‘MECACHROME MOTORSPORT’ PEAUFINE SES PRÉPARATIFS POUR LA «SUPER SAISON» DU WEC.

 

 

Mecachrome Motorsport construit et développe les moteurs des Championnats FIA, de Formule 2 et des GP3 Series, tout en étant l’un des principaux sous-traitants de Renault Sport Racing pour son moteur de Formule 1.

Son activité en sport automobile s’étend maintenant à l’Endurance et Mecachrome est en train de finaliser sa préparation pour le Championnat du Monde d’Endurance WEC, dans le cadre de la « Super Saison » 2018/2019.

Suite à l’engagement de plusieurs équipes dans la catégorie LMP1 «Privés» pour la prochaine campagne du WEC, Mecachrome équipera ainsi le nouveau prototype du constructeur Britannique Ginetta, avec un moteur V6 turbo de 3,4 litres.

Comme nous l’avait déjà annoncé le Directeur technique de Ginetta, Ewan Baldry.

WEC-2018-2019-La-future-GINETTA-LMP1

 

Depuis 1979, Mecachrome le leader mondial dans la mécanique de haute précision travaille en partenariat étroit avec Renault F1, avec à la clé douze titres de Champion du Monde, en tant qu’écurie ou motoriste.

Depuis 2005, L’expérience de Mecachrome en sport automobile comprend également la production d’un V8 de 4 litres pour les GP2 Series (devenus Formule 2 en 2017) ainsi qu’un V6 de 3,4 litres pour les GP3 Series depuis 2016, lequel sera d’ailleurs la base des futurs moteurs LMP1 et F2 en 2018.

Alors que le moteur GP3 est atmosphérique, le V6 LMP1 comprendra un turbo unique similaire à celui qui sera utilisé en F2. Pour optimiser le rendement, une injection directe (250 bars) sera installée. Le turbo, la chambre de combustion, le piston et la distribution seront également modifiés.

MOTEUR MECACHROME LMP1

Tous les composants – exceptés les ressorts de soupapes (NHK, Japon), les soupapes (Zanzi, Italie), les pistons et les bielles (Pankl, Autriche) – sont produits en interne dans l’usine de Mecachrome située à Aubigny sur Nère, en Sologne.

En parallèle de leur programme LMP1, Mecachrome est en train d’étudier les changements nécessaires pour produire un moteur (basé sur le V6 3,4 litres) pour le Championnat IMSA WeatherTech SportsCar.

Le Motoriste Français Mecachrome a également été sélectionné par PSA Motorsport pour l’usinage et l’assemblage de moteurs 4 cylindres turbo issus de la gamme PSA pour la nouvelle C3 R5.

 

MECACHROME-BRUNO-ENGELRIC.

Questionné Bruno Engelric, le Directeur de Mecachrome Motorsport, nous explique :

« Le programme de ce nouveau V6 a débuté il y a environ deux ans et demi. Nous avions été sélectionnés pour produire les moteurs des GP3 Series et du Championnat FIA de Formule 2 et lorsque nous avons décidé de lancer le projet LMP1, il était évident que ce moteur serait la plateforme idéale. »

Il enchaîne et précise :

« Il y a évidemment beaucoup de concurrents dans la catégorie LMP1 ‘Privés’ du WEC et nous devrons repousser nos limites. Nous avons dû adapter de nombreux paramètres du moteur mais nous ne sommes pas limités par le règlement – notre programme de développement dépend simplement du budget des équipes avec lesquelles nous allons travailler. »

Et, il poursuit :

« Le turbo unique sera installé au centre du «V» et il sera différent de celui utilisé en F2. Nous avons étudié la possibilité d’implanter un double turbo, mais nous pensons que le meilleure compromis – en raison en autres des caractéristiques du moteur – reste d’en avoir un seul. »

Avant de conclure :

« Nous devrions savoir où nous nous situons dans la hiérarchie après Le Mans, mais nous avons déjà une liste de paramètres que nous pouvons ajuster. Ce projet est passionnant et nous serions ravis de pouvoir nous associer avec d’autres équipes. »

Rappelons que le coup d’envoi du Championnat du Monde d’Endurance WEC 2018/2019n sera donné le 5 mai 2018, avec les ‘6 Heures de Spa-Francorchamps’, suivies ensuite, les 16 et 17 juin, par la 86ème édition des ’24 Heures du Mans’.

Ultime info, l’Entreprise Mecachrome a été mise en vente il y a quelques semaines, en vue d’une cession au premier semestre 2018.

Mecachrome a cet effet à mandaté le Groupe Rothschild afin d’organiser la vente de la société, car selon nos sources, plusieurs investisseurs semblent intéressés par Mecachrome !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
MECACHROME et TEAMS

 

Fiche Technique
Moteur V634P1 (pour le Règlement WEC Super-Saison 2018/2019)

 

  • 6 cylindres
  • Un turbo dans le centre du V
  • Double spirale à 180°
  • Angle du V de 95°
  • Vilebrequin à manetons décalés
  • Injection directe et indirecte
  • Combustion mélange pauvre
  • Cylindrée : 3.396 cm3
  • Alésage x course : 96mm x 78,2mm (3.78in x 3.079 in)
  • 4 soupapes par cylindre
  • Commande de soupape par linguet
  • Commande électrique des boisseaux
  • Boîtier Électronique Bosch MS6.4
  • Carter sec
  • Moteur porteur
  • Bloc moteur taillé masse en alu hautes performances
  • Carter inférieur et carter distribution, couvre culasses taillé masse en alu hautes performances
  • Chemise humide en acier hautes performances
  • Commande des AAC par chaînes, entrainement des auxiliaires par pignons
  • Régime moteur maxi 9000 t/min
  • Puissance maxi (@110 kg/h de carburant WEC) : 650 CV @ 7000 t/min
  • Couple maxi (@110kg/h de carburant WEC) : 650 Nm @ 6000 t/min

Usine Mecachrome d’Aubigny sur Nère

 À propos de Mecachrome Motorsport 

Depuis plus de 35 ans, Mecachrome Motorsport est l’un des acteurs majeurs du sport automobile. Fournisseur de Renault pour leurs moteurs de Formule 1 depuis la fin des années 70, Mecachrome a connu le succès avec Williams, Benetton, Red Bull, Lotus et l’équipe d’usine Renault F1.

En 2005, Mecachrome a été retenu pour la fabrication et le développement des moteurs en GP2 Series et continuera d’être le fournisseur unique de ce Championnat, maintenant rebaptisé Formule 2, ainsi que des GP3 Series (dont la fourniture a débuté en 2016).

Mecachrome devient maintenant motoriste LMP1 en Championnat du Monde d’Endurance WEC pour la « Super Saison » 2018/2019.

 

 

Endurance Equipementiers FIA WEC

About Author

gilles