MOTOGP 2017 : LES PILOTES LES PLUS RICHES, LES « BIG FIVE » DU GUIDON !

 

DE VRAIES STARS CÔTÉ FACE

 

LA PREUVE CÔTÉ PILE

 

Les sommes que vous verrez ci-dessous sont évidemment énormes, même si elles sont ridicules par rapport au moindre trader, ou aux dirigeants d’entreprises qui n’ont parfois d’ailleurs jamais rien créé. …

Mais voilà, la réponse est banale.

Imaginez vous sur la ligne de départ d’un GP alors que la pluie tombe.

Ces mecs là ne sont pas faits comme nous, alors ils ne gagnent pas comme nous, c’est tout.

Je ne les envie pas, je les admire.

Alors leur pognon gagné au risque de perdre la vie à chaque seconde passée sur la moto, il est bien à eux.

Combien vaut une vie?

La leur vaut ça.

Nous avons récemment publié l’étude Forbes sur les 25 sportifs les plus riches de la planète, où ne figurait aucun pilote moto, même pas Rossi.

Alors, puisque la moto reste encore réduite à sa communauté, on va faire un petit point en compagnie de nos confrères italiens de Tuttomotori sur ceux qui sont les plus riches à la fin 2017.

J’en profite un instant pour revenir sur un entretien publié par un confrère, Paddock GP, du président de la FFM, Jacques Bolle, qui affirme, sondages à l’appui, que les Français sont très favorables au sport moto.

MOTOGP AU MANS, ÉNORME !

 

Totalement d’accord, j’ajoute qu’il suffit de voir l’affluence considérable du public sur le GP de France moto au Mans, ou sur les GP de cross, voire quand le MX des Nations est organisé en France, pour être rassuré sur ce point.

Jacques Bolle ajoute qu’il est dommage que la moto n’ait droit, du point de vue des medias, qu’à un nombre considérable de pages certes, mais seulement dans la presse spécialisée.

Ou sur les TV payantes…

 

TECH 3 NE REND PAS MILLIONNAIRE MAIS EST UNE FABRIQUE D’HÉROS

 

Il est certain que si Zarco décroche une moto d’usine en 2019, et si c’est une Yamaha, il se battra alors non seulement pour rester le héros du MotoGP qu’il est devenu en 2017 mais aussi son Champion du monde.

Alors, les grands médias, voire les grandes chaînes de TV, feront alors des reportages sur le sport moto!

En revanche, avant d’arriver aux niveaux de rémunération dont il est question ci-dessous, il peut se passer un bout de temps.

Hervé Poncharal disait il ya peu que la totalité du budget de son team sur une année représente le salaire d’un des grands du MotoGP, c’est sûr que Zarco et son complice Fellon vont pouvoir mettre un peu d’argent de côté s’ils grimpent d’un cran…

 

AND THE WINNER IS

FORZA DOTTORE!

 

Mais nous n’en sommes pas là, voici les calculs de nos amis italiens, il ne s’agit pas d’un scoop, ces données sont généralement connues, mais d’une mini-compilation.

Ces sommes pourront être modifiées dès cette saison 2018, et surtout à partir de 2019, puisque la quasi totalité des contrats se négocie à nouveau fin 2018.

Le plus gros salarié de 2017 a été Jorge Lorenzo, la somme est passée en boucle sur tous les sites, 25 millions d’€ sur deux ans, soit 12,5 en 2017.

 

DES MILLIONS POUR L’INSTANT NON MÉRITÉS

 

Avec une question récurrente, si Lorenzo n’est pas Champion du monde fin 2018, ou s’il ne gagne pas plein de GP, il est probable que ces sommes vont diminuer…

Mais le plus riche reste Rossi, qui certes gagne (seulement !) 7,5 millions chez Yamaha, mais il faut y ajouter 20 millions de sponsoring personnel et de marketing.

C’est d’ailleurs pour cette raison que Rossi accepte un salaire indigne de lui, parce que quand il est revenu chez Yamaha, après ses deux années d’enfer chez Ducati, c’est la moto qu’il voulait, pas le pognon, qu’il gagne ailleurs de toute façon.

 

ROSSI AU TOP DE LA CÉLÉBRITÉ ET DE LA FORTUNE

 

Donc si on fait le compte, Rossi sort encore en tête, ce qui semble normal, il fait aussi gagner beaucoup d’argent à plein de gens…

Le troisième, et c’est logique, est Marc Marquez, lequel aurait touché environ 9 millions d’€ en 2017.

 

SIX TITRES À 24 ANS

 

Marquez fait donc aussi ce podium là…

Il est évident que le titre 2017, qu’il a eu vraiment à l’arraché, sera fortement monnayé !

D’autant plus que Honda a une peur bleue de voir passer son pilote héros ailleurs, doute que Marc entretient superbement en affirmant dans toutes ses interviews qu’il y aura un après Honda et qu’il choisira selon son coeur (et les perfs de la moto !)

Honda devra donc probablement sortir, avec ses sponsors, quelques millions de plus…

On arrive au quatrième, on a dit toute l’année que Dovizioso devait l’avoir mauvaise de voir Lorenzo prendre un énorme paquet de blé chez Ducati quand c’est lui qui se tapait tout le boulot.

 

DOVI, AVEC ZARCO, L’AUTRE RÉVÉLATION 2017

 

Son contrat chez Ducati aurait été de trois millions d’€ en 2017, il est évident que là aussi, d’autant plus que « Dovi » voit arriver sa fin de carrière, il y aura une substantifique augmentation…

Le cinquième est Dani Pedrosa, estimé à deux millions et demi, qui est le meilleur équipier possible pour Marquez puisque quand Marc est en difficulté, il y a toujours un « Pedro » pour relever le gant, voire pour aider son leader comme il l’a fait fin 2017.

 

PEDROSA LE FIDÈLE ET LE TALENTUEUX

 

Les deux accessits, ils n’ont été brillants ni l’un ni l’autre, sont Andrea Iannone (Suzuki) et Maverick Vinales (Yamaha).

1,5 million quand même, comme Johann Zarco, malgré un précontrat, a été finalement écarté du team Suzuki, on a une idée de ce qui lui avait été proposé…

En somme il est possible qu’il ait perdu des sous dans l’histoire mais il a roulé sur un missile avec une équipe de petits génies, il est entré dès sa première année dans la légende du MotoGP, quand Iannone a juste fait parler de lui à cause de sa fiancée qui essaie de donner dans le genre torride…

 

VINALES, POUR L’INSTANT SURCOTÉ

 

Quant à Vinales, en faisant des chronos de folie en essais hivernaux mais en étant incapable d’expliquer pourquoi, il a emmené Yamaha et ses ingés dans une galère abominable.

Galère prévue par Rossi, qui, lui, sait régler une moto et analyser ses chronos, qui n’a pas été écouté, on connaît la suite…

 

IANNONE, TREIZIÈME AU GÉNÉRAL !

 

S’il n’a jamais su pourquoi il faisait des chronos, Vinales a en revanche toujours su en mettre plein la g… à sa moto pour expliquer ses déboires de la mi-saison à la fin 2017.

Chose que l’on n’entend jamais chez Tech3…

Quand une séance ou une course s’est mal passée, on y explique et c’est vrai que l’on apprend ce métier, sans même préciser que c’est parfois dans la douleur.

Les Espagnols et les Italiens ont assez râlé quand Zarco a obtenu la Yamaha Tech3, je ne vais donc pas me priver de dire que c’était la vraie formule win-win, et que j’espère que ça va continuer en 2018.

Tiens au fait Vinales fait aussi parler de lui dans la presse people, il se sépare de la Championne du monde de cross, Chiara Fontanesi et ils en sont pratiquement à la case tribunal pour la garde… du chien!

Bon, avec 1 million et demi de revenu annuel, il doit pouvoir se payer de bons avocats…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MotoGP
   

 

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis