‘BABYBOOMER’S ADVENTURE’ 2018 : 8 AU 18 MAI, LES FRÈRES MARREAU REPRENNENT LA PISTE ! AVEC VOUS ?

 

 

En mai 2018, ce sera le dixième Babyboomer’s Adventure,  il y a un premier départ non obligatoire de Bordeaux, c’est une sorte de parcours de concentration vers Marrakech, le vrai départ est là.

La dixième édition de ce raid unique dans son concept, son ambiance, ses parcours, c’est gros succès en vue.

L’organisateur, Yann Duffillot, annonce déjà 41 autos engagées et les inscriptions ne sont pas terminées, il y a même des possibilités de trouver une auto si vous n’avez pas ce qu’il faut!

 

YANN ET SON PARTENAIRE, ENTHOUSIASTES PERMANENTS

 

Le concept ?

Les autos peuvent être deux ou quatre roues motrices et doivent être antérieures à 1995.

Les équipages n’ont pas d’âge limite, ni inférieur ni supérieur…

Les autos doivent aussi être en état de rouler, assurées, comme des autos quoi.

 

NANO MAGNE, VRAI AMATEUR, DEVENU VRAI PILOTE

 

Bon, si vous n’êtes pas tout à fait dans les cordes sur l’année limite, appelez Yann, c’est un garçon plein de bonnes idées.

Le numéro de téléphone est au bas de ce reportage.

Ces autos sont incroyables, il y a tout, de la 4L à la voiture de sport Classic…

On imagine la puissance de la Renault et pourtant, vedettes de la piste ou stricts amateurs, on se jette sur les bancs de sables avec un appétit vorace et les copains qui applaudissent si ça passe et poussent ou tirent si ça ne passe pas.

On imagine l’élégance des coupés Peugeot 504, c’est aussi un concours de mode dont le tapis rouge est jaune ou blanc et mesure 1000 km de long !

Il ya aussi des 4X4 très modernes équipés de treuils, des autos d’assistance mécanique, quand il ya un pépin tout le monde cherche et trouve des solutions, une particularité de ce rallye est l’inventivité quand il manque une pièce, j’ai vu des trucs incroyables…

 

PISTES OUBLIÉES, SUBLIMES

 

On ne va pas dans les dunes, c’est évident, mais les bacs à sable ne sont pas là pour jouer…

Enfin si, le truc absolu c’est que l’on se marre d’un bout à l’autre, sauf quand on s’arrête pour se rendre compte à quel point le parcours est magique.

Cette année d’ailleurs, Yann propose  8 étapes pour fêter le dixième anniversaire de l’événement.

Drôle d’ailleurs, il me faisait remarquer que c’est aussi le quarantième anniversaire du Dakar et le dixième de l’Africa Race.

Année importante.

A noter, tout le monde a perdu du monde au départ, sauf… l’Africa Race et le Baby Boomer’s Adventure.

Il doit y avoir une raison..

 

Et regardez l’itinéraire, pour ceux qui connaissent le coin ça va tout de suite leur sauter à la figure, c’est du nanan…

On repassera par tous les coins cultes découverts depuis neuf ans… Col de Tazazert, Erg Chebbi, Ouzina, Col de Belkassem, Passe de Marrech, Gorges du Todra et du Dades, Ait Amil…

La preuve que ça marche, que c’est sublime ?

Sur les 41 autos déjà engagées, 60% des équipages ont déjà participé à quatre ou cinq reprises à ce raid.

Dont les conditions sont toutes simples, un road book à l’ancienne, aucune vitesse ou chrono, le principe est d’aller ensemble dans des coins parfois difficiles d’accès ou invisibles sur les itinéraires habituels.

On peut rouler à plusieurs, c’est même conseillé, parce que même les plus aguerris des pistards se font avoir en nav !

Ou en ensablement.

Ou en traversée d’oued en crue (vécu…)

Le parcours, de Marrakech à Marrakech, fait 2000 km, dont 1000 km de piste.

 

RETOUR DES FRÈRES MARREAU APRÈS 25 ANS…

Pourquoi ai-je parlé de 4L ?

Parce que les frères Marreau ont mis cette voiture en vedette sur le (vrai) Paris-Dakar, j’ai donc appelé Claude pour deux raisons.

D’abord pour leur histoire perso du rallye raid.

Ensuite parce que pour la première fois depuis 25 ans, les deux frangins les plus célèbres du rallye raid vont reprendre la piste ensemble !

On se souvient de cette séquence cultissime, filmée à l’intérieur de l’auto, où la 4 L se bat pour passer camions et autos, dont le VW Iltis de Patrick Zaniroli, le navigateur Bernard dit « fais gaffe » chaque seconde à son frangin Claude, parce que sur les côtés de la piste, il ya tout ce que l’on veut pour se casser la gueule, du simple trou à la terrible herbe à chameaux…

Claude me raconte leurs deux Dakar sur une 4 L Sinpar, donc quatre roues motrices, la deuxième sera équipée d’un moteur R5-Alpine qui donnait 100 cv mais à 8000 tours, pas terrible mais bon…

Ensuite il y aura la R20, qui n’ira pas au bout, pompe à huile pétée et même pour ces deux génies de la mécanique, c’est fichu.

LES MARREAU FONT DES ÉMULES SURDOUÉS

Claude me parle de leur R12 Gordini avec laquelle ils établiront un record Alger-Le Cap, 15 432 km en 8 jours, 22 heures et 18 minutes. On est en 1971, quelques années plus tard c’est la création des premiers rallyes raids, quand Thierry Sabine créée le Dakar, ils sont les premiers à s’inscrire, 700 heures de préparation sur la 4 L…

Leur truc sera toujours la préparation moteur, et la consécration vient en 1982, où ils gagnent l’épreuve la plus prestigieuse au monde avec la R20.

Il ya aura aussi une R18, la première reçoit l’assistance de Renault, puis la marque se retire, l’auto (la même) se transforme en Facom, rois de la mécanique mais aussi rois de la démerde les deux frères.

Pour le dixième anniversaire du Baby Boomer’s Adventure, ils décident de reprendre la piste ensemble, ils seront sur la fameuse R12, je l’ai dit, pas de chrono mais un expertise incroyable du terrain, une passion de l’Afrique qu’ils partagent avec tous ceux qui en ont envie.

Car ces deux là sont aussi bavards à l’arrivée que dans la voiture !

Et des pilotes causants, c’est une vraie rareté…

Bref, si le souffle épique des premiers Dakar vous tente, sans obligation de détruire l’auto pour aller vite, inscrivez-vous…

 

Infos :
SPYD Organisation –
Yann DUFFILLOT

84 Avenue de la Libération 
33700 Mérignac

Tél. :
05.56.97.28.64
06.78.74.44.79

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
Michel MAINDRU/GAEL ROBIC
 

 

 

 

 

Rallyes Historiques Sport

About Author

jeanlouis