SUPERSPORT MONDIAL: EN AUSTRALIE, VICTOIRE ABSOLUE DE MAHIAS ET QUADRUPLÉ YAMAHA!

 

 

 

La course devait de jouer sur seize tours, ce qui était déjà raccourci pour cause de pneus défaillants, avec arrêt obligatoire entre le septième et le neuvième tour.

On est sur sol sec mais un vent énorme souffle en rafales sur Phillip Island, j’ai déjà dit que nous sommes au sud de l’Australie, au-delà ce n’est que de l’océan jusqu’en Antarctique et la météo est donc violente.

Mahias est donc parti avec Sofuoglu et West en première ligne, Caricasulo, l’autre pilote Yamaha était deuxième temps aux qualifs mais il a été sanctionné pour conduite dangereuse (trop lent en attendant le tour clair) et il est trois places plus loin.

La bonne surprise est que Mahias est tout de suite devant et s’éloigne, puis son coéquipier Caricasulo reprend son bien, il revient deux, autre très bonne surprise avec Jules Cluzel, lui aussi sur Yamaha R6, qui est remonté de la douzième à la sixième place.

Gros accrochage derrière, drapeau rouge, la direction de course décide de raccourcir encore la course pout=r qu’après le départ, on n’ait pas besoin de changer de pneus.

Il restait treize tours à faire, on est passé à neuf, la limite supérieure fixée par Pirelli, hop là et le tour est joué.

 

LA COURSE …DERRIERE MAHIAS, (MAUVAISE PHOTO WSBK)

 

Mahias est reparti en tête, devant Sofuoglu et lui remet la pâtée, derrière son coéquipier Caricasulo se bat avec Krummenacher, et malheureusement Cluzel perd du terrain.

Mahias redevient très vite le roi de la piste, seul en tête, bonheur total mais trouille au ventre de voir son pneu arrière éclater.

Sofuoglu perd énormément de terrain, il terminera treizième, autrement dit au classement général aussi il a perdu du terrain.

Mahias termine en triomphe, devant Krummenacher , Cortese et Caricasulo, Yamaha prend donc les quatre premières places !

Derrière, Cluzel est remonté pour finir sept, j’ai dit que Sofuoglu est treize, quant à Mike di Meglio (GMT 94) il a tout raté, les essais libres, la pole et la course, triste week end…

WSBK : LUTTE AU COUTEAU ET DOUBLÉ MELANDRI

GROS FINISH!

 

Cette course doit être coupée en deux, problème de pneus, entre le dixième et le douzième tour.

Le départ est fait en grille inversée, une vraie connerie incompréhensible au public, Fores est donc en pole devant rea, qui a raté sa course la veille.

Suspense zéro, évidemment que Rea part en tête !

On se dit avec raison qu’une fois de plus, la course est tuée dès le départ mais tout de suite Laverty (Aprilia) et Camier (Honda) passent l’empereur du WSBK, ce qui fait un bien fou pour l’intérêt de la discipline !

Et puis c’est Chaz Davies, l’habituel (mais rare) challenger des Kawasaki qui passe en tête, déchaîné le Gallois !

Laverty va au tas, ce qui éclaircit un peu les rangs devant, et le spectacle redevient ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être en WSBK, un festival de dépassements.

Les six premiers sont sur une seconde, et l’on y retrouve les deux Yamaha de Van der Mark et Lowes.

La course s’arrête pour changer de pneus, à ce moment, il ya trois Ducati en tête, Davies, Melandri et Fores !

Mais Davies se met aussi au tas, dommage, pour lui, pour le show et pour sa place au classement général, à noter que le Français Loris Baz, seul pilote français du plateau, est neuf.

Melandri, vainqueur de la première course la veille, passe trois devant Sykes, puis il l’emporte d’un cheveu dans le dernier tour, devant Rea.

Baz est neuf, si toutes les courses de l’année pouvaient avoir ce niveau de bagarre, ce serait géant, mais on sait qu’ici, les pneus défaillants , la course coupée en deux ont fait le spectacle et ce ne sera pas toujours comme ça…

En tous cas, on aura vu deux belles courses cette année, c’est déjà ça…

Et pourvu que ça dure !

Merci à mon ami Mark Townsend, qui est australien, je l’ai connu sur le rallye de régularité Queen’s Cavalcade en Toscane, qui m’envoie ce cliché marrant de Mahias en itw après sa victoire…

Ce qui tombe bien parce que questions photos, l’organisation du WSBK est à l’arrêt complet.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: WSBK/ Mark Townsend

 

Résultat SSP Australie 2018

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/AUS/SSP/101/CLA/Results.pdf?version=3f254ea62985e67d70d5751fd79112ed

 

Classement général SSP 2018 après l’Australie

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/AUS/SSP/101/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

Résultat course deux WSBK Australie 2018

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/AUS/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=3f254ea62985e67d70d5751fd79112ed

Classement général du WSBK 2019 après l’Australie

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/AUS/SBK/002/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis