INDYCAR-INDY LIGHTS : ENERSON ET SAM SCHMIDT TROUVENT UN ACCORD

 

 

 

Fin du feuilleton judiciaire qui opposait RC Enerson et l’écurie Sam Schmidt. Et nouveau départ pour le pilote Américain ?

RC Enerson était un authentique espoir du sport auto Américain. Son père, Neil Enerson, forma une structure pour le faire courir en US F2000, le Team E. Ensemble, ils terminèrent vice-champion d’US F2000 2014. Enerson passa ensuite directement en Indy Lights, avec Sam Schmidt, sans passer par la Pro Mazda. Les débuts furent honnêtes avec des podiums et surtout, une victoire à Mid-Ohio.

En 2016, Enerson redoubla avec Sam Schmidt. Un podium à Phoenix, puis plus rien. A mi-saison, le pilote claque la porte, afin de réunir un budget pour l’Indycar. En effet, au même moment, chez Dale Coyne, il y a un baquet vacant. Luca Filippi et Gaby Chaves se sont relayés au volant de la « 19 » et aucun des deux n’a de quoi finir la saison. Fin juillet, Enerson s’invite au Rookie test de l’Indycar, à Mid-Ohio. Quelques jours plus, il paraphe un contrat avec Dale Coyne. En trois apparitions, il décroche une 9e place à Watkins Glen.

Sam Schmidt revient à la charge et attaque le pilote pour rupture abusive de contrat. Un accord vient d’être trouvé. Les Enerson père et fils ont du payer un dédit. Le montant n’a pas été révélé.

En attendant, Enerson n’a pas fait grand chose. Il a disputé une manche d’IMSA. Son nom fut cité lorsque Sébastien Bourdais y un accident à Indianapolis et que Dale Coyne cherchait en urgence un remplaçant. Désormais, le pilote Américain tentera de se refaire un nom dans le paddock d’Indycar…

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : DALE COYNE

RC Enerson. Copyright : DALE COYNE

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE