TRIPLÉ DES 3008 DKR PEUGEOT DIMANCHE À PISCO, AU PÉROU !

 

 

Dakar_Team PEUGEOT Cyril.DESPRES

 

 

Le Team PEUGEOT Total est monté en puissance lors de la seconde étape du Dakar, disputée dimanche 7 janvier à Pisco, au Pérou.

Trois PEUGEOT 3008DKR Maxi ont pointé en tête, groupées à l’arrivée de la boucle de 267 km et deux d’entre elles occupent désormais les deux premières places au classement général.

Cyril Despres a parfaitement renversé la vapeur à Pisco. Le pilote Peugeot réalise un sans-faute dans les dunes, tant en pilotage qu’en navigation, pour empocher sa deuxième victoire d’étape sur le Dakar en auto. De quoi prendre les commandes du général pour… 27 secondes face à son dauphin du jour, qui réalise lui aussi une très belle opération, Stéphane Peterhansel. Sébastien Loeb complètant un triplé Peugeot.

Le premier leader, victorieux samedi de la spéciale d’ouverture, Nasser Al-Attiyah, a, lui vécut une journée noire à Pisco. Contraint d’ouvrir la route après sa victoire de la veille lors d’une seconde spéciale qui faisait la part belle à la navigation, le pilote Toyota a régulièrement perdu du terrain sur les Peugeot pour terminer la journée à près d’un quart-heure. Il faut dire que son coéquipier Matthieu Baumel est tombé malade après 15 kilomètres seulement.

 

DAKAR-2018-La-YAMAHA-de-VAN-BEVEREN

 

La tête du rallye change également d’épaules en moto avec la superbe performance de l’Espagnol Joan Barreda au guidon de sa Honda qui aura su faire la différence sur ses adversaires en deuxième partie d’étape. Le pilote Français du Team Yamaha, Adrien Van Beveren, limite la casse à près de trois minutes du vainqueur.

Chez les quads, Ignacio Casale a réaffirmé ses ambitions de victoire à Cordoba en enchainant un deuxième succès d’étape consécutif. Le Chilien a tout de même subi toute l’étape la pression du vainqueur 2017, Sergei Kariakin qui n’échoue qu’à … 43 secondes et ne rend pas les armes.

La course camion a elle couronné le tenant du titre, le Russe Eduard Nikolaev qui creuse de sérieux écarts sur ses adversaires dès la deuxième étape.

Après une mise en bouche la veille, les dunes d’Ica, aux alentours de Pisco, se livrent véritablement aux concurrents ce dimanche pour une deuxième étape au Pérou composée à 90% de hors-piste. 267 km où la navigation s’avérait cruciale, notamment pour les autos qui ont exceptionnellement ouvert la piste.

L’occasion pour les Peugeot officielles de profiter des traces du Top 10 pour effectuer une belle remontée après la déception de la première spéciale.

L’équipage Cyril Despres-David Castera signe leur deuxiéme victoire d’étape en auto sur le Dakar. Lancé sur un bon rythme, le duo d’anciens motards a su déjouer les pièges de navigation et de pilotage d’une spéciale disputée à 90 % hors-pistes. Il s’est porté en tête dès le quatriéme waypoint et prend, à l’issue de l’étape, la tête du classement général provisoire.

 

Dakar_Team PEUGEOT Stéphane PETRHANSEL

 

À défaut de réaliser une étape parfaite, les tenants, la paire Stéphane Peterhansel -Jean-Paul Cottret ont une nouvelle fois mené une course très intelligente. Peinant à trouver certains waypoints cachés, comme d’autres concurrents, ils ont néanmoins rallié l’arrivée à seulement … 27 secondes des vainqueurs du jour.

Quant au tandem Sébastien Loeb-Daniel Elena, il a connu une étape beaucoup moins animée qu’hier. Avec une 3008DKR Maxi 100% performante, le duo franco-monégasque a immédiatement affiché un rythme élevé. Il termine troisième de l’étape et remonte déjà à la quatrième place du classement général.

 

Dakar_Team PEUGEOT Seb LOEB.

 

Malgré des conditions difficiles (Lucas Cruz était lui aussi malade aujourd’hui), l’équipage Carlos Sainz-Lucas Cruz a réalisé un excellent début d’étape. En tête lors du passage du CP 1, l’équipage Espagnol a ensuite eu des difficultés à trouver un waypoint et a dû changer deux roues après avoir déjanté.

Classé sixième de l’étape, ils concèdent 13’9, à leurs équipiers en tête.

 

EN DIRECT DU BIVOUAC… PEUGEOT

Dakar_Team PEUGEOT -Seb LOEB

 

Cyril Despres (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°308) 1er de l’étape / 1er au classement général provisoire:

« Le contrat est rempli. La spéciale était compliquée avec des dunes très hautes. Le terrain était hostile, il ne fallait pas faire d’erreur sous peine de perdre beaucoup de temps. La 3008DKR Maxi a très bien fonctionné dans ces grands espaces. David ne s’est pas fait piéger avec les nombreuses traces faites par les spectateurs. Notre stratégie hier était la bonne »

 

Stéphane Peterhansel (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°300) 2ème de l’étape ; 2ème au classement général provisoire:

« La journée a été bonne, mais pas parfaite. Nous perdons quelques minutes pour trouver des waypoints cachés. La spéciale était très belle en hors-piste avec des très grandes dunes. La navigation était compliquée. C’est une vraie spéciale du Dakar, où il faut tenir sur la longueur. Notre performance n’est pas la meilleure mais nous sommes malgré tout satisfaits. La course commence maintenant.»

 

Sébastien Loeb (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°306) 3ème de l’étape ; 4ème au classement général provisoire:

« Cette journée est évidemment meilleure que celle d’hier. Globalement, nous faisons une bonne spéciale même si nous perdons un peu de temps à trois reprises pour valider les waypoints. L’étape était piégeuse avec une navigation compliquée. Notre objectif est de ne pas perdre trop de temps au Pérou.  Tout se passe bien pour l’instant. Notre rythme est bon. »

 

Carlos Sainz (PEUGEOT 3008DKR Maxi n°303) 6éme de l’étape ; 8ème du classement général provisoire:

« Nous étions très rapides au début de la spéciale. Malheureusement, nous avons jardiné deux fois et avons perdu beaucoup de temps pour valider les waypoints. L’étape a été difficile pour Lucas. Il ne se sent pas bien et, clairement, cela nous a handicapés. »

LES TOYOTA HILUX JOUENT PLACÉS

DAKAR 2018 – Le TOYOTA de Nasser AL ATTIYAH et Mathieu BAUMEL.

 

Ouvrir la voie dans les dunes n’a rien d’une sinécure. D’autant plus, lorsque les motos s’élancent après les voitures, comme aujourd’hui.

Là, ce sont des montagnes de sable littéralement vierges qui se présentent face aux concurrents. Excitant, et en même temps effrayant!

Vainqueur de l’étape d’hier samedi, aux côtés de Nasser Al Attiyah, Mathieu Baumel était conscient de l’ampleur de la tâche et avait scrupuleusement préparé son roadbook.

Mais c’était sans compter sur la nausée, sans doute causée par les incessantes montées et descentes dans les dunes, qui allait le frapper…

Avec Nasser Al Attiyah, ils parvenaient malgré tout à rallier l’arrivée au huitiéme rang, à 14’51’’ du vainqueur du jour.

C’est Giniel De Villiers qui se montrait le plus rapide des pilotes Toyota Gazoo Racing. Le vainqueur du Dakar 2009, tirait profit de sa sixième position sur la piste pour accrocher une belle quatriéme place finale.

Deuxième à s’élancer, Bernhard Ten Brinke quant à lui, composait plutôt bien avec ce manque de traces, pour finir onzième à 19’54’’.

Des résultats qui leurs vaudront de disposer d’un ordre de départs favorable demain lundi, entre Pisco et San Juan de Marcona.

Les plus fins connaisseurs s’accordent pour dire que la navigation et le franchissement devraient encore s’y corser…

 

François LEROUX

 

Photos :
PEUGEOT – DPPI- RED BULL – TOYOTA

CLASSEMENT DE LA SECONDE ÉTAPE

  1. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi,
  2. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, à 48 secondes
  3. Sébastien Loeb (FRA) / Daniel Elena (MONACO), PEUGEOT 3008DKR Maxi, à 3’8secondes
  4. Giniel de Villiers (AF SUD) / Dirk von Zitzewitz (AF SUD), Toyota 4WD,  à 7’26secondes
  5. Orlando Terranova (ARG) / Bernardo Graue (ARG), Mini 4WD, à 12’53secondes
  6. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, à 13’9secondes
  7. Mikko Hirvonen (FIN) / Andreas Schulz (DEU), Mini 2WD, à 13’50secondes
  8. Nasser Al Attiyah (QATAR) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, à 14’51secondes
  9. Martin Prokop (TCHEQUIE) / Jan Tomanek (TCHEQUIE), Ford 4WD, à 15’4secondes
  10. Ronan Chabot (FRA) / Gilles Pilot (FRA), Toyota 4WD, à 16’1seconde

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS LA DEUXIÈME ÉTAPE

  1. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, en 3h21’18s
  2. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, à 27s
  3. Giniel de Villiers (AF SUD) / Dirk von Zitzewitz (AF SUD), Toyota 4WD, à 5’44s
  4. Sébastien Loeb (FRA) / Daniel Elena (MONACO), PEUGEOT 3008DKR Maxi, à 6’9s
  5. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, à 12’15s
  6. Orlando Terranova (ARG) / Bernardo Graue (ARG), Mini 4WD, à 12’50s
  7. Mikko Hirvonen (FIN) / Andreas Schulz (ALL), Mini 2WD, à 12’50s
  8. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, à 13min12s
  9. Martin Prokop (TCHEQUIE) / Jan Tomanek (TCHEQUIE), Ford 4WD, à 14’32s
  10. Bernhard Ten Brinke (HOL) / Michel Perin (FRA), Toyota 4WD, à 17’43s7

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles