POUR TOYOTA, UNE SIXIÈME VICTOIRE D’ÉTAPE ET UN DOUBLE PODIUM FINAL POUR CONCLURE !

 

 

 

Toyota Gazoo Racing, aura définitivement assumé avec brio son statut d’outsider sur ce Dakar.

En témoigne, le double podium final obtenu ce jour par Nasser Al Attiyah-Mathieu Baumel (2èmes) et Giniel De Villiers-Dirk Von Zitzewitz (3èmes).

Un podium où auraient également mérité de figurer Bernhard Ten Brinke et Michel Perin, hélas contraints à l’abandon, la veille de l’arrivée à Cordoba, alors même qu’ils réalisaient une très belle course.

Avec six victoires d’étapes (1/3/11/12/13/14) au total sur treize possibles, dont la dernière, en ce dernier jour ce samedi, remportée par le Sud-Africain Giniel De Villiers, l’équipe emmenée par Glyn Hall et Jean-Marc Fortin, a sacrément animé la course, tout au long des deux semaines de course.

Au point d’exercer une pression constante sur le futur vainqueur et de ne lui laisser aucun répit. Preuve du niveau de compétitivité et de fiabilité du nouveau Toyota Hilux qui effectuait ses débuts en compétition directement sur l’épreuve reine du rallye-raid.

Cette quarantième Édition du ‘Dakar’ restera pourtant dans les annales, du fait de son extrême difficulté et de la diversité de son parcours, qui aura vu les concurrents défier les plus impressionnantes dunes du Pérou, les altitudes les plus hautes de la Bolivie, ou les terrains les plus exigeants d’Argentine.

Victorieux à quatre reprises, et encore troisièmes de l’ultime journée, Nasser Al Attiyah et Mathieu Baumel, se sont montrés les plus percutants des équipages du team et méritent assurément leur place de dauphin.

Mais avec un succès d’étape chacun, Bernhard Ten Brinke et Giniel De Villiers n’ont pas non plus été en reste.

Signe de l’homogénéité de l’équipe qui voit ses efforts incessants récompensés par un très beau résultat d’ensemble, face à un adversaire de grande valeur.

 

DAKAR-2018-Mathieu BAUMEL et Nasser AL ATTIYAH, Équipe TOYOTA

 

Nasser Al Attiyah, expliquait à l’arrivée à Cordoba :

« C’est un résultat fantastique. Cela a été difficile d’entrée pour nous, mais nous n’avons jamais rien lâché et continué à mettre la pression, pour finalement grimper sur cette deuxième marche du podium. Notre Toyota Hilux de dernière génération est vraiment bien né, et l’équipe a produit un travail extraordinaire tout au long de la course pour nous mettre dans les meilleurss conditions possibles. Je suis persuadé que nous allons encore nous améliorer et nous reviendrons plus forts l’an prochain. »

 

DAKAR-2018-Giniel-de-VILLIERS.

 

Pour sa part, Giniel De Villiers se réjouissait, lui aussi :

« Avoir deux Toyota sur le podium est vraiment un résultat incroyable pour la marque. D’autant que c’était certainement l’un des Dakar les plus durs depuis que l’épreuve a déménagé en Amérique du Sud. On se serait crus revenus à la grande époque du Dakar en Afrique ! Le nouvel Hilux a vraiment bien progressé en performance, il a également fait preuve de fiabilité, c’est simplement dommage que nous nous soyons ensablés un peu trop longtemps. Mais je préfère retenir la très belle prestation d’ensemble de l’équipe ! »

 

Avec le retrait de la discipline, de l’épouvantail, la ‘Dream-Team’ Peugeot qui se retire ici à Cordoba, l’Équipe Toyota sera à coup sûr, dorénavant, l’Équipe à battre !

 

François LEROUX

Photos :
PEUGEOT-DPPI –RED BULL

 


DAKAR-2018-Le-TOYOTA-de-NASSER-AL-ATTIYAH

Dakar Rallye-Raid Sport

About Author

gilles