MOTOGP 2018 : CHEZ TECH3, LE DEUXIÈME PILOTE SERA… LE MALAISIEN SYAHRIN !

 

 

LE NOUVEAU SOURIRE DU MOTOGP

 

 

Hervé Poncharal est un homme heureux et un pionnier, ce que l’on appelle en alpinisme un premier de cordée.

D’abord, alors que Folger fait une crise de foi (pas de foie !) à 15 jours de Sepang et qu’il se retrouve le bec dans l’eau, il réussit à trouver un pilote pour seconder Zarco.

Dans une équipe qui a  inscrit deux coureurs, si l’un fait défaut, on doit le remplacer au bout de deux GP.

Mais trouver un pilote libre alors que tout le monde est déjà en mains pour la saison, ça c’est très fort.

Il voulait un jeune talent à faire grandir, pour ses premiers tours de roue en Moto GP le jeune malaisien termine certes en bas de classement, mais d’abord les autres rookies, Morbidelli, Nakagami, Simeon, Luthi avaient déjà roulé à Sepang, lui jamais sur une MotoGP.

Par ailleurs il a gagné presque deux secondes par rapport à ses premiers tours (comme Marquez !), il est à 1 seconde 7 dixièmes de Pedrosa, alors qu’il y a dix sept pilotes sur une seconde, pas mal.

Bref du potentiel, Poncharal lui assuré tout le soutien du team et l’aide de Zarco, rien que ça !

Il faut dire que c’est aussi un très gros coup que réalise Tech3.

 

PONCHARAL HEUREUX ET VISIONNAIRE

 

Parce que ce jeune Fahzid Syahrin, est le premier pilote Malaisien à rouler en Moto GP.

Parce que la Malaisie, et toute la région, la Thaïlande, l’Indonésie, le Cambodge, le Vietnam, les Philippines sont un énorme marché, avec des taux ce croissance pharaoniques, pour les fabricants de motos.

Et Yamaha, qui justement aurait enregistré quelques baisses dans certains de ces pays a donc le privilège d’être le premier sur le coup, en plus avec Tech3, le team Yamaha qui va bien en ce moment…

 

SYAHRIN EST UN BATTANT

 

Je n’ai aucune info précise sur la question mais Syahrin est très protégé par le circuit de Sepang et par la société pétrolière Petronas, et donc question business ce recrutement frise le coup de génie.

Mais j’ajoute que Rossi m’a dit un jour qu’en tournée de promotion en Indonésie, il avait accepté l’offre d’un moto club du coin de faire une journée de mob avec eux sur un circuit façon Rungis, un immense parking et qu’il y avait des dizaines de milliers de spectateurs, on est donc ici très friand de course moto.

La preuve d’ailleurs, Sepang a fini par envoyer ch… la F1 pour se consacrer à la moto…

Bref Poncharal, un homme heureux et un héros…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: MotoGP

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles