EN WEC, ALPINE VA À BAHREÏN, POUR TENTER DE CONSERVER SON TITRE MONDIAL EN LMP2.

La victoire sinon rien pour Signatech Alpine Matmut
à Bahreïn !

24-HEURES-du-MANS-2017-ALPINE-A-470-N°36-de-l’Équipe-SIGNATECH-Photo-Thierry-COULIBALY

 

La neuvième étape du Championnat du Monde d’Endurance WEC se disputera ce samedi sur le Circuit de Sakhir, dans l’Île de Bahreïn.

Sur l’une ou l’autre marche du podium lors des cinq dernières courses, l’Équipage Signatech Alpine Matmut de l’A470 N°36, reste toujours en lice pour tenter de conserver le titre mondial de la catégorie des LMP2 décroché l’an dernier .

Le trio Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão ne visera donc rien d’autre que la victoire pour cette manche finale de la saison 2017 !

Entamé en avril à Silverstone, le Championnat du Monde d’Endurance WEC trouvera son dénouement ce samedi, sur le Circuit de Sakhir. Cette neuvième manche au pays des mille et une nuits clôturera une saison longue de 72 heures de course !

 

Endurance-auto-ALPINE va devoir livrer une dernière et ultime bataille pour conserver son titre mondial -Photo-Gerardo-ISOARD

 

La plupart des titres ayant été décernés il y a deux semaines à Shanghaï, en Chine, l’intérêt désormais de cette ultime manche du calendrier WEC 2017, se reportera sur la catégorie LMP2, qui n’a pas encore trouvé, elle, ses Champions.

Au classement général provisoire, c’est actuellement avant Bahreïn, la Vaillante-Rebellion N°31 qui mène, totalsant 161 points contre 157 pour l’une des Oreca du Jackie Chan DC Racing, la N°38 et 138 pour la Signatech Alpine Matmut  N°36.

Seuls ces trois équipages peuvent encore prétendre à la couronne décrochée par Alpine en 2016.

Les 23 points de retard que comptent les Bleus n’imposent pas de savants calculs…

 

AUSTIN-AU-TEXAS-2017-Pole-pour-l’Équipage-ALPINE-en-LMP2

 

Avant toute chose, Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão, doivent absolument s’imposer au volant de l’Alpine A470.

Dans le même temps, il ne faut pas que la Rebellion Vaillante N°31 et l’Oreca N°38, marquent respectivement plus de deux et six points.

Autrement dit, la situation n’est donc pas franchement en faveur de Signatech Alpine Matmut, mais l’histoire récente a prouvé que rien n’est jamais joué avant l’arrivée et le damier abaissé !

Et c’est d’ailleurs ce qui rend ce sport aussi passionnant…

Les troupes de Philippe Sinault donneront leur maximum pour imprimer le rythme et pousser les autres équipages dans leurs derniers retranchements.

Les concurrents du WEC prendront la piste dès ce jeudi, avec deux séances d’essais libres dont une en nocturne.

Les qualifications se dérouleront vendredi une fois la nuit tombée, après une troisième séance d’entraînements.

Le départ de ces ‘6 Heures de Bahreïn’ étant donné lui samedi à 16 h 00 heure locale (GMT+3), soit 14 h 00, heure française.

Rapidement le soleil déclinera pour plonger le circuit dans la magie de la nuit.

 

24-HEURES du MANS-Bernard-OLLIVIER-et- Philippe-SINAULT-

 

Interrogé Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine, explique :

« Pour cette dernière course de la saison, l’objectif est simple : Il faut gagner ! C’est non seulement indispensable pour avoir une chance de conserver notre titre, mais aussi très important pour terminer 2017 sur une note positive. Cette saison, nous avons vu que le niveau de la compétition s’est élevé de plusieurs crans avec l’arrivée de nouvelles voitures, de nouvelles équipes et de nombreux pilotes de renom, certains issus de la F1. Nous avons tenu notre rang en associant performance et régularité, mais nous nous présentons à Bahreïn dans le rôle de challengers. Pour ces six dernières heures de course, nous allons demander à nos trois pilotes, aux mécaniciens et aux ingénieurs de tout donner pour finir cette saison avec panache. »

Pour ce qui le concerne, Philippe Sinault, le Team principal de Signatech Alpine, précise et indique :

« Au soir des ’24 Heures du Mans’, j’avais fixé l’objectif de rester dans la course au titre jusqu’au dénouement de la saison. J’étais convaincu que nous pouvions y parvenir et nous arrivons à Bahreïn en conservant nos chances, même si elles sont fines. Pour remporter le titre, nous devrons gagner tout en comptant sur un double revers de nos adversaires. Toutes les cartes ne sont donc pas entre nos mains, mais nous devrons donner notre maximum pour n’avoir aucun regret quand le drapeau à damiers s’abaissera. L’équipe et les pilotes sont extrêmement motivés pour cela. Nous connaissons bien les difficultés du Circuit de Sakhir. Le sable du désert environnant rend la piste très glissante en début de week-end et nous devons également être particulièrement attentifs à la filtration de l’air du moteur. En plus du revêtement et de la chaleur, ce même sable en fait également un tracé très exigeant pour les pneumatiques. »

 

Gilles GAIGNAULT


Photos :
Gerardo ISOARD-TEAM

Endurance-Auto-ALPINE-Photo-Gerardo-ISOARD.

PROGRAMME DES ‘6 HEURES DE BAHREÏN’ (GMT+3)

JEUDI 16 NOVEMBRE

15 h 00 : essais libres 1 (90’)

19 h 30 : essais libres 2 (90’)

VENDREDI 17 NOVEMBRE

11 h 20 : essais libres 3 (60’)

17 h 30 : qualifications LMP1/LMP2 (20’)

SAMEDI 18 NOVEMBRE

16 h 00 : ‘6 Heures de Bahreïn’

 

 

FIA WEC

About Author

gilles