F3 : TROITSKYI CHEZ CARLIN.

 

 

L’heure est aux Quintet en F3.
Après Prema, c’est au tour de Carlin de boucler le sien, avec Nikita Troitskyi.
Le Russe va rejoindre Jehan Daruvala, « Ferdinand Habsburg », Enaam Ahmed et Sacha Fenestraz.

 

Nikita Troitskyi est né en Finlande, mais il a grandi en Russie et il se considère Russe. Il est suivi par SMP, comme nombre de pilotes Russes. Il a débuté en F4 SMP, en 2015, décrochant une victoire. Cette même année, on l’a également vu en F4 France. Il passa l’hiver en MRF 2000, terminant 3e, devant des pilotes plus chevronnés, comme Tarun Reddy ou Harri Newey. En 2016, il disputa la FR NEC, avec Fortec et s’offrit quelques piges en EuroFormula Open, pour le compte de Drivex. En 2017, il poursuivit en EuroFormula Open, toujours avec Drivex. Harrison Scott était au-dessus du lot et le Russe dut se contenter des médailles d’argent. Il termina ainsi Vice-Champion.

Pour 2018, il rejoint la F3, avec Carlin. À ce titre, on remarque que le niveau des cinq écuyers est très hétérogène. Voilà qui rappelle l’époque du British F3, lorsque seuls deux ou trois pilotes Carlin jouaient le titre et les autres ne faisaient que de la location de voiture… Sacha Fenestraz et Enaam Ahmed, tous deux sacrés en 2017 (respectivement en Eurocup FR 2.0 et en British F3) sont les plus aptes à succéder à Lando Norris (Champion 2017 de F3, avec Carlin.) Les redoublants « Ferdinand Habsburg » et Jehan Daruvala sont capable de monter sur un podium, mais leur capacité à gérer un championnat reste à démontrer. Quant à Troitskyi, il n’a pas prouvé grand chose jusqu’ici et ses débuts risquent d’être compliqué…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :
EUROFORMULA OPEN

Copyright : EUROFORMULA OPEN

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE