HAMILTON IMPÉRIAL, SIGNE SA 72éme POLE EN F1, À AUSTIN AU TEXAS !

 

 

 

IMPÉRIAL !

Il file vers une quatrième couronne mondiale…

 

F1-217-AUSTIN-La MERCEDES de LEWIS HAMILTON

 

LE PILOTE MERCEDES LEWIS HAMILTON SIGNE LA POLE,  ABAISSE UNE NOUVELLE FOIS LE RECORD DU TOUR, ET SE MONTRE LE PLUS RAPIDE DES EL2, LE TOUT AVEC LES ULTRA-TENDRES

MERCEDES ET FERRARI CONSERVENT UN TRAIN D’ULTRA-TENDRES EN ÉTANT LES SEULES À PASSER LE CAP DE LA Q1 AVEC LES SUPER-TENDRES

DEUX PIT-STOPS DEVRAIENT ÊTRE PRIVILÉGIÉS EN COURSE, BIEN QU’UN ARRÊT AUX STANDS DOIVE SE RÉVÉLER PLUS PERFORMANT  EN CAS DE DÉGRADATION CONTENUE

 

Déja souverain lors des sessions des essais libres, où il avait amélioré le record de la piste, Lewis Hamilton a récidivé et survolé les qualifications du Gd. Prix des États-Unis qui se déroule sur le circuit du COTA à Austin au Texas, s’offrant la 72ème pole de sa brillant carrière, la 11ème cette saison !

Avec à nouveau un chrono époustouflant de 1’33″108, il s’élancera donc en tête, avec à ses cotés son seul et unique rival pour la conquête de son 4éme titre mondial, l’Allemand de Ferrari, Sebastian Vettel, auteur du second meilleur temps en 1’33″347,  à 239 millièmes, et avec lequel il partagera la première ligne.

Le pilote Mercedes se dirige peut-être dès ce dimanche vers son quatrième titre mondial, s’il venait à l’emporter, victoire qui serait la neuvième cette année, vu son énorme avance au Championnat (59 points – 306 contre 247) et que Vettel termine loin, au-delà de la cinquième place.

Et ce alors qu’i restera encore trois GP à disputer : Mexique-Brésil et Abou Dhabi.

 

F1-2017-AUSTIN-LEWIS-HAMILTON: 72ème pole à AUSTIN !

 

Lewis Hamilton qui expliquait: « L’équipe a fait de l’excellent boulot. La piste n’était pas facile avec tout ce vent, notamment dans les virages rapides. Cela peut changer à chaque tour, il faut donc bien évaluer où attaquer. Mais ce circuit est fantastique, je l’adore! La course sera compliquée parce que la gestion des pneus, avec cette chaleur annoncée, risque d’être surement difficile. Mais je m’y suis bien préparé. Sebastian a fait le job pour pointer en première ligne. Et il y a peu de chances qu’il comette une erreur en course. Je vais essayer de marquer le plus de points possible.»

 

F1 2017 AUSTIN-  SEBASTIAN VETTEL, Scuderia FERRARI

 

Quant à Sebastian Vettel, lui il confiait : « Je suis satisfait de notre performance, mais je manquais tout de même un peu de rythme, surtout dans la partie entre les deux secteurs. Le vent n’était pas facile à gérer, mais j’ai bien réussi mon dernier run. J’ai répondu présent quand il le fallait. En qualifications nous sommes souvent derrière, mais notre rythme de course est toujours très bon. J’attends donc la course avec impatience. La journée devrait être bonne. Ce serait bien de gagner toutes les courses qui restent (4), mais concentrons-nous déjà sur ce GP des USA.»

Contrairement à la veille, les conditions sont restées sèches et les températures douces, les valeurs ambiantes atteignant jusqu’à 35°C. Mercedes et Ferrari ont été les seules écuries à franchir le cap de la Q1 avec les seules gommes super-tendres et, à une exception près, tous les pilotes ont privilégié les ultra-tendres du début à la fin de la séance.

Plusieurs pilotes, vers la fin de la session, se savaient en proie à des pénalités sur la grille, et cela influença leur stratégie. Pensionnaire de l’écurie Renault, Nico Hülkenberg se qualifia par exemple dans le Top-10 de la Q1, mais fit le choix de ne pas participer à la Q2 afin de conserver des pneumatiques pour la course, se sachant sur le coup d’une importante pénalité sur la grille. Pensionnaire de l’écurie Red Bull, Max Verstappen se retrouve dans la même situation, et fut ainsi le seul pilote à opter pour les super-tendres en Q2, enveloppes avec lesquelles il s’élancera demain en course.

Derrière les deux leaders, on pointe dans l’ordre, la seconde Mercedes, celle du Finlandais Valterri Bottas, puis la Red Bull-Renault de l’Australien Daniel Ricciardo qui devance la deuxième Ferrari d’Iceman, Kimi Räikkönen qui se classent dans le Top 5

 

F1-2017-AUSTIN-La FORCE INDIA-MERCEDES d’ESTEBAN OCON

 

Suivent la Force India-Mercedes du jeune Français Esteban Ocon – Max Verstappen et sa Red Bull étant pénalisés de 15 places sur la grille pour changement moteur – suivi de l’Espagnol Carlos Sainz Junior, qui pour sa première séance de qualifications avec Renault, décroche une excellente septième place, et ce devant la McLaren-Honda de son compatriote, l’ancien double Champion du Monde, Fernando Alonso.

