GP3 : BOCCOLACCI CHEZ ‘MP MOTORSPORT’.

 

 

Attention : Candidat au titre !
Dorian Boccolacci poursuit en GP3.
Le très véloce Français vient de s’engager avec…
MP Motorsport.

Dorian Boccolacci s’est lancé en Automobile en 2014, terminant vice-champion de F4 France cette même année. Il passa directement à la F3, avec Signature. La marche était haute, l’équipe redécouvrait la discipline, mais le Français réussit à accrocher un top 5. Il redescendit en FR 2.0, en 2016, terminant vice-champion de l’Eurocup et 3e de la FR NEC, avec Tech 1. En 2017, il s’attaqua cette fois au GP3, avec Trident. La vitesse était là, mais souvent, en fin de course, le Français tentait le dépassement de trop. Ses trois podiums (dont une victoire) ne reflétaient pas son vrai potentiel. Sans ces pannes de cerveau, Boccolacci aurait pu terminer sur le podium final.

Après un test d’intersaison avec Arden, il rejoint finalement MP Motorsport. L’équipe, qui débarque en GP3, a déjà recruté Niko Kari. Hasard ou coïncidence, Kari et Boccolacci se sont partagé les honneurs lors de la finale du GP3 2017. À bientôt 20 ans, le Français doit apprendre à canaliser sa fougue. S’il y parvient, le titre en GP3 est plus que jouable.

Avec Antoine Hubert (ART Grand Prix) et Gabriel Aubry (Arden), il est le troisième tricolore inscrit pour 2018.

Notons au passage que la physionomie du GP3 2018 est pour l’instant très différente de celle du test d’intersaison. Les pilotes venus de F3 ont préféré majoritairement rempiler dans la discipline et il y a davantage de redoublants que prévu.

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE


Copyright : GP3

GP3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE