MOTOGP 2018 À BURIRAM : MARQUEZ, DOVIZIOSO ET ZARCO PILOTES DU JOUR. CRUTCHLOW ET RINS MEILLEURS TEMPS.

MARQUEZ DANS LA JOURNÉE, CRUTCHLOW DANS LA SOIRÉE, MARCHENT FORT LES HONDA

Le premier truc, carrément insupportable d’ailleurs, est la chaleur.

Trente degrés à l’ouverture de la piste à 9h30 du matin (3h30 french time), cinquante degrés à l’heure du déjeuner, contraignant les pilotes à rester à l’abri plus longtemps que prévu, un tout petit circuit où Miller, et il a raison, dit que la moindre erreur coûtera horriblement cher au tour, et des parties étroites où l’on aimerait bien que les rails soient reculés, voilà le décor.

TRENTE DEGRÉS A LA FRAÎCHE!

Une sorte d’enfer.

La deuxième remarque est plus sportive, Marquez, Dovizioso  et Zarco ont gardé les meilleurs temps jusqu’à une heure de la fin, ce qui est signe que leurs motos sont au point, qu’ils ont su assez vite comment manier leur 1000 cc sur ce mini circuit et que la saison débute plutôt bien.

ZARCO EXCELLENT EN PNEUS USÉS

La troisième remarque concerne des pilotes qui se rapprochent du devant, Miller, Rins, et que l’on n’a pas l’habitude de voir aussi bien, Freud doit avoir une explication à cela, on sait que Miller a la rage parce que Honda ne lui a jamais donné le matos promis et qu’il a le talent pour gagner des GP difficiles…

MILLER, A SUIVRE

Quant à Rins, qui aura vu Iannone partir en vrille en 2017 entre ses mauvaises performances et ses sorties médiatiques en compagnie de sa fiancée star, il s’est peut-être dit et il aurait raison, qu’il ya un coup à jouer…

RINS INATTENDU

Enfin, chaque responsable de stand a dit la même chose, qu’il ya une quantité incroyable de matériel à tester, proposé par les usines, que l’on a perdu du temps à Sepang, à cause de la pluie, et que l’on essaie de reprendre le temps perdu (dont on sait depuis Barbara, qu’il ne se rattrape plus…).

DOVIZIOSO A ROULÉ AVEC ET SANS CARENAGE AÉRO

Ainsi Ducati est venu avec trois versions de carénage aéro, on sait qu’ils utilisent aussi un appareil qui existe en F1, qui permet de mesurer la dépression effective sous le carénage et donc l’avantage aéro réel, la dépression étant signe d’une moindre résistance de l’air.

Sur ces entrefaites, toute la première partie de la journée a été tenue en main par le même quintette, Marquez-Dovizioso-Zarco-Rossi-Petrucci, tandis que que Miller et Crutchlow sont restés sept et huit une éternité, et qu’enfin les écarts sont faibles, il ya au soir du premier jour vingt pilotes sur une seconde !

LORENZO PEU CONVAINCANT (AUTRE VERSION D’AERO)

En analyse fine, on notera que Vinales et Lorenzo ont vraiment attendu le dernier moment pour faire des temps convenables, Vinales sauvant l’honneur des Yamaha officielles en battant Zarco de 11 millièmes !

Zarco justement, dont on a noté qu’il roule sur un châssis 2016 mais avec les ailerons des usines, qui reconnaît qu’aujourd’hui, il a tenté de faire ce que faisait Lorenzo à la perfection quand il était sur Yamaha, des courbes parfaites, tracées par un bijoutier.

Et que quand il aura trouvé ça, il pourra gagner.

Il a aussi rappelé quand dans les derniers tours où beaucoup de pilotes ont roulé en version qualif, lui a gardé ses pneus usés, sa place finale n’a aucune importance, seul compte l’écart qui, on l’a dit, est faible.

Donc on a quelques certitudes, le Honda marchent l’enfer, Pedrosa est venu en fin de séance prendre le cinquième temps, Marquez est trois, Crutchlow premier.

PEDROSA EST AUSSI DANS LE COUP

Il est important de tenir compte des perfs sur la journée et non sur les dernières minutes, Marquez a été en tête de chrono toute la journée (devant Dovi et Zarco) et Crutchlow a été proche depuis le matin.

Tout cela est donc très positif pour Honda.

Chez Ducati, Dovizioso a superbement roulé toute la journée, deuxième temps durant des heures et finissant quatre à un dixième et demi de Crutchlow.

Il a roulé avec et sans carénage aéro, réussissant donc à tester le matériel apporté par l’usine.

Pour Lorenzo c’est moins positif, lui qui a du mal à prendre les virages aux gaz (un peu comme en cross) a été servi, terminant derrière Dovi, derrière Petrucci et derrière Miller.

Miller, pilote à suivre cette année…

ROSSI MEILLEUR PILOTE YAMAHA

Chez Yamaha, le plus étonnant est que Zarco a été le meilleur pilote de la journée, juste derrière Marquez et Dovi, il a été pénalisé en fin de journée en ne jouant pas la comédie des qualifs.

Rossi a été assez constant, à quatre dixièmes du meilleur temps, il termine meilleure Yamaha de la journée, même si c’est Zarco qui a fait le meilleur boulot.

 

L’AERO YAMAHA

Au fait, hier soir, un site italien est entré dans le vif en titrant « Zarco sans matériel d’usine, de quoi as-tu peur Yamaha ? » ce qui correspond totalement à mon analyse et je ne suis pas le seul, Yamaha devrait donner des gages (un moteur par exemple) à Zarco en 2017, lui donner une moto d’usine en 2019, il est maintenant quasi certain que Rossi continuera au moins une année, ce qui a été confirmé par Lin Jarvis.

Et en 2020, Zarco monte en team factory ce serait pourtant simple !

On rappelle que Ducati et Honda ont trois vraies motos factory (Lorenzo, Dovizioso, Petrucci) et (Marquez,Pedrosa, Crutchlow), Yamaha seulement deux, c’est absurde !

Il ya d’ailleurs eu une conférence surnaturelle de Yamaha la veille, qui n’a servi à rien !

Clairement, on pensait y entendre la confirmation de Rossi, on a aussi noté que Zarco était sur scène avec les pilotes d’usine, et nada, nothing, queue dalle, il a du y avoir un raté au dernier moment…

D’où la confirmation ultérieure de Lin Jarvis sur le fait que Rossi va rester une année de plus…

REDDING ET ALEX ESPARGARO DEVANT LES KTM

Chez Suzuki, certes Rins fait un deuxième temps à quelques minutes du bout, certes Iannone a oscillé de la sixième à la neuvième place mais le team n’est pas encore vraiment convaincant.

On note aussi qu’Aprilia est devant KTM, pas loin en temps, j’ai dit qu’il y avait vingt pilotes sur une seconde, mais Smith est à une seconde de Crutchlow, Kallio à deux secondes, Pol Espargaro est absent.

Ce qui ne plaide guère en la faveur de la firme autrichienne pour des tentations de gros transferts…

RESULTATS ESSAIS OFFICIELS BURIRAM 2018 JOUR UN 

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Buriram+Test+2018

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MOTOGP

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis