‘AFRICA RACE’ 2018 : LE GRAND DÉPART DU QUAI DES F1 À MONACO…

C’est incroyable, le quai où le rallye Africa Race est en parc fermé et d’où le départ solennel est donné est celui où se tient le paddock du GP de F1, le quai Antoine 1er !

Derrière le fameux virage de la Rascasse !

Les docks qui existaient là ont été refaits à neuf, pas mal d’ailleurs pour une restauration.

On y trouve aussi un endroit très couru, en y écrivant mon papier hier soir sur un coin de table, je me suis aperçu que la jeunesse italienne, il est vrai que la frontière est proche venait y passer la soirée.

Le Stars’N’ Bars est un endroit superbe, immense, c’est un entrepôt, avec le soir un DJ carrément génial, bref branché.

DIMANCHE,09 HEURES, JEAN MARIE BIGARD LÂCHE ULLEVALSETTER

C’est là que ce dernier jour de l’année 2017, à 9 heures du matin, la moto No 100 de Pal Anders Ullevalsetter est montée sur le podium et est partie direction Sète…

Jean Marie Bigard, parrain de l’épreuve a fait le décompte traditionnel, il adore la compète automobile et a lui-même un joli coup de volant.

En selle, derrière, tout le monde a démarré le moteur, la trouille que ça ne parte pas au bon moment.

Les visages sont tous graves, certains laissent voir à la fois un immense désarroi et une joie exceptionnelle.

LYDIA TRUGLIO BEAUMONT,PREMIERE EXPERIENCE EN TT

JULIE VANNEKEN, DEUXIEME AFRICA RACE

Ce qui nous est arrivé à tous, un moment où en théorie on est heureux de réaliser un rêve mais où on se demande pourquoi on est là…

J’ai même vu, sur une des motos, le pilote au bord de la crise larmes, mais voilà, chacun (et chacune, il ya deux nanas en course moto) aura 10 000 km de beauté sauvage et d’extrême difficulté de rencontre avec soi-même pour trouver des ressources morales et physiques que l’on ne peut même pas imaginer.

AMBIANCE PRE-REVEILLON DANS LA FOULE A MONACO

Ambiance fraîche à Monaco, dix degrés, mais le public, qui arrive très nombreux le long de la ligne de départ rappelle l’ambiance des podiums du Paris Dakar à Versailles ou au Trocadéro…

Incroyable, d’ailleurs, le concurrent 125, Fred Berlerin, qui courra sur une KTM, est descendu de Paris avec départ du Trocadéro, avec la Suzuki 650 DR de Marc Joineau, sur laquelle Marc avait roulé le Paris-Dakar 1987.

Marc lui a prêté cette moto et un des potes de Fred a descendu la KTM.

MARC JOINEAU 1987

On aurait oublié le souvenir du Dakar, du vrai, celui de Thierry Sabine que ce genre de geste hautement symbolique suffirait à rappeler que l’on est ici sur les traces de cette formidable aventure.

Bon, quand les autos partent, je suis en discussion avec un des favoris, Mathieu Serradori (navigué par Fabian Lurquin) dont le buggy MCM, colossal, est en préparation depuis un an, il a carrément les lignes de l’ancien buggy de Schlesser et les pneus que Peugeot a fait faire spécialement par Michelin, des colosses aussi, comparés aux roues finalement assez peu imposantes des autres véhicules.

LE MONSTRUEUX BUGGY DE SERRADORI

Pour tester l’engin, Mathieu a roulé le Rallye du Maroc, dont on sait que la date est un miracle, on est assez proche des grands rallyes de l’hiver, avec encore un peu de temps à la fin pour refaire ce qui n’allait pas.

Il devra se battre en duel permanent avec la Mini gigantesque de Vasilyev et Zhiltsov, il le sait et savoure d’avance les 6000 km de spéciale qui vont le permettre de croiser le fer durant quinze jours, ce sera alors l’arrivée à Dakar au lac Rose, tout un symbole aussi, avec le verdict sportif…

Duel que les autres n’ont aucunement l’intention de laisser à ces deux seules autos, en particulier les Optimus, ils sont sept, préparés chez MD, l’atelier compète d’Antoine Morel à Villedieu les poêles, dans la Manche…

LES FORD RAPTOR ONT DÉTRUIT LE PODIUM!

Et puis il ya les hyper lourds, des Ford Raptor dont le moteur de base sort 385 CV, la version Shelby en sort 700, il y a de la marge en préparation !

Tellement lourds d’ailleurs qu’ils ont cassé le podium que les suivants ont du contourner pour prendre le départ.

Quant aux camions, eux ne devaient pas monter sur le podium de toute façon, ce n’est pas un hasard s’ils partent les derniers, quand le public est au maximum, parce que quand ils commencent à démarrer les moteurs, les équipages se mettent en place et l’ambiance doit être à peu près la même que quand Hannibal a envoyé ses éléphants dans la bataille du lac Trasimène où les légions romaines ont pris une b… phénoménale…

C’est tout bonnement terrifiant, un  camion de désert.

Et il y en a un paquet, les Iveco du team De Rooy (je crois bien que dans mon papier d’hier, je l’ai appelé Jan, le prénom de son père qui a amené le principe du camion de course ultra puissant dans les rallyes raids des années 80…), le Tatra de Tomecek, le Mercedes d’Elfrink, sublime, le Scania de Kovacs, il y a aussi des DAF, la marque fétiche du père de De Rooy justement, et des Man, dont celui, d’une beauté absolue, de notre pilote chérie Elisabete Jacinto.

L’EQUIPAGE DE ROOY AVEC JEAN LOUIS SCHLESSER ET JEAN MARIE BIGARD

En pleine forme, je suis allé l’embrasser avant qu’elle monte là-haut dans son mastodonte, souriante et elle, contrairement aux motos, incroyablement épanouie…

Dire qu’elle a commencé sur de frêles motos de trial !

MON AMI SCHLESSER ADORE ELISABETE JACINTO, FASCINANTE PILOTE DE CAMION

Voilà, direction Sète, pas mal de temps pour gamberger, embarquement le dimanche soir, 36 heures de mer au programme, et donc le réveillon se passe au large, briefings concurrents à bord, l’ambiance Sabine encore, tout cela donne un formidable frisson d’authenticité…

La conclusion à Jean Louis Schlesser

JEAN LOUIS SCHLESSER

« Cette matinée à Monaco est incroyable, nous vivons un nouveau départ en s’assurant que tout se passe bien pour tout le monde jusqu’à l’embarquement du bateau à Sète dans l’après-midi. Ensuite nous profiterons d’une belle soirée pour fêter la nouvelle année. »

Alain Rossignol m’envoie ses dernières photos à l’embarquement pour Nador, au Maroc.

Bien joué Alain et Jorge!

Lydia monte à bord, son initiation au rallye raid sera dure, elle en rêvait…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Captain Nowhere/Alain ROSSIGNOL et Jorge CUNHA/Facebook

 

Africa Race Moto Rallye-Raid Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis