‘10.000 TOURS DU CASTELLET’ : DES AFFRONTEMENTS TOUJOURS HISTORIQUES AU ‘PAUL RICARD’.

 

 

L’Été indien s’est poursuivi ce week-end en Provence pour la 8ème édition des ‘Dix Mille Tours du Castellet’ by Peter Auto sur le Circuit Varois du ‘Paul Ricard’. Le tracé de 5,8km a été utilisé par l’ensemble des compétiteurs des dix courses et leurs 240 sublimes autos de compétition des années 1960-90, avec et sans la chicane nord dans les 1.800 m de la grande ligne droite du Mistral.

À ce propos, le dimanche, le vent avait même choisi de chasser les nuages, tandis que les ultimes affrontements des Italiennes aux F2, en passant par les voitures de Tourisme, les GT et les Prototypes – dont les « Group C » des ’24 Heures du Mans’ – ont encore enchanté le public venu en famille rêver éveillé devant les bolides et les 400 voitures exposées par des Clubs tout aussi passionnés.

Fidèle parmi les fidèles du Circuit ‘Paul Ricard’, afin de terminer en beauté leur saison 2017, Patrick Peter et l’équipe Peter Auto, ont à nouveau proposé au public Provençal, un week-end de rêve.

Ce fut une Huitiéme édition des Dix Mille Tours du Castellet, où des centaines d’œuvres d’art vivantes, que sont les voitures historiques de compétition, ont disputée dix courses sur le Circuit Paul Ricard de 5,8km, celui-là même qui accueillera dans huit mois exactement (course le dimanche 24 juin 2018) la renaissance du défunt Grand Prix de France F1.

 

Emanuele Pirro et Derek Bell, les ’24 Heures du Mans’ puissance dix

Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

 

Du côté des pilotes, outre l’Italien Emanuele Pirro, ex-pilote F1 et notamment quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, un autre ex F1 boy, lui aussi cinq fois lauréat dans la Sarthe, étaient au rendez-vous, le Britannique Derek Bell MBE, au volant d’un Prototype Alfa Romeo T33 de 1974.

Un inséparable duo était aussi de la fête, celui composé de Richard Mille – qui vient de lancer un énième bijou avec la RM70-01 Alain Prost produite à 30 exemplaires – et de Carlos Tavarès, Président du Groupe PSA, unis par plusieurs passions dont celle du pilotage de la Lola T70 Mark IIIB de 1969 propriété du célébrissime horloger de luxe.

 

Première pour Camille Guikas, sous le regard de Stéphane Ortelli


Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

 

Si la jeune Camille Guikas disputait sa première compétition au volant d’une BMW, sous le regard avisé d’un manager de premier renom en la personne de Stéphane Ortelli qui connut également le goût de la victoire aux 24H ; la Miss France 2011, Laury Thilleman était présente en tant que spectatrice, tout comme l’un des pilotes officiels Ford GT en championnat du monde d’endurance WEC, Olivier Pla.

 

Les Sixties Endurance ont toujours une sacrée pêche !


Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

 

Dans toutes les catégories, les bagarres furent acharnées, et pendant les deux heures de course des Sixties Endurance qui ont toujours une sacrée pêche – une mini-endurance disputée samedi en semi-nocturne – l’enthousiasme débordant des équipages de Shelby Cobra, Jaguar Type E, Chevrolet Corvette, Lotus Elan et autres Porsche 911 des années 60 – certains pilotes firent même la course en solo – mit les mécaniques à rude épreuve et même certains éléments de carrosseries, lors de « mano a mano » poussés à l’extrême…

La casse d’un moteur de Cobra nécessita même l’intervention de la Safety Car pendant que les Commissaires de piste remirent en état une portion du revêtement d’asphalte transformé en « patinoire » par l’huile déversée.

Alors que 82 voitures étaient sur la grille de départ, 64 seulement furent classées.

 


Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

Dimanche 26 novembre : journée Téléthon au Circuit Paul Ricard

 

Prochain et dernier rendez-vous public annuel au Circuit ‘Paul Ricard’ – avant les travaux programmés au cours des mois de décembre et janvier, en vue de la renaissance du Grand Prix de France F1- le dimanche 26 novembre avec la journée dédiée au Téléthon : de 10h à 17h, accès gratuit à l’enceinte générale; baptêmes de piste en Ferrari, en Porsche et en Audi R8 notamment; activités pour petits et grands; accès à la piste à pied, à vélo, en rollers et à trottinette…

Goûter, tombola et animations.

Toutes les recettes seront entièrement reversées à l’AFM Téléthon.

