JACKY ICKX À L’HONNEUR POUR LES ‘CLASSIC DAYS’ 2018 À MAGNY COURS.

 

 

 

Pour cette 11ème Édition, les Classic Days sont fiers d’accueillir l’un des plus grands pilotes de tous les temps, le plus gentleman des pilotes de tous les temps, Jacky ICKX.

Et qui possède un des plus grands palmarès, un parcours des plus éclectiques, une aura des plus exceptionnelles…

Cet immense ‘Monsieur’ du Sport Automobile sera au printemps 2018, l’invité d’honneur des Classic Days,  durant les deux jours pour faire partager et revivre les grands moments d’une carrière exceptionnelle.

Benoit Abdelatif, le promoteur explique :

« Recevoir Jacky ICKX aux Classic Days est un honneur. À tel point qu’il est difficile de dire que l’on en fait l’invité d’honneur, vu que c’est lui qui nous fait l’honneur d’être parmi nous. »

 


JACKY-ICKX-au-GP-de-MONACO-le-dimanche-25-Mai-2014 Photo  Autonewsinfo

 

L’immense carrière de ce pilote hors norme impose les superlatifs de toutes natures. L’immensité de cette carrière tient tant par sa durée, que par son éclectisme, ou que par son excellence. Le génie dont il a toujours fait preuve a surtout été flagrant dans sa faculté d’adaptation aux terrains: la finesse, l’adresse et l’analyse en ont fait un pilote hors pair qui savait briller sur toutes les surfaces en Formule 1 comme au Mans… jusqu’au sable des Paris-Dakar d’antan !

La pluie, inconvénient pour beaucoup, a toujours été le moyen pour lui de faire une différence considérable avec ses adversaires.

Menant de front, et au plus haut niveau, durant de nombreuses années une carrière en Formule 1 et une carrière en endurance, il a tenu le devant de la scène internationale, s’illustrant souvent sur la première marche des plus grands rendez-vous.

Totalisant huit victoires en Grand Prix et six succès aux ’24 Heures du Mans’.

Au-delà du sport ce sont aussi des valeurs humaines, riches et rares, qui ont fait de ce grand Champion, un être à part.

 

24-HEURES-DU-MANS-1969-Au volant de la FORD-GT-40-1ére des six victoires de JACKY ICKX

UN PEU D’HISTOIRE …

 

Jacky Ickx possède un des plus riches palmarès en Sport Automobile après une carrière des plus éclectiques.

Surnommé «Monsieur Le Mans» en raison de ses Six victoires aux ’24 Heures du Mans’, Ickx est renommé tant par son comportement de gentleman que par son palmarès.

Jacques Bernard Ickx, dit Jacky Ickx, est né à Bruxelles le 1er janvier 1945, et est issu d’une famille active dans le monde du Sport Automobile. C’est à 16 ans, sous le pseudonyme de son père qu’il débute en compétition moto trial. Rapidement il s’illustre en étant Champion de Belgique 50 cc.

Jacky commence la compétition automobile à 18 ans, lors du ‘Tour de France Automobile’ en 1963 aux côtés de son compatriote Georges Harris.

En 1964, il se fait remarquer par Ken Tyrrell, le célèbre manager anglais. Celui-ci propose à Jacky, au terme de son service militaire, de courir pour lui en F3 puis en F2 sur des Matra.

Dès 1966, il s’illustre au plus haut niveau en remportant les ’24 H du Nürburgring’ et les ’24 H de Spa’.

Équipier de Jackie Stewart en Formule 2, Ickx apprend vite et a l’occasion de se faire remarquer lors du Gd. Prix d’Allemagne 1967 disputé sur le grand Nürburgring. Au volant d’une modeste Matra de Formule 2, il battu la quasi-totalité des Formule 1 aux essais du Gd. Prix d’Allemagne au Nürburgring.

En 1967, Jacky Ickx remporta d’ailleurs le premier Championnat d’Europe de Formule 2, au volant d’une Matra du très réputé à l’époque Team Tyrrell.

Premiers pas officiels en F1 cette même année dans le temple de Monza, lors du Grand Prix d’Italie 1967 avec une Cooper-Maserati, avec à la clé, la 6ème place à la clé.

Outre ses débuts en monoplace, il brille en cette année 1967, en remportant en endurance, les ‘1.000 km de Spa’ et de Paris, les ‘9 Heures de Kyalami’ et le ‘Gd. Prix de Suède’ au volant d’une Mirage M1 à moteur Ford.

 


JACKY-ICKX-GP-de-BELGIQUE-1970

 

Engagé par Ferrari en 1968, il remporte son premier Grand  Prix, à l’occasion du ‘Grand Prix de France’ disputé alors sur le Circuit de Rouen-les-Essarts, à l’âge de 22 ans.

Au final, il aura remporté huit Gd. Prix entre 1968 et 1972, ainsi que trois courses hors Championnat du Monde. Deux fois Vice-Champion du Monde de F1 (1969 et 1970), il a couru dans les Gd. Prix jusqu’à la fin de la décennie, terminant en 1979 chez Ligier, tout en orientant sa carrière vers l’Endurance avec Porsche à partir de 1976.

C’est aux ’24 Heures du Mans’ qu’il va marquer l’année automobile 1969. Pour marquer son désaccord avec l’ACO sur la sécurité, il ne court pas vers sa voiture garée en épi, comme les autres pilotes, mais traverse la piste en marchant.

Déjà mal qualifié (13ème à 15 secondes de la pole) il part bon dernier, mais ceinture attachée !

Rapide et profitant des ennuis mécaniques des « imbattables » Porsche 908, la GT 40 qu’il partage avec le Britannique Jackie Oliver, se retrouve 2ème à 3heures de la fin.

 


24-HEURES-DU-MANS-1969-Au-volant-de-la-FORD-GT-40-1ére-des-six-victoires-de-JACKY-ICKX

 

La bataille s’engage avec la Porsche au commandement et dont les freins fatiguent…

Et Ickx va se montrer plus malin, laissant passer la 908 dans la longue ligne droite des Hunaudières  -il n’y avait pas de chicanes pour ralentir en ce temps là- pour profiter de son aspiration et la dépasser avant le virage de Mulsanne.

À l’arrivée la paire Ickx et Oliver remporte leur première ’24 H. du Mans’ avec 120 mètres d’avance.

 


JACKY-ICKX-et-TOM-KRISTENSEN-avec-15-victoires-au-MANS-Deux-legendes-

 

Recordman absolu du nombre de victoires aux ’24 Heures du Mans’ (avant d’être dépassé par Tom Kristensen en 2005), il remportera six fois cette épreuve tant réputée (1969, 1975, 1976, 1977, 1981 et 1982), dont quatre fois avec Porsche.

En 1980, il court les 24Heures du Mans avec Rheinold Joest sur une 936 rebaptisée 908. Après divers ennuis mécaniques, il doivent finalement se contenter de la seconde place derrière l’étonnante Rondeau.

En 1981, toujours sur une Porsche 936, il signe la pole et s’envole dès le départ. Aucune voiture n’inquiétera le duo qu’il forme avec Derek Bell. Il signe là sa 5ème victoire.

 

24-Heures-du-Mans-1981-Jacky-ICKX-Porsche-936

 

En 1982, Porsche sort une nouvelle arme, la 956. Imbattable, le couple Ickx-Bell est Champion du Monde d’Endurance, avec des victoires à Spa, au Fuji, à Kyalami et à Brands Hatch. Au Mans, il signe la pole et une nouvelle victoire, sa 6ème et dernière.

Il a été sacré double Champion du Monde d’Endurance avec Porsche en 1982 et 1983. Recordman du nombre de victoires dans les courses d’endurance avec plus de 50 succès dont 47 dans les manches de Championnat du Monde.

À partir du milieu des années 80, il se consacre davantage aux épreuves tout-terrain et notamment au Paris-Dakar, et il remporte l’épreuve en 1983 au volant d’une Mercedes 280 GE, avec comme copilote l’acteur Français Claude Brasseur.

 

DAKAR-1982-MERCEDES-GE-JACKY-ICKX-CLAUDE-BRASSEUR

 

Al’issue de sa prestigieuse carrière, en 2006, Jacky Ickx devient Grand Officier de l’ordre de Léopold, la plus haute distinction Belge.

En 2009, il s’installe au Mali et finance la construction de forages pour pallier le manque d’eau des habitants.

Il est également Ambassadeur mondial du Groupe Volkswagen.

C’est donc Jacky Ickx qui sera l’invité d’honneur des Classic Days 2018, à Magny Cours.

Après Jean Pierre Beltoise, Henri Pescarolo, Guy Ligier, Tico Martini, Jacques Laffite et Jean Pierre Jabouille l’an dernier.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :
Manou ZURINI – ELF – Thierry COULIBALY –Michel PICARD – Manfred GIET – AUTONEWSINFO

 


Gilles  GAIGNAULT d’Autonewsinfo et Mister Jacky ICKX –  Photo Thierry COULIBALY 

 

Épinglons encore une fois son impressionnant palmarès

 

1963: Champion de Belgique de Trial (catégorie 50cc)

1964: Champion de Belgique de Courses de Côtes (catégorie 1600cc)

1965: Champion de Belgique de Courses de Côtes (catégorie 1600cc) – Champion de Belgique en Tourisme – Champion de Belgique de Trial (catégorie 50cc)

