FORMULE e : JANI CLAQUE LA PORTE

 

 

À dix jours du second meeting de Formule e,
Neel Jani décide de claquer la porte du Team Dragon Racing.

 

Neel Jani n’aura donc disputé que… l’ePrix de Hong-Kong, avec le Dragon Racing !

Il termina chacune des deux courses au dix-neucviéme rang, à un tour des leaders. Et il ne fut jamais dans le coup, au cours du week-end. Cette absence de résultats aurait causé le départ du Suisse.

Un départ précipité assez surprenant dans l’unique des équipes ayant eu le moins de turn over du plateau.

Il se murmure que le partenariat attendus entre Porsche et l’équipe Américaine (sur le modèle de celui de BMW avec Andretti ou de Mercedes avec Venturi) serait tombé à l’eau. Jani, venu de l’Équipe Porsche en WEC, aurait ainsi senti que c’était une voie sans issue…

Quoi qu’il en soit, l’ex-pilote d’essai Red Bull Racing se contentera du WEC avec le Rebellion Racing.

Désormais, la question est de savoir qui le remplacera pour Marrakech, voire pour le reste de la saison. Les uns mise sur José Maria Lopez, qui fut pilote Venturi la saison dernière et est ouvertement candidat.

Mike Conway, un autre ancien pilote Venturi, serait également évoqué. Conway connaissant le Dragon Racing pour avoir couru avec lui, l’an dernier, à Paris.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :

DRAGON RACING

Copyright : DRAGON RACING

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE