MOTOGP : AGOSTINI AFFIRME QUE MARQUEZ GAGNERA PLUS QUE LUI… EUH…

AGOSTINI JEUNE, EN 1977

C’est en Australie, à l’occasion des Trophées Laureus, que Giacomo Agostini et Marc Marquez se sont rencontrés sur scène.

Il a déclaré au Site ‘angliche’ bikesportnews que Marquez gagnera plus que lui parce qu’il est jeune et très rapide.

Il ajoute qu’il ne sait pas pourquoi le jeune espagnol est une sorte de maestro, pas plus d’ailleurs qu’il ne le savait pour lui-même…

Il évoque un don inné…

UN DON INNÉ…

Dont acte.

Mais l’avantage de nos sports c’est qu’il ya des chiffres, qui sont parfois infiniment parlants…

Marquez en est à six titres mondiaux et 61 victoires en GP.

Agostini a terminé sa carrière avec 123 victoires en GP et quinze titres mondiaux.

Auxquels il faut ajouter dix victoires au TT de l’Île de Man.

Agostini a arrêté sa carrière à l’âge de 37 ans, il avait 22 ans quand il a commencé à courir.

Marquez a 24 ans, il a commencé à courir en 2008, il avait 15 ans, voilà où est la différence… qui pourrait faire la différence !

 

Si l’on suppose qu’il arrête de courir au même âge qu’ Agostini, il lui reste 13 années devant lui, pas impossible, on rappelle que Rossi a aujourd’hui 38 ans et continue de gagner des GP.

Quand même, cette année, Marquez a eu du mal à gagner six fois, à ce rythme il lui faut dix à onze ans pour égaler Ago.

On peut l’imaginer, Marquez est comme Rossi, un mec qui court pour le plaisir de la baston, pas un pilote sujet à périodes de blues comme l’a été Stoner.

En revanche pour les titres, ce sera plus compliqué, parce qu’à l’époque d’Agostini, il était fréquent que l’on coure dans plusieurs cylindrées à chaque GP.

Ainsi Ago a gagné une impressionnante série de vingt deux victoires doubles d’affilée, en 350 et 500…

Et c’est tout à son honneur, car à l’époque, la sécurité avec des roues de vélo, des casques en carton pâte et des lunettes de verre, c’était une douce utopie.

ET DE SIX POUR MARQUEZ

 

Alors gagner deux fois Spa sous une pluie battante dans la même journée, c’était un truc quasiment impensable aujourd’hui…

En plus, la catégorie Moto2 n’a rien à voir avec le 350 de l’époque.

Bref, pour reprendre son « delta » de neuf titres mondiaux par rapport à Ago, il faudrait beaucoup plus de dix ans…

De surcroît, Marquez n’a jamais roulé et ne roulera jamais au TT de Man.

Donc, Agostini peut avoir raison sur le nombre de victoires en GP, mais sur le nombre de titres, comme le disait somptueusement Raymond Devos… « J’ai des doutes… »

 

Jean Louis BERNARDELLI

 Photos :
MotoGP, ALPINE STAR, YAMAHA COMMUNITY et DR

       

 

 

 

 

MotoGP Sport

About Author

jeanlouis