1966: Champion de Belgique de Courses de Côtes (catégorie 1600cc) – Champion de Belgique en Tourisme

1967: Champion d’Europe en F2 avec Matra – Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1968: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories) – Lauréat du Trophée National du Mérite Sportif

1969: Vice-Champion du Monde de F1 – Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1970: Vice-Champion du Monde de F1 – Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1971: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1972: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1973: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1974: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1976: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1977: Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1979: Champion CAN-AM (USA) – Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1982: Champion du Monde des Pilotes d’Endurance – Champion de Belgique des Conducteurs (toutes catégories)

1983: Champion du Monde des Pilotes d’Endurance

2000: Nommé Citoyen d’Honneur du Mans

2002: Officier de l’Ordre de Saint Charles (Monaco) – Entre dans  l’International Motorsport Hall of Fame

2004: Décoré du « SPIRIT OF LE MANS » par l’ACO – Elu meilleur Pilote Mondial d’Endurance

2006: Promu Officier de l’Ordre de Leopoldo  par le Roi Albert II pour l’ensemble de sa carrière.

 


JACKY-ICKX-Au-volant-de-la-FERRARI-au-GP-de-MONACO-1973

Mais encore….Formule-1

 

116 départs en F1

8 victoires : 1968: GP de France – 1969 : GP d’Allemagne et du Canada – 1970 : GP d’Autriche, du Canada et du Mexique – 1971 : GP de Hollande – 1972 :  GP d’Allemagne.

181 points marqués

25 podiums

13 pole-position

14 meilleurs tours en course

40 fois dans les points

Succès auxquels il convient d’ajouter trois victoires hors-Championnat : La Gold Cup en 1969 à Oulton-Park avec la Brabham. Le Mémorial Jochen Rindt en 1971 à Hockenheim avec la Ferrari et enfin la Course des Champions à Brands-Hatch, en 1974, avec la Lotus.

 

 

J
ACKY-ICKX-Derek-BELL- Victorirux avec la Porsche 956 aux 24 Heures du Mans 1982©-Manfred-GIET

PALMARÈS EN ENDURANCE

 

140 départs

47 victoires dont 6 aux 24 Heures du Mans (1969-1975-1976-1977-1981-1982)

82 podiums

Outre Le Mans, il a gagné  les 24 Heures de Spa en 1966, les 24 Heures du Nurburgring en 1966, les 1000 Km de Montlhéry en 1967, les 9 Heures de Kyalami en 1967, 1968,1970  et 1982. Les 1000 Km de Spa en  1967, 1968, 1974, 1982 et 1983. Les 500 Miles de Brands-Hatch en 1968. Les Six Heures de Watkins Glen en 1968, 1972 et 1977. Les 12 Heures de Sebring en  1969 et 1972. Les 500 Km d’Imola en 1969.  Les 1000 Km d’Autriche en 1972. Les 1000 Km de Monza en  1972, 1973  et 1976. Les 1000 Km de Brands-Hatch en 1972, 1977 et 1982. Les 1000 Km du Nurburgring en 1973 et 1983. Les 4 Heures du Salsburgring en 1974. Les 500 Km de Dijon en 1975 et 1976. Les Six Heures du Mugello en 1976 et 1985. Les Six Heures de Vallelunga en 1976. Les quatre Heures de Monza en 1976. Les 1000 Km d’Imola en 1976. Le Bathurst 1000 en 1977. Les Six Heures de Fuji en 1982. Les 1000 Km de Silverstone en 1984 et 1985. Les 1000 Km de Mosport  en 1984 et les 800 Km de Selangor en 1985.

En Can-Am, cinq victoires en 1979, à Charlotte, Mosport, Elkhart Lake, Brainerd et Riverside avec le titre de Champion en fin de Championnat.

 

Avec Daniel POISSENOT, Jacky ICKX- au DAKAR 2012 à ARICA dans le desert de l’ATACAMA au CHILI –  Photo Gilles GAIGNAULT

RALLYES-RAIDS

 

10 participations au  Paris-Dakar

1 victoire au général en 1983 au Paris-Dakar avec Mercedes

29 victoires d’étape au Paris-Dakar  et 11 dans d’autres Rallye-Raids.

 


MODENA-DAYS-SPA-2013-Jacky-Ickx-en-service-au-volant-de-la-Safety-Car-©-Manfred-GIET

 


JACKY-ICKX-GP-des-USA-1969-son-2éme-GP-

 


JACKY-ICKX-GP-ESPAGNE-1974

 


JACKY-ICKX-24-H-du-MANS-1973-avec-FERRARI

 


JACKY-ICKX-1000-KM-de-SPA-1974-jACKY-au-vbolant-de-la-MATRA-victorieuse-en-compagnie-de-Jean-Pierre-JARIER.

About Author

gilles