MOTOGP EN ESSAIS AU QATAR : IANNONE, DOVIZIOSO, MARQUEZ, ZARCO, BEAU QUATUOR

 

DOVIZIOSO RÉGULIER COMME UN MÉTRONOME

 

Avec quelques clés de compréhension, Dovizioso a été bon toute la journée, de même que Zarco, le tout après un début tardif, il pleuvait ce matin sur le circuit de Losail.

Iannone a été un peu en montagnes russes, mais accroche le meilleur chrono à un quart d’heure de la fermeture de piste !

 

IANNONE TARDIF

 

Marquez, lui, a été entre huit et dix dans la journée, a commencé à attaquer fort la nuit tombée, s’est mis au tas, est rentré à pieds, a pris sa deuxième moto très énervé et décroché le troisième temps.

A signaler que d’une part Losail n’a jamais été le circuit favori des Honda en MotoGP, que d’autre part au HRC on bosse beaucoup, en particulier sur le carénage aéro que l’on voit sur la photo ci-dessous, bref, il y avait peu de temps pour la gaudriole, Pedrosa est allé deux fois au tas la veille, Marquez une fois ce jour, le chrono de Marquez est un bon signe mais très tardif…

 

ZARCO EXCELLENT ET TRÈS CONVOITÉ

 

Zarco a bossé méthodiquement, répondu dix mille fois la même chose aux journalistes qui veulent savoir ce qu’il fera l’an prochain « Moi, mon seul problème c’est de faire une belle année et de décrocher une bonne moto d’usine en 2019… ».

Tout de même, il a accepté de passer en revue les diverses possibilités avec nos confrères italiens de Motosprint, KTM est une bonne opportunité parce que la moto a un gros potentiel, il étudiera toutes les offres y compris celle de Suzuki, marque qui l’a pourtant bien trahi lors de son arrivée en MotoGP. Il aimerait bien la deuxième Honda, au cas où Pedrosa ne serait pas renouvelé. Il n’a pas parlé de Yamaha, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas un projet, même si Rossi a indiqué la veille qu’il voulait rouler jusqu’en 2020 avec Yamaha factory.

Autrement dit, en coulisses, son manager Laurent Fellon doit avoir de très longues journées…

 

LES YAMAHA FACTORY ONT RAMÉ

Et de façon non accessoire, le fait de terminer devant les Yamaha d’usine est un coup assez bien joué…

Quant à la Suzuki, elle a du cœur au ventre, Iannone meilleur temps, Rins cinq, on comprend que Zarco soit à l’écoute….

 

BELLE JOURNÉE POUR ALEX RINS

 

Côté Yamaha d’ailleurs, heureusement que Zarco est là parce que Viñales est septième temps, Rossi onzième à sept dixièmes de Iannone.

Bref, la veille, les Yamaha ont bien marché, le lendemain on ne sait pas pourquoi mais on se traîne un peu.

Chez Ducati, plusieurs choses à noter.

 

DOVIZIOSO, MISSILE ET RÉGULIER

 

La moto est très favorite ici, le circuit lui sied magnifiquement, et la journée formidable de Dovizioso en est la preuve, le pilote italien avait déjà marché le feu la veille.

Chez Pramac, le team satellite, les deux pilotes, Miller et Petrucci sont allés au tas dans le même tour et dans le même virage, tout le monde a pensé à un truc genre flaque d’huile mais dans ce cas on aurait fermé la piste pour la nettoyer…

Ils sont huitième et neuvième temps, pas mal vu qu’ils n’avaient plus qu’une moto chacun, et surtout vu le résultat de Lorenzo.

Lorenzo ? Quatorzième temps à presque une seconde de Iannone, il a été moins vite que la veille, on sait que le garçon se bat pour trouver la bonne partie cycle, manifestement, ce n’est pas réglé.

Bref chez les stars, Pedrosa (Honda), Rossi (Yamaha) et Lorenzo (Ducati) ne sont pas dans le coup.

Alors que Marquez (Honda), Zarco (Yamaha) et Dovizioso (Ducati) eux, le sont totalement, dans le coup…

Curieux, on aura peut-être une explication samedi, lors du dernier jour…

Mais ces essais en dents de scie doivent être usants pour les nerfs dans les stands…

 

NAKAGAMI TOUJOURS MEILLEUR ROOKIE

 

Nakagami est toujours le meilleur rookie (il finit même la journée devant Lorenzo !), Morbidelli n’arrive pas à le reprendre.

Lanterne rouge pour le team KTM, encore derrière les Aprilia, en précisant que Pol Espargaro n’a pas pu rouler et a dû céder sa selle à Kallio.

Samedi est prévu sans précipitations, sauf dans la dernière heure puisque la piste sera arrosée de façon artificielle, pour que les pilotes disent si les reflets de la lumière artificielle sont acceptables quand les pneus pluie envoient des torrents de bruine sur les visières.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Résultat Jour 2 : Essais Qatar MotoGP 2018 (et rappel du jour un)

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Qatar+Test+2018

 

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis