‘MOTOGP 2018’ AUX ESSAIS À SEPANG : JORGE LORENZO BAT LE RECORD DU TOUR !

 

 

RECORD DU TOUR AVEC LE NOUVEAU PNEU AVANT MICHELIN

 

Pour une fois, quand les pilotes sont arrivés sur le circuit, la piste était sèche et encore relativement fraîche.

Du coup beaucoup de pilotes ont commencé à l’envers, en faisant d’abord des chronos avant de se mettre à bosser sur les réglages des motos.

Donc le truc habituel jusqu’à ce que Lorenzo, une heure trente après le début de cette dernière séance d’essais officiels, claque carrément le record absolu du tour de Sepang en deux roues…

Et chez Ducati on hurle de joie parce que Dovizioso finira quatrième de la journée et Miller est cinquième temps sur la Pramac satellite !

 

DOVIZIOSO, TOUJOURS LÀ…

 

Bon, on relativise, les trois sont aussi allés au tas, ce qui sera interdit en essais réels et surtout durant les GP !

Mais c’est sur, Ducati attaque cette saison avec du matos bien fichu.

 

MILLER EN FORME SUPERSONIQUE

 

Et des pilotes qui en veulent !

Lorenzo était en train de faire ce premier tour de légende quand il est allé au gravier.

Il  ramené sa moto au stand, s’est reconcentré durant une demi heure, puis, avec le génie dont il est capable quand il est en colère il a …pulvérisé le record du circuit!

Et au chapitre des pronostics sur l’année, il faut rappeler que durant ces trois jours, Lorenzo n’a cessé de progresser, le garçon sera à priori dangereux cette saison.

Chez Honda, on a passé la journée à faire des long runs, des simulations de course, mais le matin à la fraîche Pedrosa et Crutchlow ont claqué un deuxième et troisième temps qui ne seront plus attaquables ensuite, la piste étant trop chaude.

 

PEDROSA ADORE SEPANG

 

En revanche, Marquez finit avec le septième temps au combiné, derrière Rins, derrière Miller, Pedrosa a lâché une info, le choix du moteur utilisé en 2018 sera à priori confié à Honda, le modèle 2018 n’est finalement pas si «bonheur» que ça.

En plus les pilotes Honda n’aiment pas leur carénage aéro, trop dur physiquement, donc satisfaction mais…

À propos de carénages aéro, on revoit les nouveautés Sepang.

 

Le Honda d’abord, pas satisfaisant.

 

Le Ducati, très satisfaisant…

 

Le Yamaha, dont le modèle type Valence a été refusé par la direction technique du Moto GP, a donc évolué et Rossi n’en a dit que du bien.

 

Le KTM, une première.

Yamaha justement.

VIÑALES COMMENCE MOINS FORT QU’EN 2017

 

Jour faste la veille, mais à part Zarco, personne n’a amélioré le troisième jour.

Du coup au combiné des trois jours, Viñales et Rossi sont sept et neuf à plus d’une demi-seconde de Lorenzo…

 

ROSSI A ENCORE DU PAIN SUR LA PLANCHE

 

Zarco a roulé sur le cadre 2016 qui lui donne plus d’adhérence,  il a confié à l’arrivée que son but est de rouler aussi bien que Lorenzo en 2016 justement…

Il est dixième au général derrière les usines et aussi derrière Miller, Johan, forcément, n’est pas satisfait.

 

ZARCO DIXIÈME ET PAS SATISFAIT

 

Et ce n’est pas le ‘ pigiste’ chez Tech3, Hernandez, 26ème temps à … deux secondes quatre de Lorenzo qui va pouvoir aider le Team d’Hervé Poncharal, à trouver les solutions qui vont bien…

Prochain acte de la guerre, avec les essais suivants prévus en Thaïlande, dans quinze jours.

 

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos :
MOTOGP

 

Classements jour par jour
Combiné des essais officiels de Sepang Moto GP 2018

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Sepang+Test+2018

 

 

Moto MotoGP

About Author

gilles