qu’en 2017, il visait le titre en FR 2.0 Eurocup, le jeune espoir Belge et résident Luxembourgeois, Max DEFOURNY, dut malheureusement se contenter d’une simple quatrième place finale, au terme du Championnat, après avoir connus maints déboires en cours de saison.

En espérant pouvoir rallier les GP3 SERIES en 2018, au bouclage du budget nécessaire tous les bons baquets dans les teams de pointe étaient malheureusement pour lui déjà occupés, l’obligeant comme dernière alternative, de se limiter à remettre une couche en FR 2.0 avec comme seul objectif, le titre, qui lui ouvrirait peut-être, plus facilement la porte d’accès à la F3 l’année prochaine.

 

 

Avec l’aide de son manager, l’ancien pilote de F1, le Britannique Mark BLUNDELL, Max DEFOURNY a voulu mettre toutes les chances de son côté, en changeant de ‘crèmerie’, délaissant le Team R-ace GP et ce au profit du Team ambitieux Hollandais, MP MOTORSPORT de Sander DORSMAN, équipe où il retrouvera d’ailleurs son ingénieur son compatriote Belge, Frank COEKAERTS qui l’avait brillamment  secondé au cours de sa première saison complète à cet échelon, en 2016, où il lutta déjà pour le titre, jusqu’au finish contre un certain Lando NORRIS, l’immense espoir Britannique et actuel N°3 chez Mc-LAREN-RENAULT en F1.

Âgé maintenant de 20 ans, Max DEFOURNY, peut aussi compter sur l’appui de son père Didier, lui-même un ancien pilote de très bon niveau, lequel, rappelons-le, en 2000, a remporté les 24 HEURES DE SPA, pour gravir les échelons vers les sommets du sport-auto, toute sa raison d’être actuellement.

 


Max Defourny visera les avants postes cette année-© Manfred GIET-

 

Outre une saison complète en FR 2 .0 EUROCUP, fleuron promotionnel de la marque au losange, il effectuera à coup sûr quelques piges en F3 ou GP3 pour déjà prendre ses marques en vue de 2019, dans une catégorie qui sera son objectif à court terme.

Son entourage travaille aussi activement à un projet qui prévoit sa participation à une très grande épreuve d’une discipline qui pourrait lui permettre de découvrir de nouveaux horizons dans le sport-auto pour son futur, mais dont on en sait pas plus pour l’heure!

Alors s’agit-il de découvrir le WEC ou le GT ?

On devrait en savoir un peu plus lors d’une annonce qui sera faite en temps utile, dès que le projet sera concrétisé.

 

Max-DEFOURNY-©-Manfred-GIET

 

En attendant, Max DEFOURNY aura l’occasion de tester son nouveau Team et matériel lors des séances d’essais prévues à Hockenheim du 14 au 15 mars, et au Nürburgring les 4 et 5 avril prochains, avant de passer aux choses sérieuses dans le Var, au Circuit Paul Ricard qui ouvrira les débats une semaine plus tard, où il partira avec l’ambition de décrocher enfin la timbale et le titre.

 

Manfred GIET-

Photos : Publiracing Agency

 

Max-Defournyla-Formule-renault-semble-faite-pour-lui-©-Manfred-GIET.

Formule Renault Monoplaces

About Author

gilles