MOTOGP EN PRÉ-ESSAIS À VALENCE : 2018 SERA ENCORE UNE ANNÉE SAVOUREUSE, ZARCO EST JUSTE ‘PHÉNOMÉNAL !

MARQUEZ ET PEDROSA GAGNENT LE DEUXIÈME TOUR

On a donc roulé une deuxième journée, sans pluie mais plus fraîche que la veille, sur le Circuit de Valence avec des motos qui ne seront pas les modèles 2018, que l’on ne verra qu’à Sepang en février.

Cela dit, le degré de bizarre varie selon les Constructeurs.

LORENZO ET SA VOILURE TRIPLAN…

Ducati par exemple, proposait en tout et pour tout à ses pilotes une nouvelle fourche, des pneus arrière que Michelin assure être plus résistants à l’usure et plus performants en grip, et une modif. moteur qui est déjà leur point fort.

Dans ces conditions, le quatrième temps de Lorenzo est assez prometteur, cette photo où l’on voit son carénage haut façon triplan (Le Baron rouge !) le montre en action, il est cinq  dixièmes derrière Marquez, Marquez qui lui, roulait sur une vraie nouveauté.

Donc Lorenzo a les crocs et la nouvelle moto devant par définition être meilleure que la précédente, le garçon pourra peut-être utiliser tout son talent.

Marquez et Pedrosa font les meilleurs temps de cette journée ce qui est logique, Honda est le constructeur qui a apporté le matériel le plus neuf, nouveau moteur, nouveau châssis (bras oscillant en carbone)  nouvel échappement.

Et quand Marquez fait un chrono il ne fait pas semblant, il colle quatre dixièmes à son coéquipier Pedrosa.

ZARCO DEVANT TOUS LES CONSTRUCTEURS,
SAUF HONDA.

L’intéressant est derrière, Zarco est à 3 millièmes de Pedrosa, autrement dit avec une moto satellite, la M1 2017 sur laquelle Rossi et Viñales n’arrêtent pas de lâcher des rafales depuis des mois, Johann est derrière Marquez, à égalité avec Pedro et devant le reste du monde…

Il est le meilleur pilote Yamaha depuis plusieurs GP, ce qui explique ce que disait Hervé Poncharal hier, le Boss de Tech3, que Zarco a déjà des offres Full Factory pour 2019.

Comme tous les contrats se terminent fin 2018, cela ouvre des perspectives, on sait déjà que KTM avec son richissime sponsor Red Bull s’intéresse à celui qui est clairement la révélation 2017 du MotoGP…

Les autres Yamaha sont plus loin, avec des montages différents mêlant cadres (2016 à 2018) et moteurs (2018) parce que clairement, contrairement à Zarco qui dit que la 2017est plutôt marrante à piloter Rossi et Vinales, leurs ingés pataugent dans la semoule.

ROSSI ET VIÑALES TOUJOURS EN QUÊTE DU GRAAL

Rossi a donc proposé de repasser part le cadre 2016 pour améliorer la tenue de route sur le mouillé et surtout diminuer l’usure des pneus arrière sur sol sec.

Autrement dit, si tout cela est à confirmer lors des tests privés Yamaha à Sepang fin novembre, Zarco va et Tech 3 vont passer un hiver serein et ils seront bien les seuls !

Le meilleur satellite Honda est Crutchlow (mais qui a roulé sur la même moto que les pilotes Factory), sixième temps à six dixièmes de Marquez, mais on le verra, à part le trou entre Marquez et Pedrosa, les écarts sont infinitésimaux.

JACK MILLER

Le meilleur pilote satellite Ducati est Miller, huitième à huit dixièmes, devant tous les autres pilotes Ducati sauf Lorenzo.

Voilà, le pronostic, vu les écarts et vu que personne n’a roulé sur un modèle 2018 (Honda en est proche cela dit) est que 2018 sera encore génial pour les fans, exaspérant pour les pilotes et les teams.

Résultats Pré-Essais Valence 2017/2018

http://www.motogp.com/fr/TestResults/MotoGP+Valencia+Test+2018

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :
MotoGP

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis