UN LIVRE REMARQUABLE SUR LA MARQUE ‘LORRAINE DIETRICH’.

 

LORRAINE DIETRICH
DE LA VOITURE DE GRAND LUXE AU GÉANT DE L’AÉRONAUTIQUE

 

Créateur de voitures de grand luxe et animateur des Gd. Prix à la Belle Époque, motoriste aéronautique international et double vainqueur des ’24 Heures du Mans’ dans les Années folles, à l’origine d’un consortium géant de l’aviation et constructeur de vedettes lance-torpilles dans les années 1930…

Voici quelques-unes des multiples facettes de la Société Lorraine-Dietrich.

Pour la toute première fois, un ouvrage -un sublissime coffret- nous conte de façon exhaustive l’ensemble des activités du fameux Constructeur de Lunéville, en Lorraine, puis ensuite à Argenteuil en région Parisienne.

On y trouve la description détaillée de tous les productions portant la Croix de Lorraine : automobiles, moteurs d’aviation, moteurs marins, diesels, véhicules militaires, projets restés dans les cartons du bureau d’études…

On y découvre les principaux protagonistes de cette formidable aventure, Adrien de Turckheim, Léon Turcat, Charles Nicaise, Marius Barbarou, Claude Bonnier, et on y apprend les implications méconnues des ingénieurs Giustino Cattaneo, Louis de Groulart, Lucien Sabathier, Giulio Cesare Cappa, Lucien Fabre, Charles Picker, Albert Lory, ainsi que la véritable identité des Vainqueurs du Mans !

En 1925, d’abord avec la paire formée de Gérard de Courcelles-André Rossignol, puis un an plus tard avec le triplé des équipages Lorraine-Dietrich :

La victoire revenant au tandem Robert Bloch-Rossignol (106,350 km/h), la deuxième place à la paire Gérard de Courcelles-Marcel Mongin (105,5 km/h) et la troisième place au duo Stalter-Édouard Brisson (100,1 km/h).

Pour être complet, le portrait de Lorraine-Dietrich est enrichi par celui de ses filiales :

Isotta Fraschini, Clément Bayard.

La période finale retrace la ‘nationalisation’ avec la Société Nationale de Construction de Moteurs (SNCM), l’occupation de l’une par BMW pendant la Seconde Guerre Mondiale, puis la reconversion avec la SNECMA, avant la disparition de l’entreprise en 1951.

Ce coffret est tout simplement REMARQUABLE…

 

L’AUTEUR

Ingénieur aéronautique, collaborateur régulier du Mensuel britannique ‘The Automobile’, Sébastien Faures Fustel de Coulanges a déjà écrit deux ouvrages réputés : Fiat en Grand Prix 1920-1930 (Prix Bellecour 2009, Cugnot Award 2010) puis, en collaboration, Farman, de l’Aviation à l’Automobile (Cugnot Award 2014).

Avec le ton et la précision qui ont fait le succès de ces derniers, il nous entraîne cette fois au cœur d’une fantastique saga industrielle automobile et aéronautique.

 

Gilles GAIGNAULT

 

Éditions ÉTAI

419 pages

550 photos

Prix du Coffret : 129 Euros

 

 

Livres

About Author

gilles