INDY LIGHTS : TELITZ RESTE CHEZ BELARDI

 

 

 

A priori, il devrait y avoir pas mal de redoublants en Indy Lights. Aaron Telitz choisi carrément de rester dans la même équipe, Belardi.

Aaron Telitz est l’un des purs produits de la « Mazda Road to Indy ». Ses états de service sont impeccables : 3e de la F1600 2013, meilleur débutant de l’US F2000 2014, lauréat du Team USA Scholarship 2014 et surtout, champion de Pro Mazda 2016, dès sa première saison dans la discipline.
Lorsqu’un pilote remporte l’une des disciplines de la Mazda Road to Indy, Mazda prend en charge sa saison à l’échelon suivant. Ainsi, Telitz débuta en Indy Lights (chez Belardi) avec une voiture aux couleurs du constructeurs. Vainqueur de la manche d’ouverture, à St Petersburg, il connu ensuite un passage à vide, avant de s’imposer, lors de la finale, à Watkins Glen ! Grâce à cela, il termina 6e et 3e meilleur débutant.

Pour sa deuxième saison, Telitz n’est plus soutenu par Mazda ; la bourse sera pour Victor Franzoni, le champion de Pro Mazda 2017. Le pilote rempile chez Belardi sans avoir un budget complet. Parviendra-t-il à faire la soudure ? Il serait dommage de le voir abandonner en cours de route.

Belardi n’a pas encore annoncé d’autres pilotes pour 2018.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDY LIGHTS

Aaron Telitz, vainqueur de la finale, devant un Santiago Urrutia visiblement déçu. Copyright : INDY LIGHTS

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE