PLUIE D’INSCRIPTIONS EN ‘TOYOTA RACING SERIES’

 

 

Janvier, ce n’est pas que le Dakar,
c’est aussi la Toyota Racing Series.
À 10 jours du coup d’envoi de la saison 2018,
la grille se remplit au pas de course.
Avec ces cinq inscrits supplémentaires, on arrive à un total de onze engagés.
Comme chaque année, on y trouvera des pilotes établis, des pilotes en quête de succès
et des locaux, qui comptent bien leur mener la vie dure…

Richard Veschoor est l’une des déceptions de 2017. L’opération rachat du pilote Néerlandais, lâché par Red Bull, débute avec la Toyota Racing Series. 3e l’an dernier, il est l’un des favoris, cette année.

Cameron Das fut le premier champion de la F4 US, en 2016. Il a ensuite animé les pelotons de British F3, puis d’EuroFormula Open.

En 2017, James Pull était l’équipier de Das, chez Carlin, en British F3. Il avait terminé vice-champion. Le pilote Britannique vise désormais la FR 2.0.

Par rapport aux trois pilotes cités précédemment, Luiz Felipe Branquinho possède un palmarès plus mince. En effet, le Brésilien a terminé dans les limbes de la F4 Italia, pour ses débuts en monoplace. Néanmoins, par le passé, on a vu des seconds couteaux s’imposer et relancer ainsi leur carrière. Branquinho sera-t-il la surprise de la TRS 2018 ?

Ryan Yardley va également débuter. Venu du Toyota 86 Championship (qui court en prologue de la TRS), ce « kiwi » connait le format et il a effectué deux saisons de FF NZ. Reste à s’acclimater à la Tatuus…

Début décembre, il y avait un shakedown collectif. Le Néo-zélandais Marcus Armstrong y était, ainsi que ses compatriotes Reid Harker, Yardley et James Munro. Champion de FF NZ 2013 et de Formula Masters China 2014, Munro a ensuite sombré en F4 Japan, puis en US F2000. On ne l’a plus vu au départ d’une course depuis 2016. La TRS 2018 marquera-t-elle son retour ?

Joest Jonathan OUAKNINE

 

Photos : TOYOTA RACING SERIES

James Munro sera-t-il de retour ? Copyright : TOYOTA RACING SERIES

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE