GUERRIERI EN POLE À LOSAIL, AU QATAR, POUR LA DER. DU WTCC. 2017.

 

WTCC-2017-LOSAIL au QATAR-L’HONDA d’Esteban GUERRIERI en pole-.

Esteban Guerrieri a assuré sa première pole position au Championnat du Monde des Voitures de Tourisme WTCC. ​​de la dernière manche de la Saison 2017 qui se déroule ce week-end sur le Circuit de Losail, au Qatar.

Le pilote Argentin a réalisé un superbe tour dans la Q2, des qualifications ce vendredi et s’est ensuite à nouveau mis en valeur pour décrocher la première place sur la grille de départ de la course principale, signant le temps de référence en 2’00.893

Avec 0.414 d’avance sur la Volvo du Hollandais Nicky Catsburg, second en 2’01.307, et suivi de la Citroën C-Élysée WTCC du Britannique Rob Huff, troisième en 2’01.311, à 0.418

 

WTCC-2017-LOSAIL au QATAR-La VOLVO S60 de Thed BJORK

Le Top 5 étant complété par les deux autres Volvo S60, avec dans l’ordre  celle du leader du Championnat, le Suédois Thed Bjork, quatrième en 2’01.557 à 0.664 et le ‘revenant’ le Français Yvan Muller, ancien quadruple Champion du Monde de la discipline, brillant cinquième en 2’01.893, à 1.000 !

Il s’agit de la cinquième pole de la saison pour l’Équipe JAS Honda, faisant ainsi de la Civic WTCC, la voiture la plus performante en qualif de la Saison 2017.

Esteban lancera la course d’ouverture. Mais les trois Volvo dont celle du leader Bjork sont dans le Top 5 et Michelisz le seul en mesure de l’empécher d’obtenir le titre, est loin derrière… onzième !

WTCC-2017-LOSAIL au QATAR-L’HONDA de Norbert MICHELISZ.

Son coéquipier l’Hongrois Norbert Michelisz, arrivé en effet au Qatar à la deuxième du Classement provisoire du Championnat du Monde des Pilotes et à seulement 6,5 points de l’actuel leader en tête de la série WTCC, le Suédois Thed Bjork de l’écurie Volvo Polestar, a souffert d’un problème de freinage au cours de la Q2, de son premier tour lancé.

Du coup, il ne pointe qu’au onzième rang sur la grille, cependant que Bjork est, on l’a dit, rappelons-le, devant en quatrième position !

Esteban Guerrieri, l’heureux poleman, confiait :

« Je suis très heureux d’avoir arraché enfin ma première pole position du WTCC. et maintenant je vais devoir voir ce que je peux faire dans les deux courses. Les conditions étaient difficiles aujourd’hui car avec la lumière du soleil qui avait tendant à éblouir en certains passages du circuit et les températures de piste beaucoup plus élevées qu’en essais libres, c’était très glissant. J’ai dû gérer un peu mon style de pilotage, mais le résultat était ce dont nous avions besoin du point de vue du Championnat des Constructeurs. Je suis là pour aider Norbi parce qu’il s’est montré rapide tout le week-end et nous ferons tout notre possible pour le favoriser dans sa bataille pour tenter de décrocher le titre.»

De son côté, Norbert Michelisz qui vise bien de coiffer la couronne mondiale ce week-end, expliquait, lui  :

«Les choses allaient très bien en libres et ensuite en Q1 parce que nous étions les plus rapides, mais en Q2, j’ai ressenti quelque chose de pas bien avec le freinage dans le virage 7 et le virage 8 et j’ai dû faire gaffe après ça. Malheureusement, nous n’avions pas le temps de réparer avant la fin de la deuxième séance. Le résultat est donc P11, ce qui est bien pire que prévu. Nous nous sommes battus pour ce titre toute la saison, et nous n’allons pas abandonner maintenant. La voiture est si rapide ici et je sais que je peux faire de bons progrès en course pour remonter. Je vais de toute façon, tout donner. »

Alessandro Mariani, le Directeur de l’Équipe JAS Honda, concluant :

« J’ai des sentiments très mitigés sur la journée jusqu’à présent. D’une part, l’Honda est clairement la voiture la plus rapide ici, comme vous pouvez le voir en étant le plus rapide à chaque séance. D’un autre côté, je suis tellement désolé pour Norbi parce que son problème de freinage en Q2 est quelque chose que nous n’avons jamais eu auparavant. Il est maintenant très difficile de remporter à la fois les Championnats des Pilotes et des Constructeurs, mais nous avons vu aujourd’hui que tout peut arriver en Sport Automobile, alors nous n’abandonnerons jamais jusqu’à ce que ce soit fini après ces deux dernières épreuves de la Saison 2017. »

 

François LEROUX

Photos :
TEAMS

                                     GRILLE DE DÉPART   

1 – Esteban Guerrieri (Honda Civic) – Honda JAS – 2’00’’893 (Q3)

2 – Nicky Catsburg (Volvo S60) – Volvo – 2’01’’307 (Q3)

3 – Robert Huff (Citroën C-Élysée) – Münnich – 2’01’’311 (Q3)

4 – Thed Bjork (Volvo S60) – Volvo – 2’01’’557 (Q3)

5 – Yvan Muller (Volvo S60) – Volvo – 2’01’’893 (Q3)

6 – Tom Chilton (Citroën C-Élysée) – Loeb – 2’01’’966 (Q2)

7 – Mehdi Bennani (Citroën C-Élysée) – Loeb – 2’02’’176 (Q2)

8 – Kris Richard (Chevrolet RML Cruze) – Campos – 2’02’’735 (Q2)

9 – John Filippi (Citroën C-Élysée) – Loeb – 2’02 »940 (Q2)

10 – Kevin Gleason (Lada Vesta) – RC – 2’03’’423 (Q2)

11 – Norbert Michelisz (Honda Civic) – Honda JAS – 2’03’’554 (Q2)

12 – Tom Coronel (Chevrolet RML Cruze) – ROAL – 2’03’’602 (Q2)

13 – Ryo Michigami (Honda Civic) – Honda JAS – 2’03’’552 (Q1)

14 – Yann Ehrlacher (Lada Vesta) – RC – 2’03’’746 (Q1)

15 – Zsolt Dávid Szabó (Honda Civic) – Zengo – 2’05’’300 (Q1)

16 – Daniel Nagy (Honda Civic) – Zengo – 2’05’’343 (Q1)

 

WTCC

About Author

gilles