‘TOYOTA RACING SERIES’ : ET LE CHAMPION EST… SHWARTZMAN !

 

 

 

Incroyable dénouement en Toyota Racing Series 2018 :
Robert Shwartzman (M2) s’est imposé lors de la Finale.
C’est le premier titre en Auto du Russe, Membre de la Ferrari Driver Academy.
Quant à Marcus Armstrong (M2), dominateur depuis le début de la saison aux Antipodes,
il passe complètement à côté du dernier rendez-vous et finit 3ème !

 

Manfeild marque la clôture de la Toyota Racing Series 2018. La cause semble entendue. Marcus Armstrong (M2) arrive avec une quarantaine de points d’avance. Le Néo-Zélandais tient la corde pour ramener le trophée au pays, après quatre années de disette.

Robert Shwartzman (M2) décroche la pole, malgré le forcing du Français Charles Milesi (MTEC.)

Course 1
Milesi cale au feu vert. Richard Verschoor (M2) bondit et surprend Shwartzman. Clément Novalak (Giles) passe 3e, devant Armstrong, parti 8e. Brendon Leitch (Victory) réussit à repasser Armstrong, brisant ainsi ses rêves de podium. Tandis qu’en tête, Verschoor fait le break.

Verschoor, Shwartzman et Novalak composent ainsi le premier tiercé du week-end.

Course 2
Leitch se retrouve en pole, grâce à la grille inversée. Il contient Novalak au départ et conserve l’avantage. Verschoor surprend Shwartzman, passant ainsi 3e. Armstrong klaxonne derrière le Russe, mais il ne trouve pas de solution.

Ce sont donc Leitch, Novalak et Verschoor qui montent sur le Podium.

Course 3 – Gd. Prix de Nouvelle-Zélande
Armstrong dépose Verschoor à l’extinction des feux, prenant les commandes. Derrière, Milesi contient Shwartzman, pour la 3e place. La course semble alors jouée. En vue de l’arrivée, Taylor Cockerton (MTEC) tombe en panne, en pleine trajectoire. Drapeau rouge.

La course repart pour un sprint d’un tour. Armstrong garde l’avantage, tandis que Shwartzman trompe Milesi. Puis c’est le coup de théâtre : le leader au ralenti, qui se fait dépasser par les autres concurrents, à commencer par ses rivaux directs.

Verschoor part ainsi sur un doublé. La 2e place de Shwartzman est synonyme de titre. Quant à Milesi, il s’offre un premier podium.

Avec 916 points, Shwartzman est le premier Champion Russe de la Toyota Racing Series. Pour la cinquième année de suite, le Champion n’est pas… Néo-Zélandais!

3e de l’Eurocup FR 2.0 2017, le pilote de la Ferrari Driver Academy obtient un premier titre en Automobile.  Nul doute que ses actions grimpent en flèche, à Maranello…

Verschoor finit second, avec 911 points. Avec 6 victoires, le Néerlandais est celui qui s’est imposé le plus souvent. De bon augure pour la saison de FR 2.0 qui se profile…

Le grand perdant, c’est incontestablement… Marcus Armstrong, finalement seulement troisiéme avec 901 points. Auteur d’un doublé lors de la manche d’ouverture, le « Kiwi » a sans doute trop voulu jouer à l’épicier. Un défaut déjà vu en F4 Italia !  Il va falloir se reprendre en main avant la F3, où il retrouvera un certain …Shwartzman!

Milesi, le jeune Français termine onziéme avec 504 points. Le tricolore, benjamin du plateau, a montré que la vitesse était là. Désormais, il faudra travailler sur la régularité et la gestion de la course.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :
TOYOTA RACING SERIES

Robert Shwartzman. Copyright : TOYOTA RACING SERIES

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE