‘BMW MOTORSPORT’ FÊTE 40 ANS DE PROMOTION POUR JEUNES TALENTS.

 

 

En matière de promotion de jeunes talents, chez BMW MOTORSPORT, ils s’y connaissent !

Au fil du temps, ils ont développé une véritable pépinières où se sont éclot de nombreux talents.

Et celà depuis 40 ans précisément, lorsque à l’initiative de Jochen NEERPASCH, ancien pilote et manager chez FORD MOTORSPORT à l’époque des fameuses CAPRI 2600 RS, fut fondé le BMW MOTORSPORT, destiné à permettre l’éclosion de jeunes talents grâce à leur intégration dans différentes formules de promotion gérées de façon très professionnelles.


Hans-Joachim-STUCK-©-Manfred-GIET.j

C’est lui qui créa notamment le fameux BMW JUNIOR TEAM, grâce auquel des talents bruts comme Hans-Joachim STUCK, Marc SURER, Stefan JOHANSSON, Manfred WINKELHOCK, Ronnie PETERSON ou encore Eddie CHEEVER, ont pu s’éclore.

Depuis cette époque chez BMW MOTORPSORT, on a acquis la certitude que l’avenir appartient à la relève et qu’ils n’ont cessé de recruter à bon escient.

BMW-Jens-MARQUARDT-l27actuel-Boss-de-BMW-Motorsport-©-Manfred-GIET

Jens MARQUARDT le Directeur Général de BMW MOTORSPORT, lors de la cérémonie à l’occasion de ce Jubilé, confiait :

 « Ce Jubilé est pour nous chez BMW MOTORSPORT quelque chose de tout à fait spécial grâce à l’idée géniale de Jochen NEERPASCH qui en 1977 posa la première pierre à l’édifice qui 40 ans plus tard tient toujours bien la route et qui nous permet de perpétuer l’initiative.»

Et de préciser :

« Un bref coup d’œil sur la scène internationale du sport automobile nous donne une idée du nombre de pilotes de renom qui ont transité par nos formules de promotion et ont réussi une brillante carrière, que certains poursuivent d’ailleurs toujours actuellement»

Reconnaissons que la philosophie axée sur la promotion de jeunes talents bruts a une longue tradition chez BMW MOTORSPORT  et qui s’est d’ailleurs rarement fourvoyé dans ses choix.

Le seul regret que l’on peut leur imputer est le fait que le septuple Champion du Monde de F1, bien qu’Allemand, Michaël SCHUMACHER, ne soit pas passé dans leurs rangs, ce qui aurait à coup sûr été le cas si NEERPASCH, qui après BMW était passé chez PEUGEOT et ensuite MERCEDES, avait toujours été en place chez BMW lorsque Michaël SCHUMACHER en était à ses débuts en sport-auto.

Jochen-NEERPASCH-fondateur-du-BMW-Motorsport-en-1977-©-Manfred-GIET.

C’est d’ailleurs NEERPASCH qui l’avait enrôlé chez SAUBER-MERCEDES de 1990 à 1991 et qui lui a permis de faire son entrée chez Eddie JORDAN en F1 en 1991 en remplacement de Bertrand GACHOT et d’être à base de la carrière exceptionnelle qu’à connu SCHUMI par la suite.

Lors des festivités qui se sont déroulées le 23 novembre dernier, NEERPASCH content de retrouver quelques anciennes gloires de l’époque où lui était à la manœuvre de BMW MOTORSPORT déclarait:

« Je suis vraiment très heureux d’avoir retrouvé  quelques anciens ainsi que des pilotes de la nouvelle génération. D’ailleurs les ‘juniors’ actuels m’ont impressionné par leur maturité et leur personnalité malgré leur jeune âge. On sent vraiment tout le caractère professionnel dans la préparation pour la suite de leur carrière. A l’époque lorsque j’ai fondé le JUNIOR TEAM, j’avais déjà remarqué que même des pilotes actifs en F1 manquaient de préparation physique pour les tâches qui les attendaient. Celà fait plaisir à voir quel merveilleux programme de préparation a été mis en place pour les talents actuels sur base de mes idées d’alors. »

Et il précisait :

« Je dis donc un grand bravo à BMW MOTORSPORT !»

 

Eddie CHEEVER en 1977-BMW Junior Team-© Manfred GIET.

Quant à Eddie CHEEVER, qui en 1977 faisait partie du BMW JUNIOR TEAM sur une BMW 320 Groupe 5,il se remémorait :

« C’est grâce à Jochen NEERPASCH et BMW que m’a carrière à véritablement démarré en 1977. Pour moi c’était une chance unique de pouvoir disputer des courses dans des conditions professionnelles. A l’époque, il n’y avait mondialement rien de comparable en matière de promotion pour de jeunes pilotes avec ce que faisait BMW MOTORSPORT. Je me suis avant tout déplacé pour fêter l’évènement pour remercier Mr NEERPASCH et BMW. Merci à eux.»

 

Eddie CHEEVER en essai en 1977-BMW Junior Team-© Manfred GIET.

Dans le même sens abondait d’ailleurs un autre «Junior» de l’époque, en l’occurrence l’ancien pilote Suisse Marc SURER, qui y allait également de son commentaire élogieux :

« Si je n’avais pas été repris à l’époque dans le Junior Team, c’est bien simple, ma carrière n’aurait jamais démarré. Ce qui était génial à l’époque c’est que nous les pilotes « juniors » pouvions disputer nos courses sans aucune contrainte ou consigne d’équipe, ce qui avait évidemment un mauvais côté en ce sens que régulièrement nous nous bagarrions portières contre portières à la grande joie du public mais pas toujours du carrossier dans le Team. »

Et Marc poursuivait :

« Actuellement les jeunes pilotes sont nettement mieux préparés que nous à l’époque, déjà rien que par le fait qu’ils débutent beaucoup plus tôt que nous. Et en plus la génération actuelle peut s’entrainer sur des simulateurs très performants, chose qui n’existait pas de mon temps. Il faut saluer tout le travail accompli par BMW MOTORSPORT durant ces quatre décennies et je les en remercie.»

Eddie CHEEVER en 1977-BMW Junior Team-© Manfred GIET.

 Les différentes étapes du travail de promotion effectué
par BMW MOTORSPORT 

1977: CRÉATION DU BMW JUNIOR TEAM dont les premiers pilotes furent, Marc SURER, Eddie CHEEVER, Manfred WINKELHOCK et Ronnie PETERSON, tragiquement décédés respectivement lors des ‘1000 Km de Mosport’ au Canada en 1985 et après le’ Gd. Prix d’Italie’ en 1978, et qui tous les quatre furent enrôlés en F1 !

1978-1982: Suite au débridage du règlement moteur en F2 à partir de 1973, cette formule de monoplace devenait intéressante pour maints constructeurs, dont BMW qui s’y installa également avec une équipe de « juniors » pour en devenir la référence.

1991-2001: Première Formule BMW, la JUNIOR, une série pour petites monoplaces de type unique, crée avec l’ADAC (Club Automobile Allemand) et destinée à permettre à de jeunes talents issus du Karting de se valoriser avant d’affronter des séries  plus musclées.

2002-2010: Deuxième Formule BMW, avec des monoplaces à moteurs et châssis identiques FB02 destinées à servir de tremplin vers l’antichambre de la F1 et où des pilotes comme Nico ROSBERG, Nico HÜLKENBERG, Daniel RICCIARDO ou Sebastian VETTEL, ont fourbi leurs armes pour arriver en F1.

2011-2013: Formule BMW TALENT CUP, disputée durant trois saisons, cette école de pilotage pour très jeunes talents en vue de les acclimater au pilotage de haut niveau, leur faire acquérir un bagage professionnel et les initier à mettre une monoplace au point individuellement ou par set-up programmé.

DEPUIS 2014: BMW MOTORSPORT soutient des jeunes pilotes ayant réussi des tests préalables pour les former au pilotage de GT au volant de la nouvelle BMW M4 GT4, dans leur centre de formation et de promotion prévu à cet effet. Ils y reçoivent des cours théoriques , de fitness, du roulage sur simulateurs et des cours de relation publique.

Des engagements au volant de la BMW M6 GT3 figurent également au programme. Le premier lauréat est le Finlandais Jesse KROHN qui sera intégré dans le programme GT de BMW en 2018.

Pour BMW MOTORSPORT
ces quatre décennies représentent un sacré bail et qui ne cesse de porter ses fruits…

 

Manfred GIET

Photos:
Publiracing Agency

 

L’inoubliable M1 de la série PROCAR -© Manfred GIET.

 

Evenements Glorieux Anciens

About Author

gilles