OGIER PREMIER LEADER ET NEUVILLE DÉJÀ PIÉGÉ ET À LA FAUTE AU ‘MONTE CARLO’.

 

 

WRC-2018-MONTE-CARLO-Thierry-NEUVILLE-déjà-à-la-faute-des-la-première-spéciale

Des la première épreuve spéciale ce jeudi en début de nuit, l’ES1, celle de Thoard – Sisteron et ses 36,69 km, un petit secteur glacée d’environ deux kilomètres a provoqué une première sélection…

Avec comme principal pilote piégé, le Belge Thierry Neuville, qui concédait déjà plus de quatre minutes après s’être retrouvé coincé et bloqué dans un fossé !

WRC 2018 Rallye de Monte Carlo Portrait Thierry NEUVILLE Photo Jeff THIRY

Neuville qui expliquait :

« Je suis resté bloqué dans un  mur de neige. J’ai tiré le frein à main mais j’ai bloqué les quatre roues et nous sommes sortis large. Il n’y avait pas beaucoup de monde autour de nous et cela  pris du temps pour revenir sur la route. Cela fait partie du jeu. »

De son côté l’un des pilotes du Team Ford-MSport, le Britannique  Elfyn Evans, lâchait lui pas loin de trois minutes à la suite d’une crevaison.

Autre victime, le leader de l’équipe Citroën, l’Anglais  Kris Meeke, qui à cause d’une touchette perdait près de deux minutes….

Bien que bloqué dans une épingle, le quintuple Champion du Monde, le pilote Français de l’équipe Ford M Sport, Sébastien Ogier réalisait en 23’16.6, pourtant incroyablement le temps de référence de cette spéciale inaugurale, signant le meilleur temps, en devançant la Hyundai du Norvégien Andreas Mikkelsen, son rival le plus rapide et second à 07.7 devant la Toyota Yaris du jeune Finlandais Esapekka Lappi, brillant troisième, à 19.4

Suivaient dans l’ordre, une autre Hyundai de l’Espagnol Dani Sordo à 19.7 et la première Citroën C3, celle de l’Irlandais Craig Breen,  qui à 24.6, complétait ce premier Top 5

Suivaient ensuite, les Toyota de Tanak et Latvala à 37.9 et 48.9, puis les Ford  de Bouffier et Camilli, respectivement pointées à 1’15.6 et 1’43.3

Kris Meeke se retrouvant, lui, dixième avec sa C3 Citroën, à 1’44.7, précédant la Hyundai i20R5 du Français Stéphan Sarrazin, classé à 2’03.2

 

WRC 2018 Rallye de Monte Carlo Portrait Sébastien OGIER Photo Jeff THIRY

 

Ogier qui confiait :

« Nous avons perdu du temps avec un tête-à-queue sur la glace. Nous savions que ce serait compliqué, ce n’est pas surprenant que tant de pilotes ont eu des problèmes. »

Pour sa part, Mikkelsen indiquait, lui :

« C’était une spéciale sans problème. C’était difficile de savoir à quel point nous pouvions attaquer. J’ai perdu mes freins sur la fin, donc je n’avais franchement pas une pleine confiance dans cette délicate portion en descente. »

 

Christian COLINET

Photos :
Jeff THIRY et MICHELIN

 

WRC 2018 Rallye de Monte Carlo les 4 constructeurs sur la Place du Casino avant le Départ Photo Jeff THIRY

 

WRC

About Author

gilles