NIKI LAUDA ARRÊTE SON JOB DE COMMENTATEUR TV POUR LA CHAÎNE PRIVÉE ALLEMANDE ‘RTL PLUS’ !

Il l’a annoncé en direct face à 7 millions de Téléspectateurs à l’issue du ‘GD. PRIX d’ABU DHABI’ sur le Circuit de Yas Marina, Niki LAUDA, l’actuel Président Non-Éxécutif du Team MERCEDES PETRONAS, n’assumera plus dorénavant son rôle d’Expert pour la Chaîne TV privée Allemande «RTL Plus».

Niki-LAUDA-©-Manfred-GIET

Une fonction qu’il assumait pratiquement tous les week-ends de GP pour cette chaîne TV privée depuis…  21 ans et qui grâce à ses commentaires pointus et aussi parfois très critiques, faisait les beaux jours au niveau de l’audience de ce support actif sur les GP de F1 depuis les grands débuts de l’Ère SCHUMACHER, en 1991.

Cette annonce aussi directe qu’inattendue a non seulement étonné des millions de téléspectateurs Allemands mais aussi son employeur «RTL Plus» pour qui Niki LAUDA était tout simplement l’expert-commentateur F1 idéal, vu qu’il en connaît toutes les facettes.

De 1992 à 1995,  il avait déjà été Consultant chez FERRARI tout comme chez JAGUAR de 2001 à 2002 avant d’entrer chez MERCEDES en 2012, où il est passé de simple Consultant, à membre du Directoire au sein du Team.

En coulisses, il se murmure toutefois que le Boss de «RTL Plus», Monsieur LOPE et lui n’étaient plus tout à fait sur la même «longueur d’ondes», concernant le futur des retransmissions TV des GP futurs.

 

F1 – Niki LAUDA.

Les changements intervenus au niveau de la nouvelle équipe dirigeante US de la Catégorie Reine, LIBERTY MEDIA, Il semble en effet qu’une tendance se dégage visant à l’avenir à ne plus octroyer les Droits de Retransmission des GP. qu’à des… Chaînes à Péage !

Et si l’on devait effectivement se diriger vers une telle décision, pour le diffuseur à grande échelle qu’est «RTL Plus», la donne deviendrait tout autre.

Dans ce cas, l’ancien triple Champion du Monde préfère donner sa priorité absolue à son job au sein de MERCEDES AMG F1, afin d’y honorer son contrat de travail effectif expirant en 2020.

Selon des sources bien informées, la chaîne allemande «RTL Plus» versait un cachet annuel de 1 Million d’€ au Viennois.

F1 – Le 1er AOÛT 1976 – L’accident de Niki LAUDA au Nürburgring – Photo Image TV

Celui qui le 1er aout 1976 alors au volant de sa FERRARI, a failli payer de sa vie un terrible accident au ‘Gd. Prix d’Allemagne’, au Nürburgring, analyse la situation actuelle concernant le futur des droits TV :

« Chez Liberty Media, on réfléchit activement en vue de trouver la solution idéale afin d’équilibrer financièrement au mieux la cession des Droits de Retransmission TV. Et il est à craindre que cela ne se fera pas sans changements conséquent qui pourraient bientôt mettre à mal toutes les Chaînes TV publiques et privées qui retransmettent les GP et cela au profit des Chaînes à péage. »

Et Niki ajoute et précise :

« La communication à cet égard est actuellement fort évasive de la part des détenteurs des droits avant une annonce qui pourrait intervenir en janvier prochain et qui risque de faire mal. »

Lauda semble donc avoir déjà anticipé en faisant un virage à 360 degrés, dont il est récidiviste, comme en 1976 lors du ‘Gd. Prix du Japon’, lorsqu’il annonça à la stupéfaction générale du paddock, en avoir marre de toujours tourner en rond  et qu’il se retirait de la F1 !

F1-ESTORIL 1984-20 Octobre-ALAIN PROST bien que victorieux, perd le Championnat pour … un demi-point, face à son équipier, Niki-LAUDA second de ce GP du PORTUGAL-Photo: Bernard BAKALIAN.

Une démission dont il se rétracta toutefois par la suite puisque Niki sortit de sa courte retraite sportive, revenant en GP, avec l’écurie McLAREN, aux côtés du Français Alain PROST.

Et devenant et pour la troisième fois Champion du Monde en novembre 1984 à Estoril, à l’issue du Gd. Prix du Portugal, avec un demi-point d’avance sur son jeune équipier !

Cependant, pour l’heure, il n’est pas prêt à reprendre un job d’Expert ou de Commentateur, car comme il l’a déclaré, son emploi actuel chez MERCEDES AMG F1, lui prend beaucoup de temps surtout au cours de la saison écoulée.

Niki LAUDA qui lâche :

« 2017 a été une année passionnante mais aussi éprouvante car toute la saison s’est résumée à un match MERCEDES-FERRARI ou HAMILTON contre VETTEL. Cela a donné un vrai coup de fouet à toute la F1 et pour l’année prochaine, je suis optimiste et il est d’ailleurs fort probable qu’une troisième écurie comme RED BULL ou Mc LAREN désormais équipée du moteur RENAULT, viendra jouer les trouble-fête pour le titre .»

Niki LAUDA séduit par la saison livrée par son poulain HAMILTON qu’il voit très bien récidiver en 2018 pour autant que MERCEDES lui mette une voiture adéquate à sa disposition.

En enlevant sa célèbre casquette rouge pour saluer et remercier une dernière fois les millions de Téléspectateurs qui l’ont suivi tout au long de ce bail télévisuel de 21 ans, celui que l’on surnommait «L’Ordinateur» lorsqu’il était encore actif comme pilote, devrait toutefois encore répéter ce geste en 2018, chaque fois que son protégé HAMILTON ou BOTTAS monteront sur la plus haute marche des Podiums.

 

Manfred GIET

Photos :
PUBLIRACING Agency et Bernard BAKALIAN

F1 1976 -Niki LAUDA au volant de sa Ferrari 312T2, un tour  avant le crash le 1er août au NÜRBURGRING © Manfred GIET.

 

Evenements F1 Personnalités Télévision

About Author

gilles