ESSAIS F2 À YAS MARINA : LES ANCIENS, DELETRAZ, ALBON ET NATO DEVANT !

 

 

Louis Delétraz  de MP Motorsport, le premier jour et Alex Albon qui roule chez DAMS, pour le dernier jour, les redoublants ont dominé les essais post-saison de F2, à Yas Marina. Seul Arjun Maini de RUSSIAN TIME, est finalement venu troubler les anciens…

 

 

A Yas Marina, la solide Scuderia Prema aligne ses pilotes 2018, Sean Gelael et Nyck de Vries. En revanche, Carlin, Fortec et Charouz, ne sont pas encore là. Du coup, Lando Norris roule avec Campos, comme pour la finale de la F2.

Ce qui fait le sel de ces essais, ce sont les nouveaux venus. Maximilian Günther avec Racing Engineering, Tadasuke Makino chez RUSSIAN TIME et Zhou Guan Yu au sein de Rapax arrivent de la F3.

Le GP3 est représenté par Jack Aitken et George Russell chez ART Grand Prix, Arjun Maini et Santino Ferrucci avec Trident, et Nirei Fukuzumi pour le Team Arden.

Enfin, le « keskifoula » Michael Dörrbecker qui roule avec Campos, tente sa chance après avoir vainement postulé à un baquet d’Indycar, en début d’année.

Louis Delétraz, le jeune Suisse de MP Motorsport, est le plus véloce, en 1’48″282. Alex Albon retenu par DAMS et le Français Norman Nato de Racing Engineering, décrochent respectivement les deuxième et troisième temps.

Le deuxième jour, Maini passe chez RUSSIAN TIME. Pietro Fittipaldi, Champion de Formule Renault 3.5, le relaye chez Trident. Issu du GP3, le Français Julien Falchero apparaît alors chez Arden. Delétraz est de nouveau le plus rapide, le matin. Mais avec 1’48″645, Maini décroche le meilleur temps de la journée. Delétraz et Albon sont les second et troisiéme plus rapides.

Pour le dernier jour, Campos fait appel à Leonardo Pulcini, tandis que Thiago Vivacqua débute chez Racing Engineering. Maini est intraitable, le matin. Néanmoins, l’après-midi, Albon remet les pendules à l’heure, avec un chrono de 1’48″110.  Nato et de Vries complètant le Top 3.

En conclusion, on voit clairement que Delétraz, Albon, Nato et Maini ont dominé ces trois journées d’essais. Une bonne indication sur la hiérarchie de la F2 2018.

Encore que d’ici là, la discipline aura reçu de nouveaux châssis…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F2

 

Arjun Maini, le seul « rookie » à rouler aussi vite que les « anciens ». Copyright : F2

 

F2 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE