MARTIA GARCIA QUITTE LA ‘RENAULT SPORT ACADEMY’.

 

 

L’Espagnole Marta Garcia quitte la Renault Sport Academy.
L’ancienne Championne de Kart reconnaît que les résultats n’étaient pas là.

 

En 2015, Marta Garcia remportait le Championnat CIK.-FIA., puis elle termina 4e du Championnat du Monde Senior. Quelques mois plus tard, la F4 Italia l’invitait à son test collectif. Faute de budget, l’Espagnole dut se contenter de quelques piges en F4 Spain, avec Drivex. Elle décrocha plusieurs 5e places, prouvant que la vitesse, elle, était là. À l’hiver 2016-2017, on la vit lors des essais collectifs de l’EuroFormula Open, avec Campos. Hélas, là encore, par manque de moyens, elle du céder son baquet.

Au printemps, Renault Sport l’intégra à son Academy. Elle était d’ailleurs la première jeune fille à être pilote officielle du Losange en Monoplace. La fin du tunnel ? Elle se vit offrir une saison complète en F4 Spain, avec une pige en SMP F4, pour le compte de MP Motorsport. Ce fut la consternation, avec une 9e place finale et un unique top 5, alors que son équipier Christian Lundgaard -également soutenu par Renault Sport- s’offrait un doublé F4 Spain-SMP F4 et en tant que redoublante, elle avait d’autant moins d’excuses.

Lundgaard était présent lors des deux tests collectif de l’Eurocup FR 2.0, avec MP Motorsport. On attend une officialisation imminente. De plus, il est acquis à 99% que le Danois restera dans le giron de Renault Sport. Marta Garcia, elle, ne fait plus parti de l’Académie. Elle cherche désespérément un budget pour la FR 2.0 ou l’EuroFormula Open.

Mêmes causes, mêmes effets, Sun Yue Yang semble avoir été lâché par Renault. Au printemps 2016, le Constructeur se vantait de recruter le pilote Chinois ; un geste qui faisait parti de sa stratégie de conquête commerciale du Pays du Milieu. En 2017, Sun découvrait à la fois la Monoplace et l’Europe. Une saison de FR 2.0 en queue de peloton plus tard, il est discrètement remercié.

Qu’elle est loin, l’époque où, chez Elf, François Guiter n’hésitait pas à accorder des deuxièmes, voire des troisièmes chances à des pilotes…
Désormais, il faut des résultats tout de suite, maintenant !

C’est l’École Red Bull et le chouchou du jour peut être remercié sans préavis, par SMS, demain matin…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :
RENAULT SPORT

Copyright : RENAULT SPORT

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE