F4 ITALIA À MONZA : ARMSTRONG CHAMPION.

 

 

Marcus Armstrong (Prema) dominait la F4 Italia.
Néanmoins, il n’arrivait pas à faire le break. Il décroche un titre mérité.
Le Néo-zélandais de la Ferrari Driver Academy s’affirme comme l’une des révélations 2017 de la monoplace…

Job van Uitert (Jenzer) a profité des faux-pas de Marcus Armstrong (Prema) pour rester à portée de tir. Néanmoins, à Monza, le Néo-zélandais est remonté comme un coucou et il décroche la pole.

COURSE 1

Au feu vert, Artem Petrov (DR Formula) dépose van Uitert et Lorenzo Colombo (Bhaitech), passant 2e. Armstrong est sur une autre planète. Hélas pour lui, Giorgio Carrara (Jenzer) et Federico Malvestiti (Jenzer) s’accroche et le safety-car intervient.
Van Uitert profite du regroupement et il dépasse Colombo à la reprise. Petrov, lui, met Armstrong sous pression. Le « Kiwi » préfère le laisser filer et il a alors son rival direct dans les rétros. Il le contient jusqu’au bout.

Petrov remporte la course 1, devant Armstrong et van Uitert. En finissant devant le Néerlandais, Armstrong scelle le titre.

COURSE 2

La piste est détrempée et les animateurs sont loin. Armstrong part en queue de peloton, tandis que van Uitert s’élance des stands après avoir remplacé son extincteur.

Petrov surprend Colombo au départ. Van Uitert remonte le peloton, tandis que Colombo part à la faute. Promu 2e, Leonardo Lorandi (Bhaitech), ne peut résister au retour du Néerlandais. Armstrong double également les concurrents. Néanmoins, il bute sur Lorandi, ancien équipier de Giuliano Alesi en karting.

Ainsi, Petrov, Van Uitert et Lorandi montent sur le podium.

COURSE 3

Colombo le poleman s’envole au départ. Sebastian Fernandez (Bhaitech), se fait déposer par Petrov, van Uitert et Armstrong. Le Russe revient sur Colombo et le double. Van Uitert et Armstrong le passent également. Les trois pilotes de tête se passent et se repassent. Petrov tente une attaque sur Armstrong, qui lui ferme la porte et le Russe perd son aileron. Déséquilibré, il quitte la piste et se paye van Uitert à son retour sur le bitume. Armstrong poursuit seul, en tête, mais il est pénalisé a posteriori.

Colombo, Ian Rodriguez (DRZ Benelli) et Kush Maini (Jenzer) composent le dernier tiercé de l’année.

Après avoir failli remporter la F4 ADAC, Armstrong s’impose en F4 Italia, avec 283 points. Avant 2017, Armstrong n’avait effectué que des piges, ici et là. Son première saison complète est donc consacrée par un premier titre. Nul doute qu’on entendra de nouveau parler de lui…
2e à 247 points, van Uitert sauve les meubles. 3e à 223 points, Colombo est l’autre révélation de la F4 Italia 2017. Il débutera la semaine prochaine en EuroFormula Open.
Notons enfin la belle fin de saison de Petrov, 5e à 192 points et qui a frôlé le triplé à Monza.
Par contre, on attendait davantage de Maini, 9e à 114 points et très fringant en début de saison. Déception aussi pour l’autre pilote Ferrari Driver Academy, Enzo Fittipaldi (Prema), 11e à 89 points.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :
THEODORE RACING

Le champion 2018. Copyright : THEODORE RACING

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE