DAN TICKTUM REMPORTE LE PRESTIGIEUX ‘MCLAREN AUTOSPORT BRDC AWARD’.

 

 

De paria à héros.
Parmi les quatre finalistes du McLaren Autosport BRDC Award,
un pilote se détachait clairement : Dan Ticktum,
auteur d’une saison étincelante.
Le prestigieux trophée lui semblait alors acquis et sans surprise,
l’espoir Britannique fut sacré.

 

Pour rappel, Ticktum revient de loin.
En 2015, alors qu’il courrait en British F4, il percuta sciemment un pilote qui l’avait touché.

Une action indigne d’un professionnelle et qui aurait pu être dangereuse.

La Fédération Britannique se montra intraitable et sa licence fut suspendue pendant un an.

Il réapparut  fin 2016, en F3. Red Bull décida ensuite de le prendre sous son aile. Le limonadier Autrichien l’envoya d’abord en Eurocup FR 2.0 où il domina largement l’autre pilote Red Bull Junior, Richard Verschoor (qui du coup, perdit le soutien de la boisson énergisante.)

En guise de récompense pour ses podiums, Ticktum disputa un tiers de saison de GP3, fréquentant de nouveau les podiums.

Cette fois, c’est Niko Kari qui passa à la trappe. Et il y eu enfin une victoire chanceuse -mais une victoire quand même- à Macao.

Après une telle saison, Ticktum est le nouveau chouchou d’Helmut Marko.

Les pilotes Toro Rosso, Brendon Hartley et Pierre Gasly, peuvent désormais se méfier de lui…

Quant au McLaren Autosport BRDC Awards, ce n’était qu’une formalité.

Tant pis pour Harrison Scott, finaliste malheureux pour la deuxième année consécutive. Ticktum aura donc droit à un test F1 avec McLaren.
On n’a pas fini d’en parler…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RED BULL

Sur la route de la victoire à Macao. Copyright : RED BULL

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE