UN SACRÉ PLATEAU AVEC 36 VOITURES AU ‘MONDIAL D’ENDURANCE WEC’ EN 2018.

 

 

 

 

Au cours de la Conférence  de Présentation de ’24 Heures du Mans’, l’ACO en a profité pour également révélé la liste des 36 engagés à la Super saison 2018-2019 dans les huit manches du Championnat du Monde d’Endurance WEC de la FIA.

Ces concurrents disputeront donc deux fois le ‘Mans’, en 2018 et en 2019 pour la grande finale du FIA WEC.

D’ailleurs pour garder le suspens de l’attribution des titres, le barème des points attribués à l’issue des ’24 Heures du Mans’, a été revu.

Ainsi au lieu de compter double, une victoire aux ’24 Heures du Mans’ rapportera désormais 50% de points supplémentaires par rapport au barème des épreuves de 6 heures.

 

Un plateau record pour une Super Saison WEC spectaculaire

WEC-2017BAHREIN-Test-dimanche-19-novembre-Équipe-TOYOTA-Fernando-ALONSO

 

36 engagements pour l’intégralité de la saison qui disputeront les hit manches dont les deux prochaines éditions des ’24 Heures du Mans’ ! Toyota toujours là, avec le titre pour objectif dans un impressionnant plateau de… dix prototypes LMP1 !

Des équipages d’exception emmenés par le double Champion du Monde de Formule 1, Fernando Alonso

En LMP2, une belle variété de constructeurs au coude à coude, des habitués de la catégorie et des nouveaux venus.

Pour le Championnat du Monde GT, la la présence de BMW porte à… dix,  les candidats au titre !

Enfin en LMGTE Am, un affrontement de neuf concurrentes multi-marques vont batailler pour la Super Saison !

 

Pour la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance WEC, un plateau conséquent de très haut niveau a été présenté lors de la conférence de presse à Paris.

Ce plateau est constitué de 36 voitures venant de 12 pays différents, soit le plus grand nombre d’engagés depuis les débuts du WEC en 2012. Une parfaite démonstration de la très bonne santé de l’endurance en général et du Championnat du Monde en particulier.

Cette Super Saison sera exceptionnelle non seulement par la qualité et la diversité de ses concurrents, mais aussi parce qu’il n’y aura qu’une seule et unique « Super Saison ». Celle-ci rassemble les circuits les plus beaux et les plus chargés d’histoire au monde, pas moins de six des plus grands constructeurs internationaux, qui se mesureront pour les honneurs d’un titre de Champion du Monde, ainsi qu’une compétition d’envergure mondiale entre les équipes privées LMP1, LMP2 et LMGTE. Grands frissons garantis pour les fans du monde entier.

Jean Todt (Président de la Fédération Internationale de l’Automobile) explique :

« Je suis très heureux de voir la très belle liste des Engagés qui vient d’être dévoilée aujourd’hui pour la ‘Super Saison’ du Championnat du Monde d’Endurance FIA. Grâce au partenariat entre la FIA et l’ACO, ce Championnat continue de proposer une plate-forme solide et durable pour une compétition d’envergure mondiale. Je suis très impatient de suivre le développement du WEC à l’avenir. »

Quant à Pierre Fillon (Président de l’Automobile Club de l’Ouest) déjà ravi de la qualité du plateau de ses ’24 Heures du Mans’, lui, il nous lâche :

 « L’Endurance est en excellente santé, comme nous pouvons le voir avec cette belle liste d’engagés du WEC, et aussi par l’intérêt toujours plus élevé pour les ’24 Heures du Mans’. C’est très gratifiant de voir autant de concurrents passer de l’ELMS au WEC, ou de la catégorie LMP2 à la catégorie LMP1, montrant à quel point notre pyramide de l’endurance fonctionne bien. Nous avons confiance dans le fait que cette année de transition nous mènera vers un avenir encore plus brillant et encore plus fantastique. »

Richard Mille, le nouveau Président de la Commission Endurance de la FIA où il a succédé à Sir Lindsay Owen Jones, précisait :

« La Saison 2018-2019 est celle du changement pour le FIA WEC et c’est fantastique de voir que cette ‘Super Saison’ à venir présente des constructeurs de réputation mondiale, de grandes équipes et des stars du pilotage. Ce sera bel et bien une super saison, et ce à plus d’un titre ! »

Enfin, Gérard Neveu (Directeur Général du Championnat du Monde d’Endurance), enchaînait et concluait :

« En septembre dernier, nous avons annoncé une nouvelle règlementation LMP1, des modifications de calendrier, de nouvelles destinations pour la Super Saison, deux passages par les ’24 Heures du Mans’ et un retour à Sebring. Six mois plus tard, il est temps de voir combien de voitures composent le plateau, et c’est très satisfaisant d’avoir 36 concurrents, dont 6 grands constructeurs, ainsi qu’un bel équilibre entre prototypes et GTE. Et ce n’est que le début ! Maintenant, place au spectacle. Nous sommes confiants. Les chiffres vont continuer à grimper, comme ils l’ont fait ces six dernières années. Bienvenue dans la Super Saison ! »

 

Super Saison 2018-2019 :
Revue de détail des quatre catégories

Toyota emmène un plateau de 10 prototypes LMP1

Avec l’arrivée de BMW, 10 concurrents pour le titre de Champion du Monde GT

LMP2 : trois constructeurs face à face

LMGTE Am : un plateau multimarques porté à 9 concurrents

 

Il y a six mois, peu auraient imaginé que l’on retrouverait 10 LMP1 pour le début de la Super Saison 2018-2019, qui plus est avec un double Champion du Monde de Formule 1 parmi les pilotes !

L’engagement de Toyota Gazoo Racing dans le développement de la technologie hybride et sa volonté de produire des voitures de route utilisant les techniques et l’expérience issues du WEC, voient le constructeur japonais poursuive son implication dans le Championnat du Monde d’Endurance WEC, pour toute la durée de la Super Saison.

Toyota a annoncé dernièrement que Fernando Alonso allait rejoindre son équipe, ce qui va permettre au champion espagnol de concrétiser son désir de tenter de s’adjuger la Triple Couronne du sport automobile. Sa présence au sein de l’équipage existant, international et très talentueux, attirera sans aucun doute de nouveaux fans et suscitera un gros intérêt médiatique….

 

Avec l’arrivée de BMW, 10 concurrents pour le titre de Champion du Monde GT

 

Encore rehaussée par l’attribution d’un titre de Champion du Monde d’Endurance FIA pour les pilotes et constructeurs GTE, la compétition en catégorie LMGTE Pro sera plus chaude et plus serrée que jamais, avec l’arrivée de BMW.

La nouvelle M8 GTE de BMW sera aux mains d’équipages ayant déjà goûté aux joies de la victoire, mais sans expérience préalable du WEC. La GT du constructeur bavarois a fait ses débuts en compétition voici à peine deux semaines et se retrouvera à partir du Prologue (Circuit ‘Paul Ricard’, 6-7 avril) en piste face aux plus prestigieuses marques de luxe du monde….

 

LMP2 : trois constructeurs face à face, des habitués de la catégorie et des nouveaux venus

 

La catégorie LMP2 comprend sept engagés, mais à la différence de la saison dernière, on retrouvera en piste trois manufacturiers de châssis différents : l’ORECA 07, la Dallara P217 et la Ligier JS P217 – l’A470 de Signatech Alpine étant basée sur l’ORECA 07. La nouvelle réglementation LMP2 instaurée en 2017 avait offert aux équipes clientes une augmentation de puissance conséquente, qui a abouti à une compétition serrée et passionnante tout au long de la saison – et que l’on va retrouver à coup sûr au fil de la Super Saison….

LMGTE Am : un plateau multimarques porté à 9 concurrents

 

Parmi les neuf concurrents engagés en LMGTE Am – une augmentation significative par rapport aux saisons précédentes – on compte trois marques différentes. Titré dans cette catégorie en 2017, le trio d’Aston Martin Racing Paul Dalla Lana/Pedro Lamy/Mathias Lauda sera une nouvelle fois présent, ainsi qu’une deuxième Vantage engagée par l’équipe TF Sport, débutante en WEC….

Comme on l’a constaté, l’endurance se porte au mieux.

Qu’on en juge: 36 concurrents en mondial WEC, 41 en Championnat Européen ELMS et les 60 écuries qui seront, elles en piste au Mans!

Quelle discipline peut se targuer et vanter d’avoir réussi à réunir de tels plateaux  ?

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : AutoNewsInfo

LA LISTE DES 36 ENGAGÉS AU MONDIAL WEC 2018

http://bo.fiawec.com/assets/ressources/Pdf/2018/FIAWEC2018-2019_Super_season_season_entry_list_080218.pdf

 

FIA WEC

About Author

gilles