 

Charles Bernard ADREANI

Photos :
Morgan MATHURIN

 


Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

Tous les podiums des Huitièmes Dix Mille Tours du Castellet

 

Groupe C, Course 1 : 1. Kriton Lendoudis et Rui Aguas (Mercedes Benz C11, 1989), 22 tours en 45’50’’263/1000e à 166,8km/h, et meilleur tour en 1’52’’955 à 184,6km/h. 2. Michel Lecourt et Raymond Narac (Porsche 962 C, 1990), à 28’’ ; Ivan Vercoutere et Ralf Kelleners (Porsche 962 C, 1990), à 47’’.

 

Group C Racing, Course 2 : 1. Kriton Lendoudis (Mercedes Benz C11, 1989), 22 tours en 45’38 »549, à 167,5km/h; 2. Michel Lecourt et Raymond Narac (Porsche 962 C, 1990), à 5 »485; 3. Ivan Vercoutere et Ralf Kelleners (Porsche 962 C, 1970), à 21 »764. Meilleur tour en course, Roald Goethe (Mercedes Benz C11, 1990) en 1’53 »266 à 184,1km/h.

 

Sixtie’s Endurance : 1. Christian Dumolin et Christophe Van Riet (Shelby Cobra 289, 1965), 42 tours en 2h02’03’’851, à 120,6km/h, et meilleur tour en course en 2’31’’292 à 139,00km/h ; 2. Alain Ruede (Shelby Cobra 427 Compressor, 1965), à 43’’674 ; 3. Philippe Oettli (Shelby Cobra 289, 1963), à 1’05’’634.

 

Trofeo Nastro Rosso, Course 1 : 1. V. Gaye (Ferrari 275 GTB/C, 1966), 14 tours à 133,8km/h ; 2. Peter Muelder (Bizzarini 5300 GT, 1965), à 1’14’’ ; 3. Clive Joy et Jean-Pierre Malcher (Ferrari 250 LM, 1964), à 1’34’’. Meilleur tour en course, Carlos Monteverde (Ferrari 250 LM, 1964) en 2’36’’452 à 134,4km/h.

 

Trofeo Nastro Rosso, Course 2 : 1. V. Gaye (Ferrari 275 GTB/C, 1966), 13 tours à 130,1km/h, et meilleur tour en course en 2’39’’043 à 132,2km/h ; 2. Peter Muelder (Bizzarini 5300 GT, 1965), à 13’’6 ; 3. Jan Guzen (Ferrari 275 GTB4, 1966), à 35’’522.

 

Classic Endurance Racing 2 : 1. Marc Devis (TOJ SC 303, 1978), 28 tours en 1h00’00’’662 ; 2. Dominique Guénat (Lola T286 DFV, 1976), à 5’’359 ; 3. Sandy Watson et Martin O’Connell (Chevron B76, 1974), à 6’’763. Meilleur tour en course, Roald Goethe (Mirage GR7, 1973), en 1’59’’514 à 174,4km/h.

 

Classic Endurance Racing 1 : 1. Mark Percy (Lola T212 FVC, , 1970), 25 tours en 1h00’11 »679, à 145,6km/h; 2. Claude Nahum et Bernard Thuner(Lola T70 Mark II, 1968), à 2 »881; 3. Philipp Bruehwilet (Chevron B19 FVC, 1971), à 7 »651, et meilleur tour en course en 2’16 »583 à 154,00km/h.

 

Heritage Touring Cup : 1. Christian Traber (BMW 3.0 CSL, 1973), 24 tours en 1h01’58’’929 à 135,7km/h ; 2. David Tomlin (Ford Escort RS Zakspeed, 1975), à 21’’3 ; 3. Stephan Dance (Ford Capri 2600 RS, 1972), à 23’’. Meilleur tour en course, Gérard Lopez (Ford Capri 3100 RS, 1974) en 2’26’’645 à 143,4km/h.

 

Euro F2 Classic, Course 1 : 1. Martin Stretton (March 742, 1974), 10 tours en 21’49’’602 à 160,6km/h, et meilleur tour en course en 2’08’’196 à 164,1km/h.

 

Euro F2, Course 2 : 1. Mathew Watts (March 772, 1977), 9 tours en 20’22 »332, à 154,9km/h, et meilleur tour en course en 2’12 »456; 2. Philippe Scemama (March 752, 1975), à 1 »283; 3. Devis O’Connell (March 782, 1978), à 1 »828.

 

 


Dix Mille Tours – Morgan MATHURIN

Auto Historique Sport

About Author

gilles