LA MORT DE SÉBASTIEN DASSÉ, LE BUD RACING EN DEUIL…

 

 

J’apprends avec retard la mort de Sébastien Dassé, plongé que je suis dans le Rallye Africa Race de huit heures du matin à minuit chaque jour.

Pardon à lui, à sa famille, pardon à ses amis, c’est en effet un sacré mec qui s’en va.

Sébastien était pilote de Moto Cross, et en 1998, à l’âge de 18 ans, il a eu un accident très grave qui l’a laissé paraplégique.

Du coup, ne voulant pas quitter la vie du tout terrain, il est devenu ce que l’on appelle un magicien de la technique, au sein du team Bud Racing, basé à Hossegor, dont il était co-manager avec son frère Stéphane.

Sébastien était spécialiste de la suspension des motos Tout Terrain.

Bud Racing a d’abord été un préparateur de motos de Cross, puis s’est mis à la vente de pièces spécialement étudiées et fabriquées dans le domaine du moteur et de la suspension, enfin a créé le team lui-même, le fameux Kawasaki Bud Racing Monster.

C’est là qu’est «né» entre autres un certain Marvin Musquin, c’est dire que l’excellence sportive a succédé à celle de la préparation technique.

Livia Lancelot, une amie que j’admire depuis longtemps, a aussi couru pour le Team.

Sébastien est mort à l’hôpital à l’âge de 37 ans, le destin est vraiment cruel.

Salut le magicien…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photo :
Pascal HAUDIQUERT/ Mediacross.

 

 

Moto Nécrologie Tout terrain

About Author

jeanlouis