Esteban, visiblement satisfait :

« Je suis content du résultat aujourd’hui. L’équipe a fait un travail fantastique une fois de plus et nous avons été forts dans chaque séance. Nous avons une grande chance de ramasser un gros tas de points demain. Ce n’était pas une séance de qualification facile pour moi parce que je ne me sentais pas bien. J’ai eu un très mauvais mal de tête et des problèmes d’estomac. Je suis donc heureux d’avoir réussi la séance avec un résultat solide. Je dois maintenant me reposer et essayer de récupérer pour être prêt pour la course demain. »

Le Top 10 étant complété par l’autre Force India-Mercedes du Mexicain Sergio Pérez et par la plus rapide des Williams-Mercedes, du Brésilien Félipe Massa.

 

F1 2017 AUSTIN – La RENAULT de CARLOS SAINZ JR.

Carlos qui lâchait :

« Il fallait s’adapter à beaucoup de choses durant le week-end, mais je suis extrêmement fier de ce que nous avons accompli. Ce n’est vraiment pas mal pour nos premières qualifications ensemble ! Ce n’était pas une séance facile, je ne savais pas comment la voiture réagirait aux variations de température et au vent, mais nous avons fait du bon travail et je m’en réjouis. C’est toujours un défi de rejoindre une nouvelle écurie en fin de saison, mais tous les membres de l’équipe et de l’usine ont facilité mon intégration. J’espère une course propre demain. Il y a encore du potentiel à venir du côté de la voiture, mais aussi du mien puisque je poursuis mon adaptation. Finir plus haut dans le top dix qu’au départ sera l’objectif. »

Pour sa part, Mario Isola, le boss du service compétition chez le manufacturier Milanais Pirelli, nous confiait :

« Les pneumatiques ont fonctionné conformément à nos attentes, le roulage ayant été moins perturbé par les conditions qui ont valu hier. Le record de la piste a comme toujours été battu, mais les longs relais observés aujourd’hui promettent d’assister à une course particulièrement serrée, demain. Deux arrêts aux stands devraient être privilégiés, mais cela dépendra des températures de piste et du degré de dégradation de la gomme. Ce circuit offre cependant de belles opportunités de dépassement et les teams peuvent par conséquent imaginer différentes stratégies en fonction du déroulement de la course. Plusieurs pilotes étant sur le coup de pénalités, les choix tactiques nous promettent quelques surprises, comme nous avons pu l’observer en qualifications. »

 LES PILOTES PÉNALISÉS

Max Verstappen (Red Bull) : 15 places de pénalité – Stoffel Vandoorne (McLaren) : 5 places – Nico Hülkenberg (Renault) : 20 places – Brendon Hartley (Toro Rosso) : 25 places.

 

Peter GRISWOLD

Photos :
PIRELLI- TEAMS

 

F1-2017-AUSTIN-LEWIS-HAMILTON en pole devant VETTEL et BOTTAS.

 LA GRILLE DE DÉPART

  1. ligne

Lewis Hamilton (Mercedes) 1’33″108 – Q3

Sebastian Vettel (Ferrari) 1’33″347 – Q3

  1. ligne

Valtteri Bottas (Mercedes) 1’33″568 – Q3

Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault) 1’33″577 – Q3

  1. ligne

Kimi Raïkkönen (Ferrari) 1’33″577 – Q3

Esteban Ocon (Force India-Mercedes) 1’34″647 – Q3

  1. ligne

Carlos Sainz   Jr. (Renault)  1’34″852 – Q3

Fernando Alonso (McLaren-Honda) 1’35″007 – Q3

  1. ligne

Sergio Perez (Force India-Mercedes) 1’35″148 – Q3

Felipe Massa (Williams-Mercedes) 1’35″155 – Q2

  1. ligne

Daniil Kvyat (Toro Rosso-Renault) 1’35″529 – Q2

Romain Grosjean (Haas-Ferrari)  1’35″870 – Q2

  1. ligne

Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) 1’36″842 – Q1

Lance Stroll (Williams-Mercedes) 1’36″868 – Q1

  1. ligne

Pascal Wehrlein (Sauber-Ferrari) 1’37″179 – Q1

Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) 1’37″394 – Q1

  1. ligne

Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda) 1’35″641 – Q2 *

Max Verstappen (Red Bull-Renault) 1’33″658 – Q3 **

  1. ligne

Nico Hülkenberg (Renault)  pas de chrono – Q2 *** pour économiser son moteur vu la pénalité !

Brendon Hartley (Toro Rosso-Renault) 1’36″889 – Q1****

 

* Pénalisé de 5 positions

** Pénalisé 15 positions

*** Pénalisé de 20 positions

**** Pénalisé de 25 positions

 

 

F1

About Author

gilles