FORMULEe : PRÉSENTATION DE l’ePRIX DE MEXICO

 

 

 

Ce week-end, la Formule e sera à Mexico pour sa quatrième manche de la saison. Tour d’horizon des écuries.

 

Mexico est (avec Marrakech), la seule épreuve disputée sur un tracé permanent. En l’occurrence, le circuits des frères Rodriguez.

La Formule e emprunte l’infield de l’ovale. Ainsi, seule la ligne droite des stands est commune avec le tracé F1.

Le fait que ce soit un site permanent est une protection. Ailleurs, les riverains se plaignent du coût et des nuisances liées à la transformation d’un centre-ville en circuit

Du coup, ce sera le troisième ePrix consécutif à Mexico. Seul Paris fait aussi bien.

Côté forces en présence, le nouveau leader du championnat, Jean-Éric Vergne (Techeetach) compte bien poursuivre sur la lancée de sa victoire à Santiago du Chili.

Felix Rosenqvist (Mahindra) aura à cœur de reprendre les commandes. 2e à Mexico, en 2016 et meilleur tour, en 2017, Sébastien Buemi (eDAMS) est en embuscade.

Il ne faut négliger non plus les Jaguar de Nelson Piquet Jr et Mitch Evans, qui ont toujours été présentes sur les différents circuits.

Globalement, ça devrait être la prime à l’expérience.

Enfin, comme d’habitude, Audi Sport Abt arrive avec des envies de revanche. Daniel Abt et Lucas di Grassi ont tous les deux renoncés au Chili, alors que l’équipe espérait de gros points.

La mi-saison approche et Audi Sport Abt n’est que 8e du classement, avec 70 points de retard sur les leaders.

Le temps presse, sous peine de voir le podium final s’envoler. Di Grassi a d’autant plus d’espoirs de briller qu’il est le vainqueur sortant.

Ses vœux seront-ils exaucés au Mexique ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : FORMULEe

Copyright : FORMULEe

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE