TECH3 CHEZ KTM, MAIS POUR JOHANN ZARCO, ON EST ENCORE DANS LE DOUTE!

 

 

 

STEFAN PIERER, BOSS DE KTM, A REUSSI UNE GROSSE PRISE AVEC TECH3

 

 

L’arrivée de Tech3 chez KTM n’est pas officielle, elle sera peut-être révélée lors de la présentation de l’équipe 2018 en mars!

En revanche, elle a été annoncée par un édito du red chef de speedweek, il ya une semaine.

C’est un site dont la société propriétaire, située en Suisse, près de Zurich, s’appelle … « Redbulletin » !

Donc même si l’auteur de cet édito n’est pas un journaliste, il est payé par un sponsor (Red Bull), on peut imaginer que ses infos sur les actions de son patron soient crédibles…

Par ailleurs, Hervé Poncharal, qui a quitté lui-même Yamaha, les mettant soi-dit en passant dans une belle m…, a bien affirmé qu’il changeait de crèmerie parce qu’ailleurs, on lui avait offert ce qu’il demande depuis des années.

Que demande t’il ?

Un vrai team junior avec de vraies motos d’usine, chose qui lui a été refusée par Tsuji, le boss du MotoGP chez Yamaha.

Alors, la suite est un jeu de piste très simple, qui offre un vrai team junior avec de vraies motos d’usine en 2019… ?

 

TECH3 REJOINT UNE MARQUE PRESTIGIEUSE

 

Honda fournit sa troisième moto d’usine au team LCR, Ducati fait de même avec Pramac.

Ces teams n’ont pas l’intention de changer de propriétaire, Tech3 ne remplacera donc ni Pramac ni LCR.

En revanche, Stefan Pierer, le boss de KTM, a affirmé à Dorna qu’il s’engageait en 2019, à fournir une équipe satellite avec des motos d’usine.

Suzuki n’a pas les moyens de monter un team satellite, Aprilia se consacre entièrement au développement d’une toute nouvelle moto, ce n’est donc pas le moment de se disperser.

Donc pour Tech3 … direction KTM quasiment évidente!!!

Cela dit, l’année 2018 sera sans doute difficile car les échanges de données avec le team factory de Yamaha risquent naturellement maintenant de se raréfier!

Et Johann Zarco dans l’histoire ?

 

KTM OR NOT KTM THAT IS THE QUESTION

 

On sait que le garçon et son manager veulent des sous et une moto d’usine.

Il y aura des sous chez KTM, grâce à Red Bull, et il y aura une moto d’usine.

Mais les résultats de KTM durant les essais d’hiver mettent la moto derrière Aprilia, même si Pol Espargaro n’a pas été dans le coup et d’ailleurs, Pol n’est pas aussi vite que Zarco, cela signifie qu’en signant KTM,  Johann Zarco aurait du mal à faire mieux que sept ou huit au général…

Or on peut imaginer  que le garçon préfère une moto rapide à une moto qui rapporte des sous.

Et on en revient alors au team satellite Yamaha, dont nous avons parlé hier.

 

ZARCO A L’INTENTION DE FAIRE UNE SAISON 2018 DE FOLIE

 

Trois teams sont envisageables, Avintia, Angel Nieto (Aspar) et VDS.

Qui n’auraient pas forcément besoin d’attendre l’arrivée de Valentino Rossi, au mieux fin 2019…

Et Yamaha s’apercevant des énormes erreurs commises ces derniers temps, en particulier la signature de Vinales qui a mis Rossi en rage ou le refus de confier une moto d’usine à Tech3, a peut-être une idée derrière la tête, fournir une moto d’usine à son futur team satellite ce qui lui permettrait de garder Zarco en 2019.

Parce que ce qui est clair c’est qu’après le départ de Rossi, le successeur désigné est…  Zarco.

Si Rossi reste chez Yamaha en 2019 et même en 2020, il faut donner des gages à Zarco, c’est encore possible.

 

LIN JARVIS, UNE DES CLÉS DE L’AVENIR DE ZARCO CHEZ YAMAHA

 

Une hypothèse court le paddock, Hervé Poncharal aurait aussi demandé des garanties sur l’avenir et bien entendu, Yamaha ne pouvait pas lui donner, Rossi n’ayant pas pris sa décision d’arrêter et de fonder son team MotoGP oude  continuer à courir.

L’idée chez Yamaha, serait donc que de toute façon, il fallait se séparer de Tech3 et préparer le terrain au plus vite.

Bref, Zarco n’est pas encore chez KTM.

Toutefois, il y aurait une raison de plus pour que Johann aille courir… Autrichien.

La moto a un vrai potentiel, mais de mauvais pilotes.

Avec l’aide de Guy Coulon, magicien des réglages de course, qui lui sera chez KTM avec Tech3, Zarco peut envisager de transformer la moto Autrichienne en missile, prodige qu’ils ont déjà réalisé en 2017 et début 2018 avec des Yamaha que les pilotes officiels n’arrivent pas à faire rouler.

 

ZARCO ET COULON, DUO DE CHOC

 

Il semble donc que Yamaha, soit à la limite de perdre cette occasion historique qu’est Johann Zarco, pas sûr mais … possible!

Il semble aussi que le vœu le plus cher de Stefan Pierer, qui est de recruter Zarco, il l’a dit publiquement en ajoutant que c’est le seul pilote avec qui il soit en discussions, soit en phase de réussite.

Maintenant en coulisses, alors que la saison 2018, n’a pas vraiment commencé, ça va vraiment être très chaud.

J’oubliais!

Historiquement, Johann  Zarco a des liens très forts avec la filière KTM.

Et on sait depuis Blaise Pascal que « le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point »

Donc en version « mèche courte », les Autrichiens, en ce qui concerne Zarco, ont un train d’avance.

En version « mèche longue », il ya des Japonais qui peuvent mener un train d’enfer…

Rien n’est donc joué, le destin est probablement au courant mais ce week end, il est à la pêche et a coupé son portable, je n’ai pas pu le joindre…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  MotoGP et KTM

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis