F2 : ROWLAND ET FUOCO DÉCLASSÉS, MARKELOV DÉCLARÉ VAINQUEUR À YAS MARINA.

 

 

 

 

Le titre est attribué depuis longtemps, en F2 au Monégasque Charles Leclerc.Pour l’honneur, le Britannique Oliver Rowland de l’équipe Française DAMS, avait initialement remporté la course longue de la finale de Yas Marina ce samedi,
devant le Russe Artem Markelov de l’écurie RUSSIAN TIME.

 

Rowland étant finalement disqualifié après les vérifications techniques par les commissaires. Et Markelov arrivé second, déclaré vainqueur!

Explications :

La monoplace de l’équipe Sarthoise était équipée d’une planche de fond plat, trop fine par rapport à ce qu’exige la réglementation technique de la discipline.

Autre pénalisé, Antonio Fuoco du Prema, lui, pour une pression de pneus avant en dessous des pressions minimales requises!

Du coup, l’Italien se voit, lui aussi pénalisé et perd sa troisième place sur le podium.

Les deux pilotes s’élanceront donc ce dimanche pour la course sprint depuis le fond de la grille.

Ces disqualifications offrent la victoire à Artem Markelov qui précède le Monégasque Charles Leclerc, le pilote du Prema Racing et le transalpin Luca Ghiotto autre pilote du Russian Time

Auparavant Artem Markelov, avait lui, décroché la dernière pole de l’année. La dernière également pour l’équipe, qui va disparaitre à l’issue de la saison. Le débutant Lando Norris qui roule avec la structure Espagnole Campos, ne pointant lui que loin sur la grille, au quinzième rang!

LE FILM DE LA COURSE

Pas de souci pour le pilote Russe parti en pole, qui contrôle Nyck de Vries du Racing Engineering et Oliver Rowland de chez DAMS, au départ. Le Néerlandais, en pneus tendres, fait le forcing. Markelov et Rowland sont parmi les premiers à s’arrêter.

De Vries hérite de la tête, devant Charles Leclerc du Prema et Sergio Sette Camara du MP Motorsport. Derrière, Rowland dépasse Markelov, prenant virtuellement la tête de la course.

Tandis que d’autres pilotes rentrent aux stands, de Vries commet une erreur et Leclerc -qui ne s’est pas arrêté- vire en tête. Le Monégasque finit par passer aux stands, ressortant troisiéme.

Rowland mène devant Markelov, mais Leclerc revient à grandes enjambées. Hélas pour le Champion 2017, il est trahi par ses pneumatiques. Antonio Fuoco du Prema, qui les a mieux géré, s’offre le luxe de doubler son équipier avant le damier!

Victoire de Rowland devant Markelov et Fuoco. Norris ayant du abandonner.

Mais on connait la suite… bien après l’arrivée et à l’issue de la cérémonie du podium

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :
F2

 

Oliver ROWLAND, un pilote HEUREUX,  avant sa disqualification – Copyright : F2

 

F2 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE