KENNY ACHESON ENTRE DANS LE CLUB DES SOIXANTENAIRES.

 

Kenny-ACHESON-©-Manfred-GIET

 

 

Né à Cookstown le 27 novembre 1957, Kenneth ACHESON, dit Kenny, fête son 60ème Anniversaire.

Cet Irlandais du Nord semblait promis à un bel avenir en sport automobile lorsqu’il débuta à l’âge de 21 ans par la Formule Ford en championnat britannique.

Son père,propriétaire d’une briqueterie dans la province nord-irlandaise de l’Ulster et pilote amateur sur circuits fermés à ses moments de loisirs lui a mis le pied à l’étrier dès son adolescence.

Le virus transmis,le fiston âgé de 21 ans,majeur et vacciné ,tenta sa chance en Formule Ford en participant avec succès au très réputé et disputé Championnat Britannique de la spécialité, à l’époque le passage obligé pour tout pilote désireux de faire carrière.

Sur une Formule Ford ROYALE RP 24 il comptabilisa 29 victoires et 3 titres.

 

Kenny ACHESON-Lola T 850-Hart-F-2 1981-© Manfred GIET.

 

En 1979, il passe ensuite à la Formule-3 anglaise, de quelques crans encore plus exigeante et où après une sixième place finale au Championnat pour sa première année, il échoue l’année suivante d’un fifrelin derrière le futur Champion, le Suédois Stefan JOHANSSON, malgré cinq succès à son actif.

 

Kenny-ACHESON-en-1983©-Manfred-GIET

Sa superbe saison et son titre de vice-champion en poche ne passèrent pas inaperçu chez le Roi du Transport  routier en Grande-Bretagne, Ted TOLEMAN, propriétaire d’une écurie à son nom en F2 et qui découvrit même la F1 de 1981 à 1985, avec un certain …Ayrton SENNA, comme pilote vedette en 1984, avant de céder son Team à son sponsor principal BENETTON, à partir de la saison 1986.

 

Kenny ACHESON-Ralt-RH6-82-Honda 1982-© Manfred GIET.

Au volant de la  TOLEMAN-RALT F2, où il retrouvait  le suédois Stefan JOHANSSON, cela se passa moins bien, surtout lors du GP de Pau, où après avoir été accroché par Michele ALBORETO, il se retrouva dans les arbres,les deux jambes brisées mais heureux d’avoir survécu à ce crash qui le handicapa un certain temps.

 

Kenny ACHESON avec la RAM F1 en 1985© Manfred GIET

En 1983, ACHESON fut sollicité par le Team de F1 RAM-MARCH pour piloter une des deux MARCH 01 engagée au GP d’Angleterre à Silverstone. Une opportunité pour fêter ses débuts dans la catégorie reine,qui plus est devant son public.

Cette première s’avéra cependant désastreuse puisque l’écurie provenait de la liquidation du Team MARCH, fondé entre autre par Max MOSLEY et racheté par Mike RALPH et John Mc DONALD.

Les RAM-MARCH 01, aux volants desquelles se relayèrent Elizeo SALAZAR-Jean Louis  SCHLESSER et Jacques VILLENEUVE (frère de Gilles et oncle de Jacques, le futur Champion du monde) ainsi que Kenny ACHESON sombrèrent dans l’anonymat le plus total puisque qu’en 14 participations elles ne parvinrent à se qualifier que trois fois, dont une fois pour l’Irlandais en sept participations.

Aidé par Eddie JORDAN ,Irlandais comme lui, en 1984, pour participer à des épreuves de F2, F-3000 et de voitures de sport au Japon, remportant au passage le titre au Championnat du Japon pour Voitures de Sport avant de retrouver un an plus tard, un volant en F1 pour trois piges, à nouveau chez RAM aux côtés du Français Philippe Alliot et en remplacement de l’Allemand Manfred WINKELHOCK qui s’était tué en août, lors des 1000 Km de Mosport au Canada.

Après une non-qualif et deux qualifications et autant d’abandons, il retrouva l’envers du décor dans cette écurie moribonde,ce qui le poussa à tourner la page F1.

Il fit également une brève incursion en CART américain où il connut une non-qualification pour l’Indy 500 sur une Lola T800 Cosworth et deux crashs à Meadowlands et à Laguna Seca ce qui rendit l’envie de revenir en Europe.

 

Kenny-ACHESON-24-Heures-le-Mans-1989-Sauber-C9-2ème-©-Manfred-GIET.

Il se dirigea alors vers les sports-protos et le Championnat du Monde d’Endurance (WSC) où entre 1985 et 1995, il pilota régulièrement des PORSCHE 962C, SAUBER-MERCEDES C9, NISSAN R90 CK, JAGUAR XJR 12, TOYOTA TS 010 ou SARD TOYOTA MC 8R, avec huit participations aux 24 HEURES DU MANS, qu’il termina deux fois deuxième en 1989 et 1992 et une fois troisième en 1991.

Kenny remporta également avec Mauro BALDI, les 1000 KM de Brands-Hatch et de SPA en 1989 sur une SAUBER-MERCEDES C9.

 

Kenny ACHESON-24 Heures du Mans 1991-Jaguar XJR 12- où il termine 3ème avec Fabi et Wolleck-© Manfred GIET

 

Après sa dernière saison en 1995, il se retira complètement du sport automobile pour se consacrer depuis à l’entreprise familiale ACHESON & ACHESON,qui commercialise des produits cosmétiques et qu’il dirige avec son épouse Fiona.

 

Happy Birthday Kenny!

 

Manfred GIET

Photos :
Publiracing Agency

_Podium aux ’24 Heures du Mans’ 1991-kenny Acheson avec Fabi et Wolleck tout à droite sur la photo-© Manfred GIET.

Glorieux Anciens

About Author

gilles