APRÈS LA FIN DE SAISON À YAS MARINA SEBASTIAN VETTEL : « C’EST DUR DE PERDRE »

 

 

 

 

 

Sebastian Vettel, leader lors de la première partie du Championnat du Monde de F1 2018, s’est exprimé ce dimanche au micro de Laurent Dupin. Il revient sur sa Saison et répond aux questions des consultants F1 de CANAL+ :

Alain Prost, Jacques Villeneuve, Franck Montagny et Jean Alesi.

 

F1-2017-GP-de-MALAISIE-À-SEPANG-SEBASTIAN-VETTEL

 

Finalement cette saison ressemble à une défaite car vous n’avez pas été Champion. Comment la voyez-vous ?

« Nous avions l’opportunité de gagner et nous ne l’avons pas saisie. À cause de ce qui s’est passé, surtout lors de la seconde partie de la saison. Globalement, je retiens ce qu’il y a de positif. Par rapport à l’an dernier, l’équipe a bien avancé, même si c’est dur de perdre. Ca ressemble à une défaite et ça l’est. Il faut voir les bonnes choses, Ferrari a été très solide. La Scuderia est l’écurie qui s’est développée le plus par rapport à l’an dernier. On a maintenu notre niveau toute l’année, on a amélioré la voiture. Beaucoup de choses sont allées dans le bon sens. Pour le reste, il faut continuer à travailler. »

 

F1 2017 MELBOURNE Arrivèe de la FERRARI du vainqueur SEBASTIAN VETTEL

 

Question d’Alain Prost :

Désormais, nous sommes trois à être quadruples Champions du monde. Préférais-tu avant quand nous n’étions que deux ?

« Oui c’était mieux ! Et cette année je voulais faire en sorte qu’Alain soit le seul quadruple champion du monde! Cela aurait été le cas si j’étais devenu l’égal de Fangio avec 5 titres! Désolé Alain… Si tu préfères revenir à deux quadruples Champions du monde, j’espère te faire ce cadeau l’an prochain !

 

F1-2017-MELBOURNE-SEB-VETTEL-le-grand-vainqueur-au-volant-de-sa-FERRARI

 

Lors des quatre dernières saisons vous avez remporté huit Grands Prix, quand Hamilton en remportait lui quarante. Êtes-vous déçu en tant que compétiteur ?

« C’est ainsi, les dernières années ont été trop faciles pour lui. Cette année un peu moins, mais avant, Mercedes a largement dominé. Les saisons précédentes étaient trop prévisibles. On verra à l’avenir. »

 

F1-2017-MONACO-La-FERRARI-de-VETTEL.

Question de Franck Montagny :

En tant que pilote, quel est ton point fort ? Et quel est ton point faible ? Là où il faut t’améliorer ?

« Je n’aime pas les points forts et les points faibles. Si je parle de mes points forts on a l’impression que je me vante. Donc je laisse Franck juger de mes qualités. Pour les points faibles, parfois je suis peut-être un peu trop têtu et passionné. Est-ce que c’était le cas à Bakou ? En tout cas ce que j’ai fait à Bakou (heurter Hamilton) était clairement inutile. Au-delà de ça, j’ai perdu des points ce jour-là. »

 

F1-2017-HONGRIE-VICTOIRE-de-la-FERRARI-de-VETTEL-

Question de Jean Alesi :

Tu ne peux pas savoir à quel point je te soutiens pour le Championnat. Je crois en toi pour l’an prochain ! Où faut-il des améliorations ? L’Équipe ? La voiture ? Toi ?

« Il faut améliorer la fiabilité, être plus constants. On a subi un problème de bougie au Japon, mais les soucis étaient plus graves. On a besoin d’analyser en profondeur les problèmes de cette année. Il y aussi d’autres choses qui nous sont arrivées. Cela n’a pas causé d’incident mais nous étions peut être proches du drame. Côté performance, nous avions une voiture très forte cette année. On a amélioré le moteur mais ce n’est pas encore le plus puissant. Ce sont les points clés à améliorer pour l’an prochain. »

 

F1-2017-BELGIQUE-VETTEL- Un homme heureux.

Question de Jacques Villeneuve :

Maintenant que tu parles italien parfaitement, quand répondras-tu dans cette langue ?

« Oui je parle bien italien ! Pas comme toi, mais j’y arrive ! J’ai plus de vocabulaire en Français parce que je l’ai appris à l’école. Ça fait longtemps et c’est pour ça que mon Français est un peu rouillé. Ça m’aide pour apprendre l’italien. »

 

Photos :
PIRELLI – FERRARI et CANAL

F1 2017 – SAO PAULO – La FERRARI de VETTEL file vers sa cinquième victoire en 2017

F1 Personnalités

About Author

